Ouzbékistan : les mariages fastueux interdits

L’Ouzbékistan est un pays de l’Asie Centrale. D’ailleurs, il s’agit de la nation la plus peuplée de cette zone. Comme dans tous les pays du monde, ils ont leur culture et leur manière de fêter les grands événements dont le mariage. En général, c’était des célébrations fastueuses et il y avait souvent des dérives. Cependant, cela, c’était avant, car le gouvernement s’est saisi de cette affaire et a amené certaines rectifications. En effet, il n’est plus possible dans ce pays d’effectuer des mariages fastueux qui peuvent avoir des conséquences désastreuses par la suite. Il s’agit d’une décision qui n’est pas populaire, mais qui peut apporter ses fruits dans un avenir proche.

Une limitation du nombre d’invités

En général, en Ouzbékistan, les mariages sont des cérémonies fastes et surtout longues. Tout le quartier est au courant et est obligé d’y participer. Cela peut de ce fait être très encombrant pour de nombreuses personnes. De plus la location de salle de mariage peut être assez difficile. De ce fait, un débat a été installé au parlement et sur les réseaux sociaux concernant l’abolition de ces pratiques. Suite à cela de nombreuses décisions ont été prises à partir d’une loi : la loi de la modestie. En premier lieu, les mariages se doivent d’être organisées entre 6 heures du matin et 23 heures. Aucune dérogation n’est permise. En deuxième lieu, tout le quartier doit être au courant à l’avance. Ce ne doit être une surprise pour personne. Ceux-ci doivent être prêts pour le bruit et dérangement causé par ce type de fête.

A découvrir également : Les courbatures : comment les soulager ?

En second lieu, la décision la plus importante dans cette loi de la modestie est la limitation du nombre d’invités. Celle-ci est délimitée à 200 personnes et pas plus. Cela est fait dans le but de réduire le bruit et aussi tous les problèmes causés par les cérémonies de ce type.

A lire également : Comment être sûr d’avoir la meilleure place de parking à l’aéroport ?

Des règles sur le comportement et le nombre de voitures pour la cérémonie

Durant l’organisation d’un mariage en Ouzbékistan, le marié a droit à une fête dans la maison de son épouse. Durant celle-ci, des cadeaux d’une valeur inestimable peuvent s’échanger. Pour créer une limite à tout cela, un règle d’éthique a été instaurée. Celle-ci a pour but d’empêcher aux familles de s’endetter pour ce type de cérémonie. Pour le gouvernement, il est bon de respecter la culture, mais il ne faut pas sombrer dans l’excès.

En outre, pour éviter le tapage sonore, mais aussi les accidents, le nombre de voitures durant la cérémonie a été aussi limitée.