Tout ce qu’il faut savoir sur la greffe de cheveux à Paris

12
Partager :

La greffe de cheveux est une technique spéciale pour traiter la calvitie androgénétique. C’est une alopécie qui est d’origine héréditaire et qui cause une chute de cheveux avancée. Ce phénomène est actif chez l’homme ainsi que la femme. La calvitie chez l’homme commence depuis le front et les tempes, qui sont des zones sensibles, pour progressivement toucher l’ensemble du crâne. Pour la femme, elle survient normalement après la ménopause. Les cheveux deviennent donc plus fragiles, leur cycle de vie est perturbé. Une fois que la calvitie est installée, il n’y aura pas de repousse, il faut donc avoir recours à une opération d’implant de cheveux qui utilise les cellules souches du patient, ou des cellules souches allogéniques, afin de régénérer des cheveux tout en stimulant sa croissance naturelle.

Pour plus de détails sur comment traiter une pelade, cliquez ici : calvitie, alopécie, pelade, comment y remédier ?

Lire également : Comment consommer la fleur de CBD ?

Les techniques de la greffe de cheveux

Dans le monde de la greffe capillaire, il en existe plusieurs sigles tels que le FUT, FUE, IFA ou ARTAS. Mais les deux techniques principales sont la FUT (Follicular Hair Transplant) et la FUE (Follicular Hair Extraction). Chacune de ses techniques comporte trois étapes importantes notamment :

  • les prélèvements,
  • la préparation,
  • l’implantation.

Étape 1 : les prélèvements

Des examens sont faits pour déterminer les causes de calvitie. Ensuite, on analyse le nombre d’implants nécessaires et quelle est la technique appropriée pour le client.

A lire également : Comment animer un apéro dinatoire de façon originale

Étape 2 : la préparation

Cette étape consiste à marquer au crayon démographique les zones où va procéder l’opération. Une crème anesthésiante est appliquée pour que les patients ne ressentent pas la piqûre pendant l’intervention.

Étape 3 : l’implantation

Il vous reste juste à choisir entre les différents modes de prélèvement des unités folliculaires :

  • FUT (Follicular Hair Transplant) : c’est pour les personnes ayant une calvitie sévère. Il s’agit de prélever une bandelette de peau sur la zone donneuse. Elle sera ensuite refermée par une suture trichophytique ou agrafes, et laissera une cicatrice fine qui pourra être cachée sous les cheveux de la couronne. La bandelette est ensuite découpée sous un microscope en petits fragments jusqu’à l’obtention des greffons de quelques cheveux.
  • FUE (Follicular Units Extraction) : cette méthode est appropriée aux personnes dont l’alopécie est naissante. Il s’agit de prélever des unités folliculaires pileuses sur la zone donneuse avec l’aide d’un bistouri cylindrique. Avec l’aide d’un punch à bord coupant, le praticien découpe l’épiderme et le derme autour de l’unité Folliculaires Pileuses. Cela peut se faire manuellement ou avec une procédure robotique (ARTAS).

Avec la méthode FUE, le patient n’a aucune cicatrice ou douleur et peut reprendre ses activités le jour même. Les risques de traumatisme de greffons sont minimes.

Prélèvement ARTAS

Le prélèvement ARTAS se fait avec un système robotisé qui est assisté par un chirurgien. Cette méthode permet de faire une dissection d’unités folliculaires plus précises et plusieurs prélèvements peuvent se faire en une seule session grâce à une imagerie guidée et un algorithme intelligent. Le robot dissèque les unités folliculaires et tout est suivi en temps réel. Cette méthode est possible pour tout type de cheveux.

Si vous avez besoin d’un spécialiste de la greffe de cheveux à paris n’hésitez pas à prendre contact avec The Clinic.

Partager :