Fusible Thermique : tout ce que vous devez savoir

35
Partager :
fusibles thermiques

Pour couper le courant, comme on le dit vulgairement, en cas d’urgence ou de surtension dans les installations électriques ou au niveau des appareils, le disjoncteur est l’outil qui était prisé. Mais, peut-on incorporer le disjoncteur dans les appareils et arriver à l’actionner à temps pour prévenir un dommage du circuit ? La réponse est bien évidemment non. La révolution technologique a donc pensé à un petit dispositif intelligent qui ressent et agit à l’intérieur des appareils pour éviter une dégradation après une surcharge ou un court-circuit : le fusible thermique. Eh bien, l’intervention du thème thermique dans son appellation est la chose qui impressionne, vu qu’il fonctionne en fonction de la température ambiante. Lisez ces quelques sous-titres pour comprendre de fond en comble l’utilité des fusibles thermiques.

Définition, description et rôle  

Fusible thermique ; il s’agit d’un tout petit appareil, mais puissant et intelligent qui est introduit dans le circuit d’un appareil. Il est constitué de plaques en métal qui couvrent une pâte. Avec d’autres modèles de fusible thermique, la pâte peut être remplacée par la cire ou le granule. Comme tous les fusibles, les fusibles thermiques protègent les circuits électriques contre la dégradation des appareils. Mais la particularité avec les fusibles thermique est qu’ils se retrouvent dans les appareils électroniques, électroménagers, les ordinateurs, etc.

A lire aussi : Qu'est-ce qu'un disque dur d'ordinateur ?

Fonctionnement et utilité

Le fusible thermique est une petite machine intégrée dans un circuit électrique et qui ne joue son rôle de protecteur que lorsqu’il détecte un problème qui peut endommager tout le circuit électrique. Le métal qui le constitue contient une pâte dure. Jusque là, le fusible thermique joue seulement un rôle de conducteur électrique. Quand le fusible est-il utile alors ? Votre appareil est resté longtemps sous alimentation électrique et commence par se chauffer ou il est brusquement traversé par une forte intensité de courant qui dépasse sa capacité. Automatiquement, le fusible thermique se met en action. La haute intensité fait fondre la pâte et celle-ci commence par refroidir le système en éliminant le surplus d’énergie. Mais lorsque l’intensité devient plus forte et dépasse la capacité du fusible, la pâte se transforme en isolant et empêche cette forte intensité d’alimenter l’appareil au risque de tout faire sauter. Vous voyez donc que le fusible vous évite de débourser une somme colossale pour réparer ou changer totalement votre appareil qui st surement important pour vous. Une fois que le fusible arrête l’alimentation en déchargeant toute la pâte, il n’est plus fonctionnel et doit être changé.

Capacité du fusible thermique

Les fusibles thermiques sont de plusieurs ordres en matière de capacité. Il existe donc pour chaque fusible thermique un seuil d’énergie à gérer. Ceci dépendant de la marque, du modèle et de l’appareil auquel il est destiné. Toutefois, pour que le fusible coupe totalement l’alimentation en courant électrique, la température à l’intérieur de l’appareil doit être comprise entre 70° et 230°.

A lire aussi : Quel est le meilleur disque dur interne SSD ?

Partager :