Commerces de proximité vs grandes enseignes

Avec la crise économique engendrée par la pandémie du coronavirus, la majorité des enseignes commerciales est en souffrance. Le commerce de proximité n’est pas non plus en marge et est confronté à de nouveaux défis. Lesquels ? Qu’est-ce qui différencie commerces de proximité et grandes enseignes ?

Commerce de proximité et grandes enseignes : quelle est la différence ?

Les commerces de proximité représentent à eux seuls en France près de 72% des commerces selon l’INSEE. On regroupe sous ce nom les petites et moyennes surfaces de vente au détail qui proposent les produits relevant de la consommation quotidienne.

A voir aussi : Une nouvelle solution de nettoyage industriel : le nettoyage cryogénique

commerce

Les grandes enseignes ou la grande distribution quant à elles, s’opposent au commerce de proximité et désignent les grandes chaînes de magasins qui s’étalent sur des milliers de mètres. Elles sont souvent présentes dans tous les centres-ville et fragilisent de plus en plus les commerces de proximité qui perdent du terrain à leur profit. Mais depuis peu, avec la crise du coronavirus, la tendance s’inverse et de nombreuses actions comme celle de la marketplace 100% Mobile https://the-ring.io sont mises en œuvre pour les aider. De quoi s’agit-il ?

A lire aussi : Comment être sûr d’avoir la meilleure place de parking à l’aéroport ?

Des marketplaces spécialement dédiées au commerce de proximité

Les plus grands défis du commerce de proximité demeurent l’accessibilité d’un point de vue numérique et la visibilité locale. Les solutions de marketplace permettent de booster le commerce de proximité en mettant directement en lien les consommateurs avec les commerçants de leur quartier. Ainsi, ces commerces se rendent désormais visibles et accessibles à portée de clic.

Les clients n’ont ainsi plus à se rendre au magasin pour connaître la disponibilité des produits dont ils ont besoin. Ils peuvent même réserver en ligne. Ce genre de solutions entre en ligne de compte dans la stratégie d’accélération de la numérisation des TPE par le gouvernement. Ceci permet de renforcer les commerces de proximité au regard de la crise du coronavirus, afin qu’ils puissent mieux s’adapter à l’avenir.

Des campagnes de communication pour la redynamisation du commerce de proximité

Promouvoir encore plus le commerce de proximité chez les consommateurs est essentiel. Cela passe par la vulgarisation de ses valeurs et de ses avantages.

Le commerce de proximité pour une meilleure expérience d’achat

En effet, la présence locale favorise une meilleure expérience d’achat, grâce d’une part à la taille du magasin qui permet de mieux se repérer et d’autre part, à la convivialité attachée au caractère récurrent des rencontres du fait de la proximité entre le commerçant et ses clients. C’est ce qui en fait sa force.

Au-delà de la relation d’achat naît un attachement, un inévitable échange ou de transmission d’astuces et de savoir-faire du commerçant vers le consommateur. Les commerces de proximité renforcent le tissu social au niveau local et approfondissent le sentiment de fierté, d’appartenance à une région commune.

Dans le même ordre d’idée, il est important de rendre plus attrayants les locaux des commerces de proximité et plus dynamique le service sur place afin de réduire les longues files d’attente. En somme, si la crise sanitaire du coronavirus a fragilisé les grandes enseignes ainsi que les commerces de proximité, ces derniers s’adaptent au mieux pour leur survie. De plus, ils bénéficient de nombreuses solutions d’accompagnement pour accroître leur visibilité et digitaliser leur entreprise.