Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Société / Santé > 110 femmes déjà décédées, que pense Talon ?

Suspension de la gratuité de la césarienne

110 femmes déjà décédées, que pense Talon ?

(Pendant que des dizaines de milliards sont déversés dans le coton, le gouvernement range dans les placards les acquis sociaux des populations)

Par Jean-Louis KOGBEDJI, 8 août 2016 à 23:01 | 81 lectures
  

Il a été dit récemment que le gouvernement du Président Patrice Talon compte poursuivre avec la mesure de gratuité de la césarienne. Ceci est bien inscrit dans son programme de société à l’instar de bien d’autres questions sociales auxquelles il attache de prix. Dans les 48 hôpitaux agréés sur toute l’étendue du territoire béninois pour offrir gratuitement la césarienne à nos femmes, la volonté politique ne suit pas nos techniciens. 110 femmes sont déjà décédées depuis le 6 avril 2016. Pendant que des milliards sont débloqués pour le coton, les mesures sociales souffrent sous le régime du nouveau départ.

Quid des mesures sociales sous le régime du Nouveau départ ? A analyser de près la situation suite aux différentes suspensions sous le régime de la rupture, c’est à croire que les mesures sociales en faveur des populations sont rangées dans les placards.
En effet, parlant de mesures sociales, on peut citer les initiatives prises en faveur de l’emploi des jeunes, l’autonomisation des femmes, la gratuité de la scolarité, la gratuité de la césarienne….

Depuis le 6 avril, le gouvernement Talon n’en parle plus ou parle peu. Que deviennent alors ces jeunes, ces femmes et zémidjans dans cette nébuleuse ?
Pour l’heure, aucun conseil des ministres à propos de ces questions touchant leur avenir. Selon des indiscrétions, l’Etat n’a pas de moyens pour rembourser aux hôpitaux agrées, les frais de césarienne afin de relancer la machine de la gratuité de la césarienne. « Du début de la césarienne le 1er avril 2006 au 31 décembre 2015, il a été réalisé 162.745 césariennes », a affirmé récemment la responsable de l’Agence nationale de gratuité de la césarienne. Et d’années en années, le nombre de césariennes s’accroît, a-t-elle ajouté. Même si le gouvernement béninois a toujours fait des efforts pour assurer la prise en charge des femmes bénéficiaires de la gratuité de la césarienne en payant à leur place le montant de 100.000 fcfa par césarienne, l’Etat a des trous à combler. L’Angc restait devoir le dernier trimestre 2015 aux hôpitaux agréés début juillet. « Les hôpitaux agréés recevront sous peu les remboursements des frais de césarienne », a indiqué il y a plus d’un mois la responsable. Surtout que selon ces propos, au titre de l’exercice budgétaire 2016, le gouvernement a octroyé la somme de 2. 900.000.000 FCFA à l’Angc pour faire face aux charges des césariennes attendues. Mais, que se passe-t-il si tant que des femmes meurent encore alors qu’elles vont donner vie à des êtres humains, avenir du Bénin de demain ? Au moment où des dizaines de milliards sont débloqués au profit du coton, la filière dans laquelle le chef de l’Etat a construit sa richesse, « 110 femmes sont décédées ces trois derniers mois faute de moyens pour faire face aux soins liés à la césarienne », apprend-on de sources concordantes. Le Nouveau départ spécialisée dans les suppressions, suspensions et annulations n’a donc pas réussi à sauver ces pauvres mamans qui n’ont commis que le péché mignon d’être tombée enceinte.

A cette mesure de la gratuité de la césarienne, s’ajoutent les 20.000 emplois des jeunes déjà remis en cause, situation qui a contraint ces jeunes au chômage. Pour l’heure, aucune politique pour lutter contre le chômage et le sous emploi. Les emplois suspendus sont légion. Dans les marchés, les femmes ne reçoivent plus de microcrédits.
Les députés s’apprêtent à ratifier des accords de prêts pour le financement de la microfinance. Environ 30 milliards de nos francs. Et la prière des uns et des autres est que cette importante somme aille vraiment vers les bénéficiaires de la microfinance.

La situation est grave et préoccupante. Que pense alors le chef de l’Etat Patrice Talon pour changer la donne, lui qui a dit dans un entretien accordé à Le Monde : « …Ça va vous choquer, mais ce que je fais, c’est d’abord pour moi-même. Je pense à moi tout le temps… ». Il faut donc que le président Talon corrige le tir. L’importance des mesures sociales dans la vie des populations n’est plus à démontrer.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [22559 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [7918 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7446 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4907 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4882 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [3963 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3044 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [2976 lectures]

  Nos Contacts [2888 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2581 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2211 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2172 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1936 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1816 lectures]

  La Rédaction [1775 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1727 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [1707 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [1658 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1645 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1640 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1596 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1594 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1541 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1538 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1535 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2625
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une