Business

Réaction des entreprises de logistique aux perturbations de la chaîne d’approvisionnement

La pandémie de COVID-19 a engendré des défis importants pour les chaînes d’approvisionnement à l’échelle mondiale. De multiples blocages nationaux continuent de ralentir, voire d’arrêter temporairement, le flux des matières premières et des produits finis, perturbant ainsi la production. Tandis que d’autres entreprises ont réussi à survivre et à être plus performantes et stratégiques qu’avant. Cependant, la pandémie n’a pas nécessairement créé de nouveaux défis pour les chaînes d’approvisionnement ou les entreprises de transport routier.

Dans certains domaines, elle a révélé des vulnérabilités et problématiques auparavant inconnues et, bien sûr, de nombreuses organisations ont souffert de pénuries et de pertes de personnel en raison du COVID-19. Mais dans l’ensemble, cette crise mondiale a accéléré et amplifié des problématiques déjà existantes dans la chaîne d’approvisionnement et a poussé des entreprises à développer des compétences de survie qui leur ont permis de briller même en plein pandémie.

A découvrir également : Comment trouver le meilleur centre de formation professionnelle ?

Cela a donc poussé les clients, les investisseurs et les gouvernements à juger et à adopter les entreprises en fonction de leurs réactions aux perturbations logistiques.

Voyons dans cet article comment les entreprises ont réagi à la pandémie et aux perturbations de la chaîne d’approvisionnement.

A voir aussi : Une nouvelle solution de nettoyage industriel : le nettoyage cryogénique

Changement de stratégies et de visions

Les entreprises ont survécu après avoir pris du recul et changé leurs priorités. Plusieurs entreprises ont compris la valeur et l’importance des ressources humaines. Cela se traduit par des formations et requalifications du personnel. En outre, des efforts ont été déployés pour aider les collaborateurs à utiliser les technologies numériques, à s’adapter à l’évolution des stratégies d’entreprise et des méthodes de travail, comme l’augmentation de la collaboration virtuelle, et à aider les personnes à utiliser les équipements en tenant compte de la santé et de la sécurité du personnel.

Pour résumer, les principales mesures relatives aux ressources humaines les plus adoptées sont :

  • Automatisation des procédures
  • Investissements dans l’IA et dans le machine learning
  • Déploiement de nouvelles technologies et stratégies numériques

Durabilité et environnement

Il a été constaté que lors de la crise et également après l’apparition de la pandémie, une grande majorité des entreprises se sont concentrées davantage sur les objectifs environnementaux et de durabilité (ESG). Compte tenu du fait que les investisseurs recherchent des informations sur les performances ESG d’une entreprise, que les employés souhaitent travailler pour des entreprises dont la durabilité fait partie intégrante de la mission et des valeurs. En outre, les clients sont de plus en plus exigeants en matière de durabilité.

Les réglementations de différents pays se multiplient en termes de durabilité et de protection de l’environnement, il ne fait aucun doute que les pratiques de la chaîne d’approvisionnement durable continueront à se développer.

Adoption des ERP

Les logiciels de gestion des ressources de l’entreprise (ERP) peuvent automatiser la planification de la demande, et cela a aidé les entreprises à rattraper les pertes causées par cette crise. L’ajout d’un logiciel ERP dans le cadre d’une stratégie de gestion de la chaîne d’approvisionnement a été la nouvelle pratique adoptée par les entreprises qui connaissent des changements rapides dans la demande de leurs produits. La modélisation des risques peut être incluse dans le système ERP pour un grand nombre de fonctions de planification de la chaîne d’approvisionnement. Les entreprises utilisent également la prévision de la demande, le contrôle des stocks et le réapprovisionnement pour calculer des objectifs de stocks optimaux et optimiser l’ensemble de leur processus.

Internaliser la fonction logistique*

Lors de cette crise mondiale, les entreprises se sont rendues compte de leur dépendance vis-à-vis des entreprises de logistique et se sont retrouvées face au dilemme d’attendre que ces parties externes trouvent des solutions ou d’internaliser le processus logistique. De ce fait, les entreprises qui ont investi dans la construction de leurs propres réseaux logistiques étaient bien positionnées pour le COVID-19 et étaient mieux placées pour gérer les perturbations actuelles de la chaîne d’approvisionnement. L’investissement dans une chaîne d’approvisionnement interne et propre à votre entreprise vous fait profiter d’une protection et de plusieurs opportunités, et vous fait ainsi découvrir des marchés potentiels.