Tech

Quels sont les critères de choix d’une lamelleuse ?

Quels sont les critères de choix d’une lamelleuse 

Également appelée fraiseuse à lamelle, la lamelleuse est un appareil qui sert à simplifier les assemblages. Sur le marché, les recherches conduisent sur la piste d’une diversité de modèles et de gammes. cela implique un choix qui doit être fait suivant des critères.

La précision et la fiabilité de coupe

Le choix d’une lamelleuse super puissante prend en compte la précision et la fiabilité de coupe de l’appareil. En menuiserie, l’imprécision est une faute qui ne pardonne pas. Ainsi, lors de l’achat de cette machine, il est donc nécessaire de vérifier la présence de certains repères.

A lire en complément : La digitalisation : un processus au service des professionnels de l’immobilier

Il s’agit notamment des repères sous la butée, de la plaque frontale et de la semelle. Il faut également s’assurer que la lamelleuse dispose d’un système de démarrage progressif pour éviter le désaxage dès le début.

La profondeur de fraisage

C’est une action qui se produit via une vis sans fin. La profondeur de fraisage vous donne la possibilité d’avoir accès aux dimensions classiques des lamelles. Une lamelleuse efficace comporte jusqu’à 6 préréglages. Ainsi, vous pouvez faire des profondeurs de plongée comprises entre 19 et 22 millimètres. Vous devez demander des renseignements sur cet élément avant de procéder à l’achat.

A lire également : Webfleet Solutions et project44 collaborent pour souligner la valeur ajoutée des solutions télématiques pour les transporteurs

La plaque frontale

C’est un élément fondamental de la lamelleuse qui doit être inclinable et réglable au degré près si vous souhaitez travailler les coupes d’onglet. Les modèles sophistiqués, haut de gamme ont des arrêts rapides sur 0°, 45° et 90° voire 22,5°. Cela peut être vraiment utile.

De même, il est nécessaire que la machine soit dotée d’un levier de verrouillage afin de mieux garder la précision. Une vérification de ces éléments s’avère nécessaire si vous désirez un appareil performant pour travailler de façon professionnelle.

Quels sont les critères de choix d’une lamelleuse 

La butée de hauteur

C’est un élément de la plaque frontale qui est soit amovible ou bien intégré à cette dernière. La butée de hauteur doit être réglée au millimètre, via une indication micrométrique. Cela vous permettra de travailler sur toute sorte d’épaisseur. Avec certaines machines, il est possible d’introduire la butée sous la semelle de la lamelleuse. Ce qui est bien intéressant si vous êtes un amateur d’étagère.

La puissance et l’ergonomie de l’appareil

La plupart des lamelleuses que vous trouverez sur le marché ont des moteurs tournant entre 700 et 1100 W, avec un nombre de tours par minute oscillant entre 10.000 et 11.000.

Toutefois, il est important de savoir que la puissance n’est pas un facteur décisif. Il existe des machines très haut de gamme qui font 780 W par exemple. Il y a plusieurs autres options à surveiller pour être sûr d’avoir une lamelleuse de bonne qualité.

Les autres options de la lamelleuse

La différence entre un modèle de lamelleuse professionnelle et un modèle entrée de gamme n’est pas toujours évidente. Vous devez donc prêter attention aux options supplémentaires telles que :

  • La présence de repères qui servent à centrer la machine ;
  • Le rainurage ;
  • Le démarrage progressif ;
  • Des ergots/ patins antiglisse ;
  • Le raccord d’aspiration ;
  • L’interrupteur à blocage ;
  • La batterie.

Suivez les recommandations de ce guide pour trouver la lamelleuse adéquate pour vos travaux.