Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Société / Santé > Trafic de médicaments au Bénin : Ce que Talon a dit aux pharmaciens

Santé

Trafic de médicaments au Bénin : Ce que Talon a dit aux pharmaciens

Par Avec BWTV, 3 avril 2018 à 20:23 | 43 lectures
  

Le secteur pharmaceutique est secoué au Bénin, depuis quelques mois, par un scandale d’approvisionnement de médicaments par des « réseaux illicites ». Suite à la suspension de l’Ordre des pharmaciens et la condamnation de plusieurs grossistes pour abus de fonction, le chef de l’Etat béninois, Patrice Talon, a tenu une rencontre avec les pharmaciens le 30 mars 2018 à Cotonou.

Dans son speech, le président Talon a d’abord fait observer que les béninois, déjà pauvres, consacrent le peu de leurs revenus à se faire soigner et à défaut de se soigner, ils se rendent malade davantage en consommant des faux médicaments mis en vente sur le marché. « Pour beaucoup d’entre nous qui avons les moyens, quand on veut avoir l’assurance d’avoir dans nos mains de bons médicaments, nous les prenons à l’étranger », a déploré le président Talon.

« L’ordre des pharmaciens n’a rien fait pour dénoncer ses membres, qui pour la plus part, sont concernés par ce fléau (trafic de médicaments – ndlr)… J’ai été assez surpris et catastrophé que la plus part de nos grossistes s’approvisionnent à travers un réseau illicite. Je peux vous dire droit dans les yeux que je ne suis pas fier de vous… Si nous avons les moyens de le faire, nous aurions suspendu tous les grossistes, mais cela risque d’amener une autre catastrophe », a déclaré le président Talon.

Et quand j’entends dire, poursuit-il, par des professionnels les plus avertis que vous passez des commandes sans vous soucier des conditions de livraison, entendre les professionnels qui connaissent le droit, qui connaissent la réglementation, dire de tels propos pour se sortir d’affaires est honteux. « L’excuse ne vous honore même pas… Il y a des fautes qui ne sont pas pardonnables quand il s’agit des professionnels », a fait savoir le chef de l’Etat béninois Patrice Talon qui n’a pas manqué de rappeler les pharmaciens à leur devoir.

« Vous savez très bien qu’une chose est de commander, en votre qualité de grossiste importateur des médicaments, une autre est de satisfaire aux obligations d’enlèvement des produits aux frontières du Bénin, de mise en consommation de ses produits, de renseignements à fournir aux autorités compétentes pour la traçabilité, pour les contrôles de qualité », a-t-il enseigné le chef de l’Etat béninois.
Selon le président Talon, pour avoir manqué de respecter les règles administratives dans l’exercice de leur fonction, les pharmaciens béninois sont complices de fraude douanière et administrative. « Votre obligation est de remplir les conditions pour permettre à l’administration de s’acquitter de sa mission de contrôle. Vous avez l’obligation d’informer l’administration des commandes que vous passez, de vos formalités d’enlèvement de ses produits à l’entrée du territoire béninois », a précisé le président Talon.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [23468 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [8590 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7640 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [5101 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [5006 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [4577 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [3604 lectures]

  Nos Contacts [3446 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3408 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [3140 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2700 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2360 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2296 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [2183 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [2055 lectures]

  La Rédaction [2047 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1927 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1851 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1849 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1812 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1772 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1741 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1711 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1662 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1630 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2975
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une