Feux d’artifice : les solutions sans formation

Le baptême du roi Louis XIII à Fontainebleau a été l’occasion de voir le premier feu d’artifice tiré en France. Grâce à son caractère spectaculaire, cette attraction s’est ensuite popularisée et de nombreux règlements sont entrés en application pour limiter les accidents et les explosions.

Aujourd’hui, il existe des solutions dites « sans formation », qui permettent de poser des feux d’artifice en toute sécurité pour sublimer vos événements.

A voir aussi : Cigarette électronique qui fuit ?

Quelle est la réglementation en vigueur pour les feux d’artifice ?

Avant de passer à la présentation des solutions en question, il peut être intéressant de faire un rappel sur la réglementation en vigueur en matière de feux d’artifice.

À ce sujet, 6 catégories sont officiellement reconnues. Les pétards qui appartiennent à la 1re catégorie ne doivent pas être vendus aux moins de 12 ans, ceux des catégories 2 et 3 sont autorisés aux personnes majeures. Quant aux produits classés dans la catégorie 4, ils peuvent être utilisés uniquement par des professionnels. Deux autres catégories particulières sont abordées parmi les solutions qui peuvent être envisagées.

Lire également : Pourquoi ma cigarette électronique craquelant ?

Sous ces différentes catégories, vous pouvez trouver divers types de feux d’artifices, ce qui vous permettra de varier les effets pour vos célébrations. La plupart des gens recommandent généralement les feux d’artifice automatiques à cause de la sécurité qui leur est associée. Toutefois, il n’est pas rare de voir en action les feux d’artifice compacts et à chandelle qui permettent d’obtenir des résultats tout aussi spectaculaires.

feux d'artifice en ville

Quelles sont les solutions de feux d’artifice sans formation ?

Pour mettre en place vos feux d’artifice, vous avez désormais deux solutions. Vous pouvez faire appel à un artificier pour un grand événement ou vous pouvez tirer vous-mêmes des pétards que vous aurez achetés. Le deuxième cas est celui qui nous intéresse ici et c’est celui qui vous permettra de profiter des joies de ces petites boîtes à étoiles en toute sécurité.

La procédure est plutôt simple. La réglementation permet l’utilisation de certaines catégories de feux d’artifice même si vous n’avez pas reçu de formation à cet effet. C’est sur les produits de ces catégories que vous devez concentrer vos efforts.

Les feux d’artifice F1

Les feux d’artifice destinés à être placés sur un gâteau et les claques-doigts sont quelques exemples d’attractions de la catégorie F1. Celle-ci ne liste aucun pétard qui a été fabriqué avec une mèche d’allumage. Tout produit qui contient des matières sensiblement dangereuses est également exclu de cette catégorie. Certains pétards F1 peuvent être utilisés dans des immeubles, tandis que d’autres requièrent une utilisation en plein air. Prenez toujours le soin de vérifier la notice ou la fiche d’article jointe.

La vente de ces feux d’artifice est autorisée à toute personne ayant plus de 12 ans et son utilisation ne requiert aucune formation.

Les feux d’artifice F2

Les feux d’artifice d’une certaine taille qui disposent de mèches d’allumage sont classés dans la catégorie 2. On y retrouve principalement les feux d’artifice automatiques, les chandelles romaines et les pièces compactes. Vous pourrez trouver sur la notice qui les accompagne, les instructions pour monter la pièce de manière à ce qu’elle soit prélogée et ne bouge pas pendant son utilisation. Pour allumer ces feux, il faudra également prévoir des allumettes ou un briquet et cette étape doit obligatoirement être réalisée par un adulte. Les pièces qui s’activent grâce à l’électricité ne sont pas autorisées dans cette catégorie.

Les feux F2 ne requièrent aucune formation pour être utilisés. Toutefois, pour en profiter, il faudra être à ciel ouvert et disposer d’un certain espace de sécurité. La vente est interdite à toute personne n’ayant pas au moins 18 ans.

Les feux d’artifice F3

Les feux d’artifice de la catégorie F3 sont des produits qui sont reconnus légèrement plus dangereux que ceux de la catégorie F2. Cela est bien évidemment dû à la forte composition en poudre de ces pièces, mais aussi :

  • aux angles de tir réglables ;
  • au délai d’allumage qui est plus long ;
  • à l’altitude requise pour fonctionner ;
  • aux bruits des explosions qui sont assez importants ;
  • aux effets pyrotechniques, très impressionnants.

L’allumage est également manuel pour ce type de pièces et doit être effectué par un adulte à l’aide d’un feu. La vente des pétards F3 est interdite aux mineurs. Si vous êtes un adulte, vous pouvez utiliser ces feux sans formation, à condition de bien suivre les indications de la notice. Faites-y particulièrement attention parce que des accidents peuvent arriver, même avec ce type de pièces d’artifice.

Les feux d’artifice T1

Dans la catégorie des feux d’artifice T1, vous avez de petites pièces qui permettent d’obtenir des effets de proximité assez impressionnants. Pour ces feux, aucun lancement ou explosion n’est nécessaire. Il vous suffit de brancher les éléments reçus comme indiqué dans la notice et d’activer l’allumage (électrique) pour profiter du spectacle. Aucune formation n’est requise pour leur utilisation. Vous devrez toutefois avoir plus de 18 ans pour vous en procurer et pour les utiliser.

Outre les 4 catégories citées, vous avez également les feux de la catégorie F4 et ceux de la catégorie T2. L’utilisation de ces pièces est réglementée et il vous faudra obligatoirement un certificat d’artificier.

différents feux d'artifice

Précautions à prendre en compte pour profiter de vos feux d’artifice

Peu importe le spectacle que vous préparez ou le feu d’artifice que vous souhaitez lancer, vous devez respecter quelques précautions d’usage pour éviter les mauvaises surprises. À cet effet, évitez les lieux de rassemblements et les voies publiques. En fonction de votre municipalité et de la situation actuelle, les règles pourraient être flexibles. Prenez donc le soin de vous renseigner auprès des autorités compétentes si vous montez une pièce F2 ou F3.

En cas de non-respect des restrictions, des amendes sont prévues par la réglementation. En outre, à cause de la composition des feux d’artifice qui, selon la catégorie peut être dangereuse, des accidents, des brûlures et des explosions peuvent survenir avec des conséquences graves.

Pour finir, les feux d’artifice ne requièrent généralement pas d’autorisation pour être tirés en dehors de ceux des catégories F4 et T2. Toutefois, en fonction des restrictions de votre commune, il peut arriver que certaines pièces des catégories F2 et F3 soient soumises à certaines conditions d’utilisation. Prenez donc le soin de vous renseigner pour éviter toute mauvaise surprise.