Tech

Le top 5 des smartphones pliables de 2019

2019 est l’année – qu’on appellerait – l’année des smartphones pliables. Oui, de nombreuses marques ont annoncé la sortie de leur modèle de smartphone pliables. Pour certains, le projet était palpable, pour d’autres, on était encore au stade des promesses. Découvrons ensemble le top 5 des smartphones pliables de 2019.

ZTE Axon M

La marque l’a baptisé « smartphone pliable », mais pour faire simple, c’est un smartphone classique avec deux écrans. Pour le modèle milieu de gamme, on avait deux dalles LCD de 5,2 pouces, ce qui, une fois ouvert, donne un grand écran de 10,4 pouces. Oui, c’est un bien grand écran, mais au milieu, on a une épaisse charnière noire qui est quand même dérangeante.

A découvrir également : Oracle propose des formations et certifications gratuites pour Oracle Cloud Infrastructure

La ZTE Axon M est bien arrivée sur le marché, mais sa production a très vite été arrêtée. Elle a reçu de nombreux retours négatifs. La construction générale est assez classique et côté technique, elle n’a rien de si impressionnant.

La Galaxy X

En début de 2019, Samsung a également annoncé la sortie de son smartphone pliable : la Galaxy X. contrairement à la ZTE Axon M, la Galaxy X est plus aboutie. Elle est équipée du SoC Snapdragon 855, d’une puce gravée en 7nm, d’un coprocesseur neural et d’une batterie flexible. Même si le grand public attendait grandement la sortie officielle de ce smartphone pliable, elle ne serait produite qu’en version limitée. A l’époque, on a également annoncé le prix : 1500 dollars.

A découvrir également : La nouvelle gamme Surface comprend quatre modèles Intel Core, dont le premier doté d'Intel Evo et Thunderbolt 4

Le constructeur a expliqué cette production limitée comme un test du marché. En effet, Samsung a voulu tester si le smartphone pliable avec deux ou trois écrans était le smartphone de demain. Il ne s’est d’ailleurs pas focalisé uniquement sur ce projet, car il promet au public d’autres smartphones toujours aussi performants.

Un prototype pour Huawei

Pour concurrencer Samsung, Huawei a aussi annoncé la sortie de son smartphone pliable, mais se concentrant sur d’autres projets comme la sortie du Huawei P20 Pro avec son triple capteur photo, ce constructeur chinois n’a pas pu devancer Samsung.

Le PDG a tout de même insisté sur le fait que sa structure était dans la tendance avec la conception d’un prototype fonctionnel de smartphone pliable. Il a même signé avec le fabricant d’écrans BOE pour ce projet. Ce prototype aurait été équipé d’un écran AMOLED pliable, dépliable et enroulable avec un système de reconnaissance d’empreintes digitales. Décidément, le constructeur chinois est toujours prêt à dépasser Samsung.

Un projet en cours pour LG

Pour la conception de son smartphone pliable, il n’y a pas qu’Huawei qui a démarché la firme BOE. Des sources ont également révélé que LG l’a également contacté pour la conception des écrans OLED flexibles. Même si ce constructeur n’a pas fait d’annonce officielle, il est vraiment occupé à déposer les brevets pour différents modèles de smartphone pliables.

En 2017, LG a déjà déposé un brevet pour un smartphone pliable avec deux écrans. Un autre brevet pour un smartphone tablette a été ensuite déposé, puis un autre pour un smartphone avec deux écrans, deux batteries et deux prises jack. Avec tous ces brevets, LG doit bien travailler derrière, mais pour quand la sortie de son smartphone pliable et comment serait ce modèle signé LG.

Un projet en cours aussi pour Oppo

Chez Oppo, c’est aussi un projet en cours. Ce constructeur chinois veut bien continuer dans l’innovation, ce qui, pour lui, semble simple. Il a déposé en 2018 un brevet pour un appareil pliable avec deux écrans distincts, ne serait-ce pas le smartphone pliable pour la marque ?

Il est encore difficile d’avancer sur ce sujet, car Oppo n’est pas encore très clair dans ses dires. Questionné à ce sujet, il a répondu que le projet était en cours d’études et il envisageait plusieurs options : un smartphone pliable avec deux ou trois écrans ou un terminal avec une seule structure repliable. On sait aussi qu’Oppo a également contacté BOE pour la conception de ses écrans.