Comment choisir un casque moto modulable ?

47
Partager :
Comment choisir un casque moto modulable ?

Vous voulez un casque pratique, que vous pouvez manipuler à votre guise durant vos déplacements en moto ? Nous vous proposons un casque moto modulable. Le casque moto modulable se trouve à mi-chemin entre le casque intégral et le casque jet. Très populaire sur le marché, il se décline sous des modèles variés rendant le choix parfois difficile. Comment faire pour choisir ?

Les types de casques moto modulables

Sur le marché, on distingue deux types de casques modulables : les casques modulables à mentonnière relevable et les casques modulables à mentonnière réversible. Chaque modèle présente des avantages comme des inconvénients. Le casque à mentonnière réversible est escamotable, et son principal avantage est la possibilité de garder l’écran principal baissé lors de la conduite, lorsque la mentonnière est renvoyée à l’arrière. Son inconvénient majeur réside dans le fait qu’il est plus lourd que le modulable classique et fatigue rapidement dans la mesure où vos cervicales sont fragiles. 

A lire également : Comment louer une voiture à l’année ?

La mentonnière relevable quant à elle, apporte en termes d’avantages, plus de confort en plus d’être moins encombrante que la mentonnière escamotable. Son principal inconvénient vient du fait qu’on ne peut pas utiliser l’écran principal si on veut rouler sans la mentonnière, car ces derniers sont liés l’un à l’autre. Votre choix va se déterminer au vu de l’utilisation que vous voulez faire du casque modulable. Découvrez ce type de casques modulables Shark.

Les critères habituels pour la sélection 

Généralement, on choisit son casque en fonction de la taille et du poids. La taille de votre casque modulable doit s’adapter à votre tête. En effet, si vous choisissez un casque trop petit, il va vous serrer au point de vous faire mal. De l’autre côté, choisir un casque grand ne vous apportera pas la sécurité nécessaire du fait qu’il bougera beaucoup durant votre déplacement. Choisissez donc une taille juste, qui s’ajuste à votre tête et qui sera confortable. Le poids du casque est tout aussi important. Il varie généralement en fonction du type de casque et du matériau utilisé (fibre, carbone, polycarbonate). Les casques modulables sont en général plus lourds à cause des différentes pièces qui y sont intégrées ainsi que d’une visière pare-soleil avec tout le mécanisme qui l’accompagne. De plus, pour un casque, il existe deux poids : le poids de la balance, premier indicateur et le poids dynamique, ressenti lors de la conduite. Ne soyez donc pas étonné de voir des casques légers en statique qui sont lourds en dynamique. Tout est fonction de la forme du casque et de son équilibre global. Sur le plan financier, le prix d’un casque modulable varie en fonction des options qui y sont intégrées.

Lire également : Quels sont les pneus qui durent le plus longtemps ?

Le respect de la norme européenne

Si vous êtes un passionné de la conduite d’engins à deux roues, vous devez lors de la sélection de votre casque tenir compte de l’homologation qui est une caractéristique très importante dans le choix du casque moto modulable. En effet, selon la loi, tout individu possédant une moto à l’obligation de porter un casque qui doit être homologué à la norme européenne 22-05. Cette dernière certifie que votre casque rentre dans la droite ligne des obligations de sécurité minimales. De plus, l’homologation attribue des lettres spécifiques à chaque type de casque et en ce qui concerne les casques modulables, les lettres attribuées sont NP.  Cette homologation se reconnaît grâce à une étiquette blanche, cousue à l’intérieur du casque où on retrouve également la lettre E indiquant l’Europe, suivit d’un chiffre qui renvoie au pays d’homologation : 1 pour l’Allemagne, 2 pour la France, 3 pour l’Italie, 4 pour le Pays-Bas, 6 pour la Belgique, 9 pour l’Espagne. Alors, avant d’acheter votre casque modulable, pensez à vérifier la présence de cette homologation.

Partager :