RDA et RFA : la réunification allemande

La RDA et la RFA ont été réunifiées en 1990 peu après la fameuse chute du mur de Berlin. Mais connaissez-vous vraiment l’histoire de cette réunification ? On fait le point pour vous sur cet épisode passionnant de l’histoire de l’Allemagne.

RDA et RFA : Allemagne de l’Est et l’Ouest

Au sortir de la Seconde guerre mondiale, l’Allemagne est divisée en deux. Le pays est désormais constitué de 2 pays distincts, l’Allemagne de l’Ouest et l’Allemagne de l’Est. L’Allemagne de l’Ouest est aussi appelée RFA (République Fédérale d’Allemagne) et l’Allemagne de l’Est est appelée RDA (République Démocratique allemande).

A lire en complément : Ouzbékistan : les mariages fastueux interdits

La réunification allemande, aussi appelée réunification de l’Allemagne, est actée le 3 octobre 1990. À cette date précise, les deux Etats d’Allemagne, c’est-à-dire la République fédérale d’Allemagne et la République démocratique allemande, sont déclarées état unique. L’Allemagne telle qu’on la connaît aujourd’hui est née de la fusion entre la RDA et la RFA, ou l’Allemagne de l’Est et l’Allemagne de l’Ouest.

La création des 2 Etats d’Allemagne, RFA et RDA

La défaite de l’Allemagne à la Seconde guerre mondiale a vu les Alliés prendre possession de 4 zones distinctes d’occupation. En 1949, 3 de ces 4 zones sont rattachées à la République fédérale d’Allemagne, ou Allemagne de l’Ouest : la zone britannique, la zone française, et la zone américaine.

A découvrir également : 15 citations à retenir quand vous vous sentez perdu dans la vie

La zone soviétique quant à elle devient un état distinct, l’Allemagne de l’Est ou République démocratique allemande.

Ensuite, la guerre froide voit l’Allemagne de l’Ouest se transformer en pays démocratique, dans lequel des élections sont organisées librement. L’Allemagne de l’Ouest est alors alliée aux Etats-Unis d’Amérique et régie par un système capitaliste.

L’Allemagne de l’Est, elle, prend son inspiration dans le communisme, c’est – à dire qu’elle est clairement un pays à parti unique suite à l’influence soviétique. La RDA est totalement contrôlée par l’Union soviétique. Mais l’économie du pays n’est pas en plein essor, contrairement à celle de l’Allemagne de l’Ouest. Les migrations commencent et les gens veulent passer à l’Ouest et traverser cette fameuse frontière.

La frontière fait alors partie du Rideau de Fer. Cette frontière est fermée en 1961 par les forces Est-allemandes afin d’empêcher les migrations de populations. En suivant, le mur de Berlin est érigé le 13 août 1961 et de fait, il devient très difficile et dangereux de quitter l’Allemagne de l’Est.

9 novembre 1989 : la chute du mur de Berlin

L’Union soviétique s’ouvre vers l’Ouest, notamment avec le retrait des troupes d’Afghanistan. De nombreux pays communistes font de même est commencent à s’ouvrir. Une demande populaire croissante d’ouverture provient du cœur de l’Allemagne de l’Est.

Ceci amènera à la chute du mur de Berlin, actée le 9 novembre 1989. La disparition de cette frontière entraîne la réunification de l’Allemagne, ou l’unification des 2 états d’Allemagne. L’Allemagne est alors reconnue comme état démocratique, après de nombreux pourparlers.

La réunification de la RDA et de la RFA entraîne l’adhésion des nouveaux Länder à la République fédérale d’Allemagne. Le 3 octobre 1990, la République démocratique allemande n’existe plus et les Länder de Brandebourg, Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, Saxe, Saxe-Anhalt, Thuringe et Berlin enfin réunifiée sont intégrés à la RFA.

RFA et RDA : ne plus se tromper sur l’Ouest et l’Est

Si vous cherchez un moyen mnémotechnique pour retenir RFA et RDA et ne plus vous tromper entre Est et Ouest, voici une astuce. Dans RFA, il y un F : vous pouvez alors penser à la France, qui est située du côté occidental, donc à l’Ouest. A contrario, RDA contient un D, ce qui peut être assimilé à “Droite” et donc à la partie Est.

Cet épisode de l’histoire a réellement vu un pays se modifier et évoluer dans le sens de la démocratie. L’Allemagne est aujourd’hui un exemple de démocratie dans son modèle politique. Elle n’en reste pas moins une structure capitaliste, contrôlée par un chancelier ou une chancelière.

L’Histoire a pu nous montrer que des situations extrêmes peuvent émaner de tensions et de conflits internationaux. Les décisions qui sont prises par le pouvoir en place ont des conséquences drastiques sur les populations. Aujourd’hui encore, des récits fascinants circulent dans les familles allemandes au sujet de la réunification des deux Allemagne.

Ces récits sont autant d’occasions de se rendre compte de ce que l’Histoire fait. En l’occurrence en Allemagne, les décisions qui ont suivi la Seconde guerre mondiale ont formaté le pays tel qu’on le connaît aujourd’hui.