Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Politique > Le peuple fera le débat à travers ses élus au parlement

Révision de la constitution du Bénin

Le peuple fera le débat à travers ses élus au parlement

(Les députés décideront de l’organisation ou non d’un referendum ; le gouvernement n’ayant pas le pouvoir de l’écarter…)

Par Jean-Louis KOGBEDJI, 9 mars 2017 à 03:36 | 119 lectures
  

La révision de la Constitution du Bénin est inéluctable. Le Garde des sceaux, ministre de la justice, Joseph Djogbenou s’est prononcé sur le sujet ce mardi et a dévoilé les motivations du Président de la république sur la question. Les deux dernières semaines du mois de mars 2017 serviront au débat sur cette réforme politique. Toutes les composantes de la nation vont débattre du sujet. Ce sera à l’Assemblée nationale, à travers les représentants du peuple à savoir les députés qui décideront de l’organisation ou non d’un referendum.

Trêve de critiques sur l’ouverture ou pas par le gouvernement du débat sur la révision de la constitution. Les deux dernières semaines du mois de mars 2017 permettront de débattre de la question. Et toutes les composantes de la nation donneront leur point de vue et apporteront leurs propositions.

En effet, parlant de révision de la Constitution du Bénin, ce mardi, le Garde des sceaux, Joseph Djogbenou a informé que les projets de réformes seront transmis à l’Assemblée Nationale pour analyse au cours de ce mois de mars qui est celui de la révision de la constitution. Il est vrai, le chef de l’Etat, Patrice Talon, alors candidat à l’élection présidentielle de 2016 a soumis les réformes aux populations lors des campagnes électorales. Toutefois, le peuple sera à nouveau au rendez-vous pour le débat. Et cette fois-ci, ce sont les élus ou représentants du peuple qui feront véritablement le débat. Et ce au Palais des gouverneurs. Comme le stipule la Constitution du 11 décembre 1990, « Le peuple exerce sa souveraineté par ses représentants élus » et parlant de représentants élus, la constitution stipule que « Chaque député est le représentant de la Nation tout entière ». C’est dire que la nation béninoise fera le débat sur la révision de la Constitution.

La révision de la constitution qui démarre en ce mois de Mars est encore le moyen pour les composantes de la Nation de se prononcer sur le sujet. A l’assemblée nationale, le peuple à travers ses représentants fera le débat, un large débat qui sera assorti de propositions. Par ailleurs le débat sera retransmis sur les médias locaux. C’est dire que toute la nation sera au parfum du processus de la révision de la Constitution. Mardi dernier, le Garde des Sceaux a dévoilé le contenu du projet et les motivations du Chef de l’Etat, Patrice Talon en ce qui concerne cette révision de la Constitution.

Le peuple n’est donc pas exclu et ne sera pas exclu du processus de révision de la constitution du Bénin comme le font croire certains.
Le débat sur la révision de la Constitution sera donc ouvert au peuple. Toutes les composantes de la Nation suivront le processus à l’Assemblée nationale. A l’occasion, les députés décideront de l’organisation ou non du referendum surtout que le gouvernement n’a pas le pouvoir d’écarter l’organisation du référendum. S’il y devrait avoir referendum, seuls les députés en décideront.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [22543 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [7915 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7444 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4906 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4881 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [3959 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3042 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [2975 lectures]

  Nos Contacts [2886 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2579 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2210 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2171 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1934 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1815 lectures]

  La Rédaction [1773 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1726 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [1701 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1642 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1639 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [1629 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1594 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1593 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1540 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1537 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1534 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2625
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une