Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Société / Santé > Une dizaine d’accusations retenues contre Atao

Affaire « faux médicaments »

Une dizaine d’accusations retenues contre Atao

Par A.C.C., 8 mai 2018 à 05:45 | 74 lectures
  

Le député Atao Hinnouho, principal mis en cause dans l’affaire « faux médicaments » sera devant le juge CE MARDI 8 MAI où il sera fixé sur son sort.

Après plus de quatre mois dans l’ombre et son apparition au tribunal de Cotonou ce vendredi 27 avril 2018, Atao Hinnouho est à la Une de l’actualité. Il est vrai, le juge des libertés a délivré une ordonnance de refus d’arrestation lors de son apparition le 27 avril dernier. Toutefois, il a été placé sous mandat de dépôt dans sa salle d’hospitalisation au Cnhu, mandat de dépôt notifié par le Procureur de la République.
Face à la presse ce lundi 07 mai 2018, ses avocats ont déclaré que son arrestation ne respectent pas les normes constitutionnelles. Evoquant les accusations pour lesquelles leur client est impliqué, il parle d’une dizaine d’accusations :
Exercice illégale en pharmacie, vente de médicaments falsifiés, fournitures, offre de fournitures, trafic de produits médicaux contrefaits, fabrication de produits médicaux ne remplissant pas les exigences de conformités, association de malfaiteurs, blanchissement de capitaux, faux et usage de faux en écriture privée.
Atao Hinnouho sera à la barre ce mardi 08 mai 2018 pour être jugé. Ses avocats se demandent comment leur client va-t-il comparaître dans son état de santé actuel ? Toutefois, ils affirment qu’ils seront là demain pour défendre leur client.
L’opération PANGEA IX initiée dans le cadre de la lutte contre la commercialisation des « faux médicaments » au Bénin a fait plusieurs arrestations et plusieurs acteurs condamnés et qui purgent leurs peines en prison actuellement.
Selon les enquêtes policières, c’est une enquête judiciaire sur un dossier de faux médicaments qui a conduit sur la piste du député Atao Hinnouho. Il s’est, dans un premier temps, opposé à la perquisition de son domicile sous prétexte de son immunité parlementaire. Les policiers se sont alors repliés, mais sont revenus à la charge. Mais, le député Atao a pris ses jambes au cou et s’est volatilisé dans la nature. Une perquisition a eu lieu et des tonnes de « faux médicaments » ont été saisies. Ce n’est que des mois après que le député contre qui un mandat d’arrêt a été lancé, est sorti de sa cachette pour se rendre au tribunal. Il sera fixé sur son sort ce mardi 8 mai.

Atao Hinnouho poursuivi pour « fraude fiscale »

En dehors de l’affaire « faux médicaments » dans laquelle le député Atao Hinnouho est poursuivi devant la justice, il y a un autre dossier judiciaire dans lequel il est cité l’homme. Et c’est pour ce dossier que le procureur l’a placé sous mandat de dépôt, selon le ministre de la justice.

Selon Joseph Djogbénou, ministre de la justice et de la législation, le dossier pour lequel Atao Hinnouho est poursuivi a été porté à la connaissance de la justice par une plainte déposée contre l’intéressé par la direction des douanes.
Il ne s’agit pas d’une affaire différente de celle dite de « faux médicaments », le ministre Joseph Djogbenou. « Il n’y a pas de nouvelle affaire. Il y a le trafic que vous avez observé et vous imaginez bien que les produits qui sont supposés entrer sur le territoire béninois sans que le cordon douanier n’ait pu retracer leur entrée. Evidemment, la direction des douanes a émis une plainte après avoir constaté que d’importantes sommes ont dû échapper au trésor national. Cette procédure a été également ouverte, de flagrant délit », a précisé le ministre Joseph Djogbenou sur une radio locale, Frisson radio.
Le député Atao n’est pas placé sous mandat de dépôt en vertu de la procédure d’instruction, clarifie le ministre Djogbenou. En ce qui concerne ce cas, il rappelle que le Procureur Général a introduit une demande de levée d’immunité parlementaire à l’Assemblée Nationale. Par contre, la plainte déposée par la douane est la raison qui justifie le fait que le député soit aujourd’hui sous mandat de dépôt. « C’est sur la plainte de la douane et dans le cas de la procédure de flagrance que l’intéressé est placé sous mandat de dépôt et c’est conformément à la constitution, et au règlement intérieur de l’Assemblée Nationale et conformément au code de procédure pénale », clarifie le Garde des sceaux. Le procès est prévu pour le mardi 08 mai 2018.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [23571 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [8716 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7662 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [5121 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [5014 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [4668 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [3787 lectures]

  Nos Contacts [3530 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3457 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [3159 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2711 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2391 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2309 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [2214 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [2076 lectures]

  La Rédaction [2072 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1938 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1874 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1870 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1830 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1797 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1756 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1724 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1679 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1638 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 3050
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une