News

Sophie la girafe : quelle est la composition de ce jouet culte ?

Sophie la girafe

Depuis 1961, l’indémodable idole française des tout petits, sophie la girafe n’a plus à faire ces preuves comme jouet d’éveil et de dentition. Elle permet par les mordillements de soulager les bébés qui souffrent de poussées dentaires. La girafe vulli est désormais l’emblème de toute une génération, avec la barre des 50 millions d’exemplaires dépassés, et multiplie les dérivés toujours dans un souci d’éveil de l’enfant… Cependant présente-t-elle un danger pour l’enfant ?

La girafe Vulli est elle toxique ?

Selon une étude, la célèbre girafe est au cœur d’une controverse qui annonce la présence de traces de nitroamines dans les analyses du jouet bébé. Ce composé chimique oxydé et azoté est la combinaison de nitrites et d’amines qui peuvent représenter des risques pour la santé et à ce sujet, on vous donne plus d’informations sur ce site.

A découvrir également : Comment choisir le bon synonyme de ballerine pour votre texte

Cependant, il est nécessaire de préciser que Sophie la girafe respecte toutes les normes européennes et internationales en vigueur et le taux de produits présents est considéré par les experts comme non toxique. De plus, dans une recherche permanente d’évolution, l’entreprise Vulli cherche à remplir un objectif pour ne trouver plus aucunes substances néfastes. En effet, la société souhaite rester innovante et fournir aux parents une totale sécurité envers ledit jouet en évoluant sur un « zéro trace » de produits susceptibles d’être dangereux pour l’enfant. Avec cette démarche, l’entreprise Vulli rassure les parents face aux accusations qui lui sont faites.

Sophie la girafe 100 % naturelle ?

Sophie la girafe est fabriquée à partir de caoutchouc 100 % naturel d’hévéa. Pour le besoin de suce des enfants, la girafe est décorée de peinture alimentaire sans aucun risque pour bébé. Vous ne trouverez aucuns produits du type PVC, bisphénol A, paraben, ou encore phtalate. Ce qui doit rassurer les parents des enfants en bas âge. D’ailleurs, on parle de ce sujet ici. L’entreprise Vulli, avec Sophie la girafe et à travers tous ses dérivés, continue la recherche pour anticiper de nouvelles mesures et limiter l’impact des différents procédés chimiques sur la fabrication.

A découvrir également : Quels loisirs privilégier entre amis ?

Sophie la girafe et les moisissures ?

Le jouet bébé est également victime d’une polémique autour du sujet des moisissures. En effet, l’intérieur du jouet aurait été découvert complètement moisi, ce qui inquiète les parents pour la sécurité de leurs enfants. Aux questions, Vulli répond que certains jouets de bain ont effectivement ce genre de problèmes dût à l’humidité qui reste dans le jouet. Pour ce qui est de Sophie la girafe, l’originale, qui est surtout un jouet pour la dentition du nourrisson, la société préconise un nettoyage de la girafe sans produits irritants comme la Javel ou autres produits d’entretien afin de ne pas dégrader la composition du jouet de bébé. Il faut le nettoyer seulement à l’eau savonneuse avec un linge humide et le sécher. Ces recommandations permettront de nettoyer sans danger le jouet de l’enfant. De plus, la notice nous précise qu’il faut impérativement surveiller l’état général du jouet et le jeter lorsque les dents de bébé ont percé le jouet ou qu’il présente une détérioration.

Sophie la girafe et les normes de sécurité en vigueur

Concernant les normes de sécurité en vigueur pour Sophie la girafe, elle répond à toutes les exigences réglementaires et aux recommandations des experts. Le jouet est conçu pour résister à une utilisation intensive par un bébé sans présenter de risques majeurs d’ingestion ou d’étouffement. Il est essentiel que le jouet soit utilisé conformément aux instructions fournies sur l’emballage.

Il faut savoir aussi qu’en France, Vulli travaille en étroite collaboration avec l’AFNOR (Association Française de Normalisation), la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence) et la Répression des Fraudes afin d’assurer que tous ses produits respectent strictement leurs normes en termes de qualité et sécurité.

Sophie la girafe a été certifiée conforme aux règles européennes relatives à l’utilisation des matériaux destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires depuis 2002. Depuis cette date-là aussi, elle porte le marquage CE sous forme d’un autocollant collé sur son emballage signalant entre autres qu’elle répond à un niveau élevé notamment en ce qui concerne sa composition chimique qui assure une totale innocuité du produit pour le bébé, même si celui-ci vient à être mis dans sa bouche pendant toute une journée voire plusieurs journées consécutives. Effectivement, il n’y a pas de composants contenant du phtalate ni de bisphénol A dans Sophie, notamment utilisée comme anneau dentaire naturel. La société Vulli peut donc affirmer que ce serait totalement impossible qu’une quelconque substance dangereuse apparaisse autour ou à l’intérieur du produit durant son parcours de fabrication.

Les parents peuvent être rassurés quant à la sécurité de leur enfant lorsqu’ils utilisent Sophie la girafe conformément aux consignes d’usage et qu’ils s’assurent régulièrement que le jouet ne montre aucun signe de détérioration.

Comment entretenir Sophie la girafe pour une utilisation optimale ?

Vous devez prendre soin de Sophie la girafe pour garantir une utilisation optimale et prolonger sa durée de vie. La société Vulli recommande un nettoyage régulier du jouet, en particulier avant la première utilisation et après chaque utilisation subséquente.

Pour le nettoyer, il suffit simplement d’utiliser un chiffon humide et non abrasif. Évitez l’utilisation de produits chimiques agressifs tels que les détergents ou les solvants car ils peuvent endommager le revêtement protecteur sur le jouet.

Sophie peut aussi être stérilisée si nécessaire. Pour ce faire, il suffit de plonger Sophie dans l’eau bouillante pendant 1 à 2 minutes maximum. Vous ne devez pas immerger complètement Sophie dans l’eau car cela pourrait endommager son mécanisme sonore interne.

En raison des propriétés naturelles du caoutchouc utilisé pour fabriquer Sophie la girafe, elle peut changer légèrement d’apparence au fil du temps. C’est tout à fait normal et témoigne même de l’authenticité du produit.

Vous devez éviter les imitations bon marché qui circulent sur certains marchés en ligne ou physiques. Non seulement ces copies sont illégales mais elles présentent aussi des risques potentiels pour la sécurité des bébés qui les utilisent, notamment en matière d’étouffement.

Avec un entretien régulier approprié et en veillant à n’utiliser que des produits originaux, Sophie la girafe est un jouet sûr et durable pour les bébés. C’est probablement l’une des raisons pour lesquelles elle continue d’être si populaire auprès des parents du monde entier depuis plus de 60 ans maintenant.