Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Actualités > Conseil des Ministres > Le gouvernement décide de la liquidation de deux agences

Conseil des ministres

Le gouvernement décide de la liquidation de deux agences

Par Pascal Irenée KOUPAKI, 15 décembre 2016 à 03:32 | 133 lectures
  

En plus de la liquidation de quatre société d’Etat dont l’Onasa, la Sonapra, le gouvernement vient de décider de la liquidation de deux nouvelles agences. Il s’agit de l’agence nationale de la mécanisation agricole (Agma) et de l’agence de promotion hydroagricole (Apa). C’est le ministre d’Etat, Secrétaire générale de la Présidence de la République, Pascal Irénée Koupaki qui a annoncé la nouvelle lors de son point de presse.

Le Conseil des Ministres a tenu sa séance hebdomadaire ce jour mercredi 14 décembre 2016, sous la présidence de Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement. Le point de presse de ce jour portera sur 3 points majeurs.
1- Charte africaine sur les valeurs et les principes du service public.
2- Poursuite de la rationalisation du cadre institutionnel du MAEP.
3- Situation de certains projets financés par la BAD au Bénin.

1. Charte africaine sur les valeurs et les principes du service public et de l’administration.

Cette Charte a été adoptée par la Conférence des Chefs d’Etat de l’Union Africaine le 31 janvier 2011. Notre pays l’a signée en janvier 2012. L’adoption de la Charte est une étape importante vers la réalisation du Programme de l’Union Africaine sur les valeurs partagées relatives à la gouvernance.
L’objectif global de la Charte est de promouvoir les principes et les valeurs morales inhérentes aux activités des agents du service public en vue d’assurer les prestations de services transparentes. Elle vise à améliorer la fonction publique africaine et à mettre sur pied une administration capable de fonctionner dans les conditions optimales d’intégrité, d’équité et d’efficacité.
La ratification de la Charte africaine sur les valeurs et les principes du service public et de l’administration permettra au Bénin de s’intégrer dans la dynamique régionale d’attachement aux valeurs nouvelles de gouvernance.
Le Conseil a adopté le projet de décret portant transmission à l’Assemblée Nationale, pour autorisation de ratification, de la Charte africaine sur les valeurs et les principes du service public de l’administration.

2- Poursuite de la rationalisation du cadre institutionnel du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche.

Le Conseil a pris récemment des décisions relatives à la rationalisation du cadre institutionnel du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche.
Au cours de la séance de ce jour, le Conseil a examiné le rôle et les missions de l’Agence de Développement de la Mécanisation Agricole (ADMA) et de l’Agence de Promotion des Aménagements Hydroagricoles (APHASA).
Il se dégage de cette analyse un constat de redondance avec des chevauchements opérationnels entre ces deux agences (ADMA et APHA) et les nouvelles structures en création à savoir, les Directions Départementales de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, les pôles de développement agricole et les Agences Territoriales de Développement Agricole. Les activités de l’Agence de Développement et de la Mécanisation Agricole (ADMA) et de l’Agence de Promotion des Aménagements Hydrocarbures (APAH) devront être intégrées à celles des sept Agences territoriales de développement agricole, pour davantage de cohérence, de synergie et d’efficacité.
Le Conseil a donc décidé de la liquidation de l’ADMA et de l’APAH, pour une meilleure gouvernance du secteur agricole, l’un des principaux leviers de développement économique, de création d’emplois et de revenus.
A l’issue de cet examen général du cadre institutionnel du MAEP, le Conseil tient à rassurer le personnel des structures dont le processus de liquidation sera engagé, que la question sociale sera traitée avec le plus grand soin, dans un cadre responsable et serein.

3- Situation de certains projets financés par la Banque Africaine de Développement au Bénin.

Le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement a présenté une Communication sur la situation de certains projets financés par la BAD dans notre pays.
On retient de cette Communication que les rapports d’audit de certains projets n’ont pas été transmis à la BAD et que les rapports d’audit d’autres projets n’ont pas été validés par cette institution de financement du développement.
Par ailleurs, il a été constaté que les soldes des comptes spéciaux de onze projets clôturés durant la période 2009-2015 n’ont pas été apurés.
Les Coordonnateurs de tous les projets concernés devront produire les pièces justificatives des dépenses en instance d’apurement dans les plus brefs délais, au risque d’être mis en débet ; c’est-à-dire que le montant non justifié par un Coordonnateur devient une dette vis-à-vis de l’Etat, qu’il doit bien entendu la payer.
Le Conseil a instruit les Ministres assurant la tutelle des projets concernés aux fins de prendre les dispositions nécessaires afin que notre pays se mette à jour vis-à-vis de la Banque Africaine de Développement, d’ici au 31 décembre 2016.
Je vous remercie.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [20702 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7227 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [7064 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4810 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4664 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [3313 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [2813 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [2527 lectures]

  Nos Contacts [2468 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2419 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2036 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [1959 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1799 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1600 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1598 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1483 lectures]

  La Rédaction [1467 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1467 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1421 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1410 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1395 lectures]

  Sébastien Ajavon est candidat [1386 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1365 lectures]

  LOCATION DE VEHICULES POUR L’ADMINISTRATION PUBLIQUE : OPTION BONNE OU MAUVAISE ? [1350 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1312 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2225
Articles Similaires

Chronique

Electorat flexible

Les ambitions des Béninois sont difficiles à canaliser. Surtout en période électorale, leurs comportements sont à craindre. Le Béninois est de nature, imprévisible. C’est ce qui explique d’ailleurs la multiplicité des partis politiques où parce que personne ne fait confiance à son prochain, ces formations naissent et... Lire la Chronique

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  L’attentisme et le reflux , 27 octobre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une