News

Comment brancher un groupe électrogène ?

electrogene

Un groupe électrogène est généralement utilisé pour assurer l’alimentation en électricité quand le secteur est coupé. Ce moyen de substitution est souvent utilisé pour alimenter une maison en cas de coupure. Puisqu’il joue le rôle de générateur de secours, le groupe électrogène doit être bien installé pour assurer la sécurité des appareils qui sont branchés. Pour brancher un groupe électrogène, il faut suivre la norme établie en la matière afin de garantir la sécurité des installations électriques.

Le préalable au branchement du groupe électrogène

Brancher un groupe électrogène n’est pas un exercice qui s’effectue au hasard. Avant de procéder à son installation, vous devez observer certaines mesures préalables.

Lire également : Un remède naturel contre les brûlures à découvrir

Se renseigner sur la réglementation en vigueur

Il est indispensable de connaître la réglementation en vigueur en ce qui concerne l’utilisation et l’installation des groupes électrogènes. Cette condition intervient avant de penser à comment faire pour le brancher. Vous pouvez avoir des informations fiables auprès de votre fournisseur d’électricité. Selon le lieu de résidence, l’obtention d’une autorisation et/ou un contrôle peut être obligatoire. Si tel est le cas, vous pourrez solliciter le fournisseur d’électricité ou la commune pour l’obtenir.

Édifiez-vous aussi sur la norme qui régit l’installation d’un générateur. Elle vous donnera les réponses qui serviront à garantir votre sécurité et celle de vos biens. Généralement, c’est le régime neutre TT (neutre à la terre pour distribution et utilisateur) qui est employé quand ça concerne un bâtiment d’habitation.

Lire également : Sète : le gérant et l’agent de sécurité d’une discothèque braqués

Sélectionner une puissance proportionnelle aux équipements à alimenter

Le groupe électrogène a besoin d’assez de puissance pour alimenter les appareils que vous souhaitez. Lorsque vous choisissez un appareil, optez pour celui qui pourra fonctionner avec seulement 70% de ses capacités. Si vous en choisissez un qui fonctionne à pleine charge, vous risquez d’avoir de sérieux problèmes en cas de problème. Votre appareil doit donc vous laisser une certaine marge de manœuvre.

Choisir l’emplacement du groupe électrogène

Tous les groupes électrogènes produisent du bruit, même ceux dits « insonorisés ». De ce fait, l’emplacement a une importance capitale pour limiter la nuisance sonore et profiter du confort d’utilisation. Il est recommandé d’installer son groupe loin de la maison afin qu’il ne nuise pas à la famille. Veillez à ce que l’emplacement soit couvert, ventilé et qu’il ne nuise pas aussi au voisinage.

Vous devez aussi veiller à ce que le carburant servant à faire fonctionner le groupe ne soit pas stocké dans le même emplacement que l’appareil. C’est une mesure de sécurité très importante. L’autre préalable à observer au moment de choisir un groupe électrogène est la longueur du câble d’alimentation. Elle varie selon le modèle, alors vous devez vérifier les préconisations du fabricant à ce sujet.

Procéder au branchement de l’inverseur de source

L’inverseur de source a un rôle très simple. C’est lui qui vous permet de basculer de l’alimentation électrique du réseau du fournisseur vers l’alimentation électrique fournie par le groupe électrogène. La commutation s’effectue lorsque le réseau principal est coupé.

Il a un autre rôle de sécurité très important. En effet, l’inverseur empêche au groupe électrogène de réinjecter de la tension sur le réseau lorsque cela n’est pas nécessaire. De même, il permet de protéger l’appareil d’une contre alimentation en cas de retour de l’énergie sur le réseau principal.

Choisir son inverseur de source

Au moment de choisir votre inverseur de source, appuyez-vous sur deux points :

  • La puissance qui concorde bien avec celle du groupe électrogène
  • Le pouvoir de coupure qui devrait être supérieur à l’intensité fournie par le réseau d’alimentation principal.

Il faut noter l’inverseur de source devrait se brancher entre le compteur principal et le tableau électrique. Vous avez le choix entre trois différents types d’inverseurs de source sur le marché :

  • Un modèle manuel: par lequel c’est vous qui basculez sur le réseau d’alimentation secondaire. Lorsqu’il y a coupure de courant, vous actionnez manuellement l’inverseur. Selon le type de câblage, le groupe se mettra en route automatiquement après cette action. Dans d’autres cas, il faut ensuite mettre en marche le groupe manuellement. La sécurité apportée par l’inverseur fait en sorte d’isoler l’alimentation secondaire en cas de retour de l’électricité sur le réseau général.
  • Un inverseur automatique: il est capable de détecter la coupure et le rétablissement de l’électricité sur le réseau principal. Cela lui permet d’enclencher ou désactiver l’alimentation secondaire.
  • Un inverseur télécommandé: ce type d’inverseur est le plus souvent utilisé par les entreprises ou pour les installations importantes. Avec ce dispositif, vous avez la possibilité de décider quel appareil sera sur l’alimentation de secours en cas de coupure du réseau principal.

Brancher son inverseur de source

Le processus pour brancher un inverseur de source est simple. Il faut le brancher en série sur l’alimentation générale au-dessus du tableau électrique. Pour se lancer, vous devez commencer par couper l’alimentation générale de la maison ou du bâtiment. Ensuite, cherchez dans le tableau électrique les deux fils venant du compteur. Habituellement, il s’agit d’un fil rouge et d’un fil bleu. Vous les reconnaîtrez à leur taille car ce sont des fils de 10 mm2, donc des fils de grosses sections.

Vous devez ensuite débrancher ces deux fils pour les raccorder sur l’entrée de l’inverseur, sur le côté réseau ou alimentation primaire. Puis, il faut prendre un fil de terre du tableau électrique qui soit de même section et le raccorder sur une barrette de terre dans l’inverseur. Raccordez enfin la sortie de l’inverseur avec le disjoncteur ou l’interrupteur différentiel avec des fils de même section. Ils doivent occuper la même position que les fils du compteur que vous avez débranché précédemment.

Vous pouvez effectuer un petit test pour vous rassurer que l’électricité passe bien. Remettez l’alimentation principale en marche et vérifiez l’éclairage ainsi que les appareils de la maison.

Brancher le groupe électrogène

electrogene

Une fois que l’inverseur fonctionne bien, vous pouvez désormais brancher le groupe électrogène. Puisqu’il est censé rester à l’écart de l’habitation, prévoyez une prise d’entrée au niveau de l’emplacement que vous avez choisi. La prise d’entrée est différente des prises classiques car elle possède des fiches mâles, contrairement aux fiches femelles qu’on retrouve sur une installation classique. Cette prise n’est pas capable de délivrer une tension électrique. Veillez à ce que l’indice de protection de la prise soit minimum IP55.

Coupez une nouvelle fois l’alimentation électrique et procédez au raccordement de l’inverseur de source avec la prise d’entrée. Cette dernière se raccorde sur l’entrée « alimentation secondaire. Prenez en compte la puissance du groupe électrogène pour choisir les fils de section à utiliser (10, 6, 4, ou 2,5 mm2).

Lorsque vous terminez, fermez et relancez l’alimentation générale. Passez à la vérification des différents appareils. Tout devrait fonctionner normalement. Lorsque tout fonctionne bien, vous pouvez aller raccorder le groupe électrogène à la prise.

Effectuer un test de fonctionnement du groupe électrogène

Lorsque vous terminez l’installation, vous pouvez procéder à un test de fonctionnement de l’alimentation. Démarrez le groupe et laissez-le allumé. Ensuite, effectuez ces quelques actions :

Vérifiez que la moitié de la puissance nominale de votre groupe correspond à la consommation de quelques lampes de la maison lorsqu’elles sont branchées sur l’alimentation générale. Ensuite, arrêtez l’alimentation principale et vérifiez si l’inverseur fonctionne bien peu importe son type. Si le passage vers l’alimentation secondaire se déroule simplement, alors cela signifie que tout est en place. Rallumez les mêmes lampes qu’avec l’alimentation générale pour vérifier. Si elles ne fonctionnent pas bien, il y a un problème. Revenez encore sur l’alimentation générale pour vérifier que tout fonctionne bien. Vous avez terminé votre installation.