Business

Quel matériel utiliser en zone ATEX ?

Les entreprises en zone ATEX sont obligées de mettre en place des mesures de protection rigoureuses afin de prévenir les risques professionnels et d’assurer la sécurité au travail. Elles sont obligées de fournir gratuitement à tous leurs employés des EPI (équipements de protection individuelle) spécifiques en fonction du niveau de risque du site. Pour plus d’informations, suivez cet article !

Qu’est ce qu’une zone ATEX?

ATEX s’agit de l’acronyme de : ATmosphère Explosible. De façon concrète, une zone ATEX est dotée d’un environnement dans lequel les sources d’inflammation dans l’air sont plus graves que la moyenne.

A lire aussi : Développement personnel : qu’attendre d’un séminaire ?

Une petite étincelle peut engendrer une réaction immédiate de combustion, une grave explosion et un incendie aux conséquences catastrophiques. Ce sont alors les normes ATEX qui déterminent le niveau de dangerosité d’un site professionnel. Ces directives distinguent 2 zones dans lesquelles les risques sont évalués par un chiffre :

La zone avec vapeur, brouillard ou gaz

L’entreprise se trouvant dans un endroit où sont employés ou entreposés divers combustibles ou produits inflammables (gaz, solvants, carburant, peinture…) est classée :

A lire également : Parrainage clients : ses avantages pour l’entreprise

  • ATEX 0: les risques d’explosion sont permanents.
  • ATEX 1: les risques sont intermittents
  • ATEX 2: le risque est limité ou de courte durée.

Les zones avec poussières : bois, farine…

Cette zone est également subdivisée en 3 catégories : ATEX 20, 21 et 22.

La communication : l’indispensable

Dans les zones à risque, des mesures de protection sont imposées par les directives ATEX (comme la radio atex) afin de garantir la sécurité de toute la collectivité. Les entreprises sont obligés de :

  • Fournir des vêtements de travail et des équipements de protection adaptés aux domaines d’activité.
  • Assurer une maintenance régulière du matériel de protection dans le but d’assurer la sécurité du personnel.

En zone ATEX, la communication est indispensable. L’entreprise doit former et informer ses salariés aux risques encourus et les inciter à porter leurs équipements correctement. Le moindre incident pourrait entraîner de lourds dommages pour la santé : brûlures, problèmes respiratoires à cause des vapeurs toxiques, décès…

Donner l’alerte en zone ATEX

En cas d’incident majeur, quel que soit votre domaine d’activité, il est primordial de garantir la protection de chaque employé. Des solutions d’alerte et de sonorisation sont indispensables afin de protéger et d’évacuer dans le but de préserver la vie de vos salariés et de sécuriser vos installations.

On peut citer :

  • L’alerte PPI servant à l’avertissement à la population (alerte nationale officielle)
  • L’alerte POI à usage interne (confinement)
  • L’avertissement incendie/barrage
  • L’alarme PPMS (attentat, intrusion, alerte confinement)
  • La sirène d’alerte (voir ici)

Comme la sécurité en atmosphère explosive est très importante, les appareils de signalisation ATEX sont obligés de respecter des normes strictes. Ils doivent également avoir une solidité à l’épreuve des impacts et conditions industrielles difficiles.

Les EPI indispensables en zone ATEX

Les équipements de protection individuel (EPI) sont définis dans le code du travail. Il s’agit de dispositifs ou moyens destinés à être tenus ou portés pour protéger contre les risques susceptibles d’être une menace de la santé et de la sécurité. Les normes des équipements et vêtements EPI varient selon les usages et les postes de travail.