Les femmes de Caroline du Sud commencent l’automne à la tête d’ANNIKA Intercollegiate

26
Partager :

À ses débuts au golf à l’université, Hannah Darling n’a pas fait un seul boguey. L’écossaise de première année très attendue de Caroline du Sud, la championne en titre britannique des filles, a certainement répondu aux attentes, et les Gamecocks s’en sont nourries lundi lors du premier tour de l’ANNIKA Intercollegiate présenté par 3M.

« C’est une longue année à venir et ce n’est certainement que notre première ronde », a déclaré l’entraîneur-chef Kalen Anderson, « mais c’est amusant de sortir et de faire une déclaration tôt. C’est un grand terrain et il reste beaucoup de golf.

A lire aussi : Comment choisir son vélo électrique ?

Derrière Darling, qui a réussi six birdies dans son 66 sans bogey au Royal Golf Club de Lake Elmo, Minnesota, les Gamecocks ont compté 68, 71 et 72 pour atteindre 10 sous et ouvrir une avance de sept coups sur Duke.

Il s’agit du nouveau look de la Caroline du Sud, une équipe qui a perdu trois seniors après la saison dernière ainsi que l’ancienne n°1 mondiale Pauline Roussin-Bouchard, qui est devenue professionnelle le mois dernier et a remporté son premier titre du Ladies European Tour à l’Open de Skafto deux semaines plus tard. .

A découvrir également : Avis Gymeltics : les meilleurs leggins minceur en 2020

Classement : ANNIKA Intercollegiate

Roussin-Bouchard reste sur le campus pour terminer un diplôme en psychologie et est assistant étudiant. Son départ anticipé a été bien communiqué, a déclaré Anderson, et attendu après une saison au cours de laquelle Roussin-Bouchard a gagné quatre fois individuellement, y compris au championnat SEC.

La Française a joué un rôle important dans le succès de la Caroline du Sud la saison dernière. L’équipe a passé une partie du printemps classée n ° 1 par Golfweek et a remporté quatre titres par équipe. Malgré une formation extraordinairement riche, la Caroline du Sud n’a fait son entrée que dans le championnat féminin de la NCAA, remportant une éliminatoire contre l’Arkansas pour prendre la sixième et dernière place du NCAA Louisville Regional.

Au championnat national, la Caroline du Sud a raté la première coupe à 12 équipes.

Seules deux joueuses reviennent de cette formation (Paula Kirner et Mathilde Claisse), et seule Claisse prend le départ à l’ANNIKA. Anderson a déclaré que les souvenirs des séries éliminatoires motivaient les retours de Gamecock, mais que le trébuchement intempestif a été largement oublié avec le chiffre d’affaires et le début d’une nouvelle saison.

L’entraîneur de la Caroline du Sud, Kalen Anderson, marche avec un joueur lors du premier tour de l’ANNIKA Intercollegiate. (Photo : Fondation ANNIKA)

« Cela me motive certainement dans une certaine mesure, cela motive les gens qui étaient là l’année dernière », a-t-elle déclaré. « Je pense que cette équipe, il y a une nouvelle énergie, nous avons des transferts qui sont super excités d’être ici qui ont peut-être un peu – je ne sais pas si je dirais une puce sur leur épaule par tous les moyens mais extrêmement coachable et absorbant juste beaucoup. À l’heure actuelle, l’équipe de l’année dernière était incroyable, mais c’était juste un groupe vraiment amusant à entraîner en ce moment. Je pense que nous avons beaucoup de potentiel pour aller de l’avant avec ce groupe.

Darling, qui a établi une fiche de 2-1-1 pour la Grande-Bretagne et l’Irlande lors de la Curtis Cup au Pays de Galles plus tôt ce mois-ci, pourrait être un facteur majeur pour une équipe de Caroline du Sud cherchant à remplacer un joueur vedette à Roussin-Bouchard.

« Elle ne pense pas trop aux choses », a déclaré Anderson. « C’est une joueuse très détendue et très mature. Elle simplifie littéralement le jeu et est très décontractée.

C’est un plus pour un joueur qui n’a pratiquement pas concouru aux États-Unis. Mais les débuts consécutifs dans le nord du pays – la Caroline du Sud participera au Windy City Collegiate le mois prochain à Chicago – devraient faciliter la transition. Ensuite, c’est le retour à Bermudagrass en Caroline du Sud alors que les Gamecocks continuent de s’adapter – à de nombreux changements.

Le n ° 1 de la Caroline du Sud poursuit son ascension au championnat de la NCAA. Les Gamecocks peuvent-ils passer du dernier au dernier match ?

La Caroline du Sud prend la première place du sondage des entraîneurs de la division I de la WGCA

Joueuse de golf universitaire féminin de la semaine : Pauline Roussin-Bouchard, Caroline du Sud

Équipe de golf universitaire féminin de la semaine : Caroline du Sud

Partager :

LAISSER UNE RÉPONSE