Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Politique > La preuve que Talon est préoccupé par la réussite du PAG

Bonne appréciation de la démocratie au Bénin par le président Burkinabé

La preuve que Talon est préoccupé par la réussite du PAG

(L’opposition, en toute liberté, s’organise et marche… contrairement à ce qui se passe dans d’autres pays en Afrique)

Par Jean-Louis KOGBEDJI, 20 octobre 2017 à 06:03 | 114 lectures
  

La démocratie béninoise fait son petit bonhomme de chemin et est bien appréciée. Lors de la récente visite au Burkina-Faso du chef de l’Etat béninois, Patrice Talon, le président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré a qualifié le Bénin de « Bastion de la démocratie », en Afrique. Une preuve concrète, au moment où le chef de l’Etat est préoccupé par la réussite du PAG, l’opposition, en toute liberté, s’organise et marche… contrairement à ce qui se passe dans d’autres pays en Afrique.

Les Béninois doivent être fiers de leur démocratie qui a 27 ans. Depuis la conférence des forces vives de la nation de février 1990, l’alternance se déroule bien au Bénin. Après Soglo, Kérékou et Yayi, Patrice Talon a été élu à la magistrature suprême du Bénin en 2016. Lionel Zinsou, candidat du président sortant, Boni Yayi, après sa défaite a remercié au petit matin du lendemain du deuxième tour de l’élection présidentielle de 2016, le président élu, Patrice Talon. Ailleurs, ce n’est pas le cas.

Lors de la récente visite du chef de l’Etat béninois à Ouagadougou au Burkina, le président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré n’a pas seulement a décoré son homologue béninois. Le président Burkinabé a saisi l’occasion pour faire l’éloge de la démocratie béninoise. Roch Marc Christian Kaboré a félicité le Bénin pour les dernières élections et pour la victoire éclatante de Patrice Talon « au terme du scrutin tenu dans ce bastion de la démocratie africaine qu’est la République du Bénin », selon ses propos.
La situation politique au Bénin est différente de celle du Burkina. Au pays des Hommes intègres, la démocratie a été marquée au cours de ces dernières décennies par la dictature et autre manifestations. Le président Roch Marc Christian Kaboré a donc bien vu en plaçant le Bénin au centre de la démocratie ouest africaine. Vu la situation politique dans les pays de la sous région, marquée par des élections contestées avec ses corollaires de crises et autres. Au Bénin, donc, ce n’est pas le cas. Non seulement les différentes élections (élections des représentants des différentes institutions et consorts) se déroulent à bonnes dates et dans la transparence, les libertés publiques sont respectées, l’opposition s’organise et marche. Sous Patrice Talon, l’opposition s’organise, tient des manifestations, même avec des syndicalistes, et bat le macadam dans les rues de nos principales villes notamment Porto-Novo et Cotonou.

« Le chien aboie, la caravane passe »

Cette année, alors que le Préfet du Littoral a interdit une marche de l’opposition, le chef de l’Etat alors convalescent a levé l’interdiction du Préfet et autorisé la marche en question. Sous Talon, la démocratie se porte encore bien et mieux. Ailleurs, les mobilisations et manifestations de l’opposition si elles ne sont pas autorisées, elles sont soit dispersées, soit étouffées dans l’œuf. Des leaders de l’opposition sont parfois mis aux arrêts. Ce n’est pas le cas au Bénin.

Depuis son accession au pouvoir, le chef de l’Etat, Patrice Talon a une vision, réaliser le PAG. Il ne se préoccupe point de l’opposition. La réalisation du PAG est son souci majeur. Il veut impacter le Bénin, c’est la rupture avec les interdictions de marche ou les contre marche sous le régime précédent.- Si les membres de l’opposition ne sont pas bastonnés et admis dans des centres de santé dont le Cnhu, leurs mobilisations et manifestations sont souvent interdites. Ce n’est pas le cas au Bénin où des médias et les réseaux sociaux sont mis à contribution pour salir, vilipender le chef de l’Etat et son gouvernement et dire ce qui n’est pas.

Au Bénin, depuis 2016, c’est la rupture avec les mauvaises pratiques. Avec Talon, l’opposition s’organise, elle est libre de tout mouvement et propos au Bénin. Elle traite de tous les maux le chef de l’Etat élu pour diriger tout le Bénin pendant un mandat de cinq ans. Une insulte à l’encontre d’un président ailleurs en Afrique vaut une arrestation. Et pourtant, ceux qui aujourd’hui font croire à qui veulent les entendre aux menaces sur les libertés ont fait pire il y a peu de temps. Le président Talon n’est pas dans ce jeu. Comme le dit l’adage, le bruit ne fait pas du bien et le bien ne fait pas du bruit, Talon travaille, alors que l’opposition s’agite. Plusieurs réformes sont mises en route pour renforcer davantage la démocratie au Bénin. Et que dire du système partisan, une réforme politique du chef de l’Etat qu’épousent la majorité des responsables de partis politiques au Bénin. A l’Assemblée nationale, les députés sont conviés chaque fois à des ratifications d’accord pour la réalisation d’infrastructures routières.
Sur tous les secteurs, le président de la république est présent. Patrice Talon a compris qu’il doit regarder devant. Travailler. Sortir le Bénin de sa situation qu’il a héritée. Comme le dit l’adage, « le chien aboie, la caravane passe », Talon travaille pour la réussite du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG).



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [22767 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [8019 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7466 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4915 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4909 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [4048 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3101 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [2992 lectures]

  Nos Contacts [2962 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2589 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2229 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2189 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [2034 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1946 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [1927 lectures]

  La Rédaction [1826 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1826 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1736 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1674 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1649 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1612 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1605 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1554 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1547 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1543 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2675
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une