Conseils et astuces pour réussir son mail de candidature

27
Partager :
CV

Les 2 premiers atouts d’une candidature électronique est qu’elle vous fait gagner du temps et de l’argent. Cependant, ne disposant pas de connaissances suffisantes pour envoyer leur CV en ligne, certains candidats voient leur dossier rejeté. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est qu’envoyer sa candidature en ligne nécessite une formalité particulière. La plupart des candidats commettent parfois des erreurs qu’ils peuvent sans aucun doute éviter : adresse mail fantaisiste, ton de message inapproprié, texte impersonnel, absence de signature, etc. Bref, tout est jugé par votre recruteur. Voici nos conseils pour rédiger un mail de candidature intéressant.

Directement ou en P.J ?

Pour pouvoir envoyer sa candidature en ligne, il faut un bon mail de candidature. Certes, si votre CV est intéressant, vous avez une chance d’être appelé pour un éventuel entretien, mais si vous souhaitez doubler voire tripler votre chance d’être contacté et d’être retenu, tout réside sur votre mail de candidature.

A voir aussi : Professionnel du secteur alimentaire : Quel budget prévoir pour un laminoir ?

Premièrement, vous devez créer votre CV. Si vous ne savez pas quel type de CV vous convient, découvrez des modèles de CV adaptés à votre profil et personnalisez-le en fonction de votre parcours professionnel en mettant en avant vos expériences et vos compétences. Une fois que vous aurez choisi ou fini de rédiger votre CV, passez maintenant à la rédaction d’un mail de candidature.

Ce que vous devez retenir dans la rédaction de ce mail de candidature : c’est que vous devez vraiment peser le pour et le contre. En fonction du poste convoité ou de l’entreprise qui a lancé l’offre, vous avez le choix entre rédiger une lettre directement dans votre mail et insérer votre CV en pièce jointe à ce mail, ou bien la rédiger sous Word et l’envoyer également en P.J avec le CV.

A lire également : Comment être sûr d’avoir la meilleure place de parking à l’aéroport ?

Dans ce dernier cas, le mail de candidature ne comporte pas une spécificité particulière par rapport à ce que vous envoyez ailleurs par courrier. Vous signalez juste dans votre mail que vous souhaitez postuler pour tel ou tel poste et que vous avez accompagné votre mail de votre CV et d’une lettre de candidature témoignant votre motivation pour ce poste. Une quinzaine de lignes suffit, contrairement à une lettre de motivation qui court généralement une page.

Par contre, si vous décidez de rédiger directement la lettre dans votre mail, tâchez de ne pas être trop long et évitez d’y parler des choses qui n’ont rien à voir avec le poste en question. Choisissez bien vos mots avec soin, car la plupart des recruteurs utilisent des boites de messagerie qui leur permettent de visualiser le début des mails.

Ne répétez pas l’objet de votre mail, mais préférez plutôt recourir à une accroche directe mettant en avant vos atouts professionnels, en disant, par exemple, « Récemment diplômé en… » ou « Après … ans de … chez … ».

Bref, dans tous les cas, restez poli pour faire preuve de sérieux et de professionnalisme. Et n’oubliez pas l’importance des mots clés qui impacteront certainement votre recruteur. Vous pouvez les retrouver dans l’offre elle-même. L’idéal, c’est de savoir vous mettre en avant tout en restant efficace et concis.

Ne pas oublier les éléments clés d’un mail de candidature

Que vous rédigiez directement votre lettre de candidature sur votre mail ou l’incluiez en PJ, il y a quelques éléments clés que vous ne devez en aucun cas négliger.

Parmi eux, il y a votre adresse. Quel que soit le poste que vous convoitez, vous ne devez jamais envoyer votre candidature via un mail d’usage personnel. Créez-en un et consacrez-le à votre carrière professionnelle ou utilisez plutôt un e-mail associatif, si vous en avez, ou un e-mail de groupement professionnel reconnaissable par votre recruteur. C’est plus professionnel

Il y a aussi l’objet du message. C’est l’élément le plus déterminant de votre courriel après votre adresse mail. Si l’objet de votre mail est moins intéressant, incompréhensif ou bien vide, cela peut constituer l’objet d’un seul clic vers la corbeille. Tâchez donc d’assurer cette partie de votre mail. Adaptez l’objet de votre message en fonction de la situation présente.

Si l’offre vous dicte d’inclure une référence, ne l’oubliez pas. Et sans référence, vous pouvez utiliser dans l’objet de votre mail le titre du poste convoité ou plutôt votre expertise ou plutôt la raison pour laquelle vous envoyez ce mail à tel ou tel destinataire. Il y a même des recruteurs qui vous recommandent d’y inclure votre nom et prénom ou bien votre contact.

Enfin, comme élément clé de votre message électronique, n’oubliez pas non plus de relire votre mail, car avec la précipitation et la pression morale que cela vous donne, il se peut qu’il y ait des fautes d’orthographe, des fautes de frappe, etc.

Personnaliser sa candidature

Si vous candidatez sur plusieurs structures en même temps, évitez à tout prix d’utiliser le champ « Cc », car tous vos recruteurs verront que vous avez envoyé plusieurs candidatures chez plusieurs entreprises. Et ce n’est pas bien. L’idéal est de personnaliser votre mail en fonction de chaque candidature.

Pour cela, oubliez les textes à rallonge et les copier-coller. Vous pouvez utiliser le nom de l’entreprise pour laquelle vous candidatez. Ne rédigez pas non plus un mail trop long, si vous avez rédigé votre lettre de candidature directement depuis votre mail. Ce n’est vraiment pas la quantité qui fait la qualité.

Cibler le bon destinataire et terminer par une ouverture

Si vous envoyez une candidature spontanée, il est très judicieux que vous sachiez bien cibler la bonne personne où envoyer votre mail de candidature. Il doit être adressé soit à la DRH ou au responsable du service concerné (Ressources Humaines). Si vous ne savez pas leur adresse mail, vous pouvez les chercher sur leur site officiel ou bien sur LinkedIn.

Il se peut aussi que vous envoyiez un mail incomplet. Pour éviter cela, n’ajoutez le mail de votre destinataire qu’en dernier, bien avant de relire votre message. Enfin, en plus des incontournables formules de politesse, terminez par une ouverture qui pourra donner envie au recruteur de vous contacter. Et n’oubliez pas non plus la signature et les coordonnées. Facilitez la tâche à votre recruteur. Insérez votre numéro de téléphone et votre signature en bas de votre message pour qu’il puisse vous contacter directement sans avoir à ouvrir les pièces jointes.

Partager :