Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Politique > Les députés invités à jouer leur partition pour le cadre légal de cette (...)

Projets de lois portant « création de la police républicaine » et « statut spécial de la police républicaine »

Les députés invités à jouer leur partition pour le cadre légal de cette réforme

(Talon entre dans l’histoire pour l’édification d’un Bénin révélé)

Par Armelle C. CHABI, 23 octobre 2017 à 05:36 | 114 lectures
  

Les projets de lois portant création de la police républicaine et statut de la police républicaine sont désormais sur la table des députés. Le Conseil des ministres du 13 octobre 2017 a consacré la transmission á l’Assemblée desdits projets de « loi portant création de la Police Républicaine » et « loi portant statut spécial de la Police Républicaine ». La balle est désormais dans le camp des députés qui sont donc invités à jouer leur partition pour un cadre légal de ces réformes mises en route par le chef de l’Etat, Patrice Talon, pour un Bénin révélé.

La nouvelle année s’annonce à grands pas avec la Police républicaine. Et l’existence d’un cadre légal pour cette police républicaine au Bénin n’est qu’une question de jours. Le Conseil des ministres du 13 octobre dernier a décidé de la transmission à l’Assemblée nationale du projet de loi portant création de la Police Républicaine et de celui portant statut spécial de la Police Républicaine. Le rêve du gouvernement du Nouveau Départ d’avoir une force unique de sécurité intérieure sera bientôt réalité.
En effet, de sources bien introduites, les deux projets de lois ont été soumis à la Cour suprême. Ils ont fait l’objet d’un avis motivé de la Haute juridiction. Restera le contrôle de constitutionnalité avant leur promulgation. Toutefois, avant ces deux dernières étapes du processus, la balle est dans le camp des députés. Ils sont appelés à jouer leur partition en définissant un cadre légal de la Police républicaine. Ils sont donc invités à étudier et valider ce que le gouvernement a minutieusement préparé et dont l’objectif est de mieux assurer la sécurité des populations.

Nos populations gagneront beaucoup en matière de la sécurité des biens et des personnes. Elles méritent d’ailleurs que la nouvelle force de sécurité leur apporte quiétude et paix face aux forces du mal et autres hors la loi. Il est donc à souhaiter qu’au niveau de l’Assemblée nationale, les députés arrivent à comprendre l’enjeu de cette force sécurité qu’est la Police républicaine. Ici il est question de sécurité et cela concerne tout le monde. Pas donc de bord politique. C’est dire que les députés doivent cette fois éviter du dilatoire et qu’à l’unanimité ils puissent créer le cadre légal de la loi portant création de la police républicaine et celle portant statut spécial de la Police républicaine.

Autre chose, il y a des mois, le décret 2016-137 du 17 mars 2016 a accordé aux forces de sécurité publique la jouissance de certains avantages inhérents au statut particulier des personnels de la Police nationale. Avec méthode et sans bruit, TALON et son gouvernement gagne du terrain en matière de réforme à cause de la rigueur de la bonne gouvernance. L’État assure désormais les traditionnelles dotations en carburant et en matériel roulant (il est vrai, tant qu’il reste à faire rien n’est fait). Finies aussi les tracasseries routières liées au rançonnement. Ces exploits réalisés par Patrice Talon au niveau des forces de sécurité est salué à juste titre. Le chef de l’Etat entre dans l’histoire du Bénin pour l’édification du Bénin révélé.
La baisse de l’insécurité est une preuve des prouesses du chef de l’Etat. Les populations seront davantage dans une quiétude totale grâce à cette réforme sécuritaire ; la libre circulation des biens et des personnes sera renforcée surtout que les rançonnement sur nos routes sont désormais conjugués au passé. Autant d’avantages qui permettront aux populations de mieux vivre dans un pays où jadis l’insécurité régnait en maitre. Tout ca, c’est fini grâce à Talon et cette importante réforme



Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une