Maison

Comment fonctionnent les robinets thermostatiques ?

On retrouve les robinets thermostatiques sont tous les types de radiateurs à eau. Grâce à leur sonde, ils peuvent capter la température de la pièce. Quant au réglage, il peut se faire manuellement ou électroniquement. Il est même possible de régler ces robinets selon une plage horaire définie ou à distance.

Fonctionnement général du robinet thermostatique

Tous les robinets thermostatique sont conçus pour équiper les radiateurs à eau dans les domiciles. Cela est autant valable pour les modèles à gaz, au fioul, au bois ou alimentés par une pompe à chaleur. Les robinets thermostatiques sont composés d’un corps vanne et d’une sonde appelée bulbe. Si le premier élément est une pièce métallique qui relie le radiateur au volant, la seconde pièce est l’élément thermostatique. C’est la sonde qui vient capter la température de la pièce. Selon la température, cet élément se dilate ou non. Selon le réglage opté, cette dilatation de la sonde actionne une autre pièce qui va couper ou réduire l’arrivée d’eau chaude dans le radiateur, une fois la température désirée est atteinte.

A lire en complément : Comment trouver l'abri piscine Aladdin parfait pour votre piscine en fonction de vos préférences esthétiques

Les différentes positions de réglage du robinet thermostatique

Une fois qu’il est installé, le robinet thermostatique gère le débit d’eau chaude qui arrive dans le radiateur. Cette opération est possible grâce à une manette, avec 5 positions différentes :

  • La position 1 modifie le débit d’eau pour obtenir une pièce de température comprise entre 15-16°C ;
  • La position 2 correspond aux chambres, avec 16-17°C ;
  • La position 3 est adaptée aux pièces à vivre, pour 19-20°C ;
  • La position 4 correspond aux besoins en chauffage des salles de bain avec 21-22°C ;
  • La position 5 permet au radiateur de fonctionner au maximum de ses capacités.

A découvrir également : Les alternatives à l’adoucisseur d’eau pour lutter contre le calcaire

Force est ainsi de constater que les robinets thermostatiques permettent à un ménage de réaliser des économies d’énergie. En effet, ils évitent une surchauffe des différentes pièces de la maison. Dans cette optique, la position 5 est la moins conseillée. Elle permet certes de chauffer rapidement une pièce, mais elle est de loin la plus énergivore. Un robinet thermostatique dispose également d’une position « hors gel », qui sert en cas d’absence prolongée. Sur certains équipements, on peut retrouver une molette pour indiquer les températures constatées. Une fois cet élément installé, il est plus facile de se fier à la température indiquée par la molette plutôt que des réglages de 1 à 5.

Le fonctionnement des têtes électroniques des robinets thermostatiques

Les robinets thermostatiques avec des têtes électroniques proposent des réglages encore plus précis. En effet, ils disposent non seulement d’un réglage au dixième de degré près, mais aussi une possibilité de programmer des plages horaires. Les occupants de l’habitation peuvent ainsi chauffer les pièces à la température voulue uniquement lorsqu’ils sont présents dans la maison. Ils peuvent également régler pour qu’elle baisse une fois que les adultes partent au travail et les enfants à l’école. Dans la même optique, une programmation hebdomadaire est possible pour que l’intérieur dispose d’assez de température de chauffage pendant le weekend.

Ce réglage se fait directement sur la tête du robinet, reconnaissable à sa forme qui s’apparente à un boîtier de piles. Pour les modèles les plus perfectionnés, le réglage se fait sur ordinateur, via une clé USB.