News

Quelle mutuelle choisir pour un jeune sans-emploi ?

jeune sans-emploi

Les jeunes ne sont pas épargnés quand il s’agit de risques. Ces derniers peuvent concerner soit un accident, une maladie… L’urgence en tant que jeune, de prendre une mutuelle santé, devient donc accrue. Cependant, force est de constater qu’en France, seule une poignée de jeunes est assurée. Les mutuelles santé n’étant pas en manque, voici comment choisir sa mutuelle santé en tant que jeune sans-emploi.

L’assurance santé est-elle une obligation pour un jeune sans-emploi ?

La mutuelle santé est une recommandation et non une obligation pour les jeunes chômeurs. Les frais de prise en charge peuvent en effet, rapidement subir une augmentation. Au risque de payer soi-même une somme exorbitante, il vaut mieux donc avoir recours à une mutuelle santé.

A lire en complément : Comment lutter contre les escargots ?

Quelle est la complémentaire de l’État pour les jeunes sans-emploi ?

En remplacement à la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-C) et à l’Aide à la Complémentaire Santé (ACS), l’État français met une complémentaire à la disposition des chômeurs. Il s’agit de la CSS (Complémentaire Santé Solidaire). Cette dernière s’occupe des frais de consultation des dentistes, médecins et kinésithérapeutes.

Par ailleurs, les frais d’hospitalisation, des infirmiers et des médicaments sont également assurés. En outre, les frais émanant des dispositifs médicaux, des prothèses auditives et dentaires, des lunettes ne sont pas aussi, dans la majorité des cas, à votre charge.

A voir aussi : 5 choses à faire avant d’investir dans une crypto monnaie

À moins d’une demande particulière, les médecins ne sont pas autorisés à dépasser les honoraires fixés. Il est en plus possible que toute une famille souscrive à la CSS. En effet, cette dernière revient au plus à 1 € le jour (voire gratuite) par personne.

Procédure de souscription à une CSS

Vous devez soumettre une demande, si vous voulez bénéficier de la CSS. Celle-ci doit être déposée soit à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) ou sur votre compte Ameli.fr. Cependant, pour que votre demande soit validée, vous devez remplir deux conditions.

Vous ne devez pas excéder la limite maximum de ressources. Par ailleurs, vous devez être au préalable un détenteur de l’assurance maladie. Ainsi, dans une même famille et en fonction des ressources de chacun, la limite varie par personne.

La CSI (Complémentaire Santé Individuelle)

Cette mutuelle est utile pour ceux qui ne bénéficient pas d’assurance d’entreprise et ceux dont la demande à la CSS a été rejetée. En effet, les remboursements de la sécurité sociale ne couvrent pas toujours la totalité des frais médicaux. Pour faire donc un choix optimal de CSI, faites le point de vos besoins en matière de santé. Cet inventaire sera d’une grande utilité, lors de la mise en œuvre de votre devis.

Liste des meilleures assurances santé disponibles pour jeunes sans-emploi

Les frais d’assurance constituent généralement un frein pour la plupart des jeunes sans-emploi. Ainsi, en fonction de leurs besoins, les compagnies d’assurance santé leur proposent des offres à coût réduit.

MAAF

À partir de 21 € le mois, la Mutuelle d’Assurances des Artisans de France (MAAF) vous laisse le choix entre 5 niveaux de remboursement. En cas d’hospitalisation, les garanties sont complètes et vous bénéficiez d’une bonne prise en charge sur vos achats en pharmacie.

Apréva

À partir de 24,45 € le mois, Apréva ne demande aucuns frais pour votre adhésion. Vous n’aurez pas non plus à remplir des formalités médicales. En plus, la prise en charge est efficace dès le premier niveau. D’une valeur de 140 €, le pack bien-être vous donne droit à un club sportif, une contraception, un diététicien, etc.

Cocoon

À partir de 19 € le mois, vous bénéficiez en seulement 48 h, d’un remboursement de vos frais de santé. De plus, vous pouvez choisir les garanties en fonction de vos besoins. Par ailleurs, les téléconsultations sont accessibles 24h/24

Telle est la liste des meilleures mutuelles santé à coût réduit pour les jeunes sans-emploi.

En définitive, en tant que jeunes chômeurs, l’État français met à votre disposition, la Complémentaire Santé Solidaire (CSS). Cependant, au cas où votre demande échouerait, vous pouvez vous tourner vers une mutuelle santé individuelle.