Quelle différence entre MIG et TIG ?

Il existe plusieurs procédés de soudage dont ceux MIG et TIG. Ces deux procédés ont chacun leurs particularités. Bien que chacun permette de souder des métaux, ils sont différents sur plusieurs niveaux. La soudure MIG ne se rapproche pas de la soudure TIG. Quels sont ces aspects qui les rendent si différents l’un de l’autre ?

Une différence de technique

La technique de soudure est la première divergence observée entre le soudage MIG et le soudage TIG. Lors d’un soudage MIG, la soudure est créée par un fil électrode alimenté de façon constante par un pistolet à bobine. C’est un procédé semi-automatique avec mode d’assistance pour les amateurs, ce qui leur permet d’effectuer facilement les réglages de tension et vitesse de l’appareil.

A lire en complément : Différencier horizontal et vertical

Le soudage TIG est totalement manuel. C’est une forme de soudure à l’arc électrique. Avec ce procédé, seule la dextérité du soudeur permet d’avoir le résultat souhaité. Aussi, le procédé MIG nécessite un gaz inerte qui est généralement de l’argon dont la densité varie selon le métal à utiliser.

Le gaz utilisé pour un procédé TIG est un gaz neutre. Celui-ci est diffusé par une torche en céramique qui porte une électrode infusible en tungstène.

A voir aussi : Les 5 avantages de la télévision

Les difficultés d’utilisation

Le procédé MIG est plus facile à utiliser que le procédé TIG. Le soudage MIG peut être effectué par des professionnels et des amateurs. Mais pour le soudage TIG, il faut avoir de l’expérience en matière de soudure pour l’effectuer.

En effet, la méthode d’alimentation continue du fil électrode et les systèmes de réglages automatiques, permettent de contrôler facilement les postes MIG. Avec le procédé TIG, vous devez tenir dans une main le matériau de remplissage, et de l’autre le chalumeau vous permettant de souder.

Vous devez contrôler l’énergie transmise par la torche ou chalumeau et autres. Ce qui nécessite de l’expérience, car les gestes doivent être synchrones. De plus, en raison de sa facilité d’utilisation, la soudure MIG est plus rapide que la soudure TIG.

Les différences de matériaux à souder

Le procédé MIG permet de souder plusieurs métaux dont l’aluminium, l’acier doux ou inoxydable, du cuivre et tout type d’alliage. Le procédé TIG est beaucoup plus recommandé pour l’acier inox, le titane et l’aluminium.

Bien que soudant presque les mêmes types de métaux, l’épaisseur du matériau à souder peut motiver le choix du procédé. En effet, pour souder un métal épais, il est conseillé d’utiliser le soudage MIG à cause de sa rapidité à effectuer le travail.

Le soudage TIG est plus utilisé pour les métaux fins. Il est d’ailleurs très conseillé pour les soudures hyper étanches, les appareils à pression, la tuyauterie et même le nucléaire.

La qualité de soudure

Lorsqu’il est bien maitrisé, le soudage TIG offre une soudure plus raffinée et plus nette que le soudage MIG. Cette précision est possible grâce à sa technique d’utilisation. En effet le gaz neutre utilisé dans le procédé TIG protège en permanence le cordon de soudure et empêche la corrosion du matériau.

L’apport en chaleur sur le métal est alors restreint et les déformations thermiques sont amoindries. Ce qui permet une précision de soudure exceptionnelle. Ce procédé est très utilisé dans le domaine artistique à cause de ses finitions attrayantes.

Faire des soudures à l’arc avec le bon équipement

La soudure à l’arc fait partie de ces pratiques qui sont régulièrement utilisées dans le cadre de travaux et qui s’avèrent donc très utiles, et souvent indispensables. C’est pour cela qu’il est intéressant de savoir comment faire pour réaliser des soudures, et surtout de s’équiper d’un bon poste pour réaliser des soudures de qualité, qui durent dans le temps et nous permettent de réaliser nos projets. 

Vous ne savez pas souder et cela vous freine dans l’aboutissement de vos travaux ? Pas de panique. Sur internet, il existe des centaines de tutoriels (écrits ou vidéos) qui vous expliquent étape par étape comment réaliser des soudures. De quoi vous permettre de vous débrouiller seul, sans faire venir un professionnel extérieur (vous faites alors des économies). A votre rythme, vous apprenez, et vous parvenez avec le temps à atteindre vos objectifs en réalisant de belles soudures. Avec des postes de qualité, que vous pouvez acheter en ligne, vous êtes sûr également de bénéficier des services d’un matériel de qualité. 

Qu’est-ce que la soudure ? 

Autant commencer par la base pour être certain que tout le monde comprenne l’intérêt d’un poste à souder. Le soudage est un procédé d’assemblage permanent. La soudure joint une chose à une autre afin qu’elles forment un ensemble unique. 

Cela vous offre le champ des possibles puisque plusieurs métaux peuvent être soudés : la fonte, le cuivre, l’aluminium, l’acier, l’inox, l’or et même le plastique. Trois techniques de soudage existent pour cela : le soudage à l’arc électrique, le soudage à la flamme, et le soudage au fer chauffant. 

Si beaucoup de personnes pensent que la soudure n’est utilisée que par une poignée d’experts dans le cadre de grands chantiers, vous pouvez en faire chez vous, cela peut même être indispensable en fonction de vos souhaits, ou pour réparer des éléments abîmés. 

Bien s’équiper pour bien souder 

Pour rester en sécurité et être certain de réussir votre soudure, avoir un bon poste ne suffit pas. Il faut aussi vous équiper au mieux, et ne pas prendre à la légère cela.  Pour commencer, vous devez acheter un casque de soudeur. En fonction du type de soudure, il devra être équipé d’un écran en matériau adapté (pour la soudure électrique) ou de lunettes avec verre de circonstance (pour la soudure au chalumeau). 

Vos mains seront protégées par des gants en cuir avec manchettes, tandis que vos pieds seront confortablement installés dans des chaussures de sécurité. Enfin, pensez à porter des vêtements inflammables (comme du coton ignifugé, un tablier en cuir). 

Il est impératif de respecter cela pour mettre toutes les chances de votre côté pour rester en sécurité, et ne pas vous retrouver en danger. La soudure reste une opération risquée, il faut donc être concentré, bien équipé. Tout se passera bien si vous suivez à la lettre ces conseils, et que vous écoutez avec attention les conseils donnés par des connaisseurs dans les tutoriels que vous pouvez découvrir en ligne. Prêt ? Alors soudez.