Maison

Comment discerner un miroir Louis-Philippe

Si auparavant, les miroirs anciens étaient dédiés aux belles maisons, maintenant même les foyers les plus simples peuvent utiliser les miroirs anciens dans leur décoration. Ce revirement est possible grâce au miroir Louis-Philippe. Roi peu connu, Louis-Philippe laisse un legs abordable et à la mode. Incontournable de toute décoration vintage, les miroirs Louis-Philippe portent haut le flambeau de l’histoire française. Comment discerner un miroir Louis-Philippe ?

Une expertise bien française

Les miroitiers, avant le XIXème siècle, matérialisaient des glaces dénommées étamés. Étant donné le coût onéreux de l’étamage, tout comme la fabrication qui est longue est risqué pour l’artisan. Rapidement, le verre à reflet fut détrôné par la technique d’argenterie en 1850. Initialement importée par les Vénitiens, la France conçoit sa propre fabrique de miroirs, régentée par Colbert, le maître verrier. L’expertise est telle, qu’elle dépasse celle des italiens par leurs proportions et qualité admirable. Ces ouvrages de maîtres vont charmer les visiteurs à la galerie des glaces du Château de Versailles. Véritable effigie de la décoration à la française, le miroir ancien et son encadrement doré demeure l’incontournable élément décoratif. Autrement dit, l’effigie de toute une culture. Les miroirs des grands rois se distinguent par des corniches remplies de décorations somptueuses. Ceux qui ont trouvé un vieux miroir Louis Philippe sur Antikeo peuvent le reconnaître grâce à sa sobriété, ses lignes obtus ainsi que sa matière en bois moulé.

A lire également : Choisir un parasol chauffant électrique ?

La conception des miroirs Louis-Philippe

A contrario des miroirs anciens, le miroir Louis-Philippe a été conçu en série pendant la période industrielle. Par conséquent, le bois n’est pas ouvragé, mais mouluré et recouvert d’un apprêt à la colle. Il s’agit d’une technique d’illusion efficace qui satisfait les budgets serrés. Sous les éléments d’une sculpture en stuc aux motifs végétaux et floraux, apparaît toute la sobriété et l’image sophistiquée du souverain. La partie haute de l’encadrement est arrondie, peut être présentée sous la forme d’un chapeau de gendarme. Pour l’ornement, la corniche est marquée par des feuilles d’acanthe en partie basse ou des perles, outre l’effet doré et la feuille d’or qui embelli l’ensemble. Le dos du miroir est constitué de nombreuses planches qui servent à protéger le verre au mercure.

Où placer le miroir Louis-Philippe ?

Le grand miroir doré, conçu dans tous les formats, trouve sa place dans une chambre à coucher, debout sur le sol ou trônant sur une cheminée royale. Pour les petits formats, vous pouvez les suspendre dans la salle de bain. Le miroir Louis-Philippe, à l’instar des autres miroirs d’époques, concède l’élégance et la prestance française à la pièce. En hommage à l’histoire de France, le miroir Louis-Philippe apporte le cachet à la mode pour les décorations contemporaines. Malgré le maintien des lignes modestes et élégantes de l’époque de restauration que présente le style Louis-Philippe, son design épuré et doré associe la modernité à la distinction française sans mauvais goût. Le miroir Louis-Philippe représente une valeur sûre pour une décoration alliant cachet et tendance peu importe la pièce à décorer.

A découvrir également : L'alarme est-elle réellement efficace ?