Épaviste : comment fonctionne l’enlèvement d’épave

22
Partager :

Un épaviste est un spécialiste qui s’occupe de la récupération d’épaves en tout genre : voiture, moto, scooter, camion, etc. Ce professionnel doit nécessairement signer un certificat de destruction avec le propriétaire. Découvrez dans ce contenu, comment fonctionne l’enlèvement d’épave.

Pourquoi faut-il procéder à l’enlèvement de son épave ?

Un véhicule endommagé ayant subi plusieurs dégâts lors d’un accident de circulation peut être déclaré hors usage. Dans ces conditions, certains propriétaires stockent leurs véhicules dégradés ou en fin de vie, dans leurs maisons ou locaux industriels. Les épaves de voiture peuvent causer de nombreux ennuis sur l’environnement et génèrent des problèmes évident pour l’homme. 

A découvrir également : S’assurer quand on est conducteur malussé ou résilié

Ainsi, lorsque vous procédez à l’enlèvement de votre épave vous protégez l’environnement et la sécurité de tous. Lorsque vous décidez de procéder à cette enlèvement, vous obtenez une assistance rapide et gratuite. Vous bénéficiez aussi d’une démarche simplifiée. En île de France et tout spécialement dans le Val d’Oise, vous pouvez solliciter des épavistes rapidement qui s’occuperont de l’enlèvement ainsi que de la procédure.

Faire appel à un épaviste

Lorsque vous détenez un véhicule qui n’est pas en état de fonctionnement, faire appel à un professionnel est la première étape pour vous en débarrasser. Ce service est entièrement gratuit. En effet, l’enlèvement d’une voiture, quelle que soit sa taille, est totalement gratuit. Cependant, la gratuité ne s’applique pas dans tous les cas. 

A voir aussi : Quels sont les pneus qui durent le plus longtemps ?

En réalité, lorsqu’un véhicule est trop lourd ou qu’il est coincé et difficile à enlever, le professionnel peut vous demander une contrepartie financière. De façon concrète, l’opération d’enlèvement sera très rapide et efficace. 

L’épaviste viendra avec son matériel pour débloquer votre voiture et la garder sur son camion dépanneur. Le véhicule récupéré n’ira pas directement à son dernier lieu de vie. Il y a en réalité de nombreuses autres étapes après l’enlèvement d’un véhicule.

Le centre de traitement VHU

Après son enlèvement, votre véhicule ira directement au centre de traitement VHU. Vous ne connaissez certainement pas ce terme. Ceci s’explique par le fait qu’il n’est pas très connu du grand public. En réalité, l’acronyme VHU signifie Véhicules Hors Usages. Il s’agit de l’endroit où votre voiture sera reconditionnée. 

De manière plus précise, le reconditionnement consiste à récupérer tous les éléments de votre véhicule qui seraient en état d’être vendus. Mais ce n’est pas tout. C’est également pendant ce moment que le véhicule sera détruit et conditionné pour être vendu au poids du métal. Pour résumer, le véhicule vous sera racheté par l’épaviste au prix du métal ou du fer au kilo.

Les documents à fournir avant l’enlèvement de votre véhicule

À l’évidence, avant de franchir toutes ces étapes, il est crucial de bien clarifier un fait. En effet, pour que votre véhicule soit enlevé, vous devez d’abord fournir des justificatifs à l’épaviste. Pour commencer, vous devez donner un certificat de non-gage. Il s’agit d’une attestation qui démontre que votre voiture ne fait pas l’objet d’une enquête en cours. 

Ensuite, vous devez fournir toutes les pièces justificatives pour prouver que cette voiture vous appartient vraiment. Enfin, vous devez fournir une copie conforme de la carte grise de votre véhicule pour que celui-ci puisse être enlevé. Si l’une des pièces mentionnées est manquante, l’enlèvement ne pourra pas continuer.

Partager :