Installer une cheminée : les questions à se poser

La cheminée fait partie des modes de chauffages les plus prisés pour son fonctionnement assez simple et sa grande performance. Pour installer cet appareil, il faut suivre un certain nombre d’étapes. Voici les bonnes questions à se poser pour installer une cheminée.

De quel type d’installation de cheminée s’agit-il ?

Pour installer une cheminée, on fait généralement appel à un professionnel notamment un chauffagiste. Ce dernier doit au préalable demander s’il est question d’une nouvelle installation ou d’un remplacement d’une ancienne cheminée. En effet, les étapes de  l’installation d’une cheminée varient en fonction du type d’installation. Ainsi, pour une nouvelle installation, le professionnel va réaliser des travaux spécifiques.

A lire aussi : Comment trouver un audioprothésiste près de chez vous ?

La réalisation de dispositif d’arrivée d’air frais et le traitement de l’environnement de la cheminée

La première étape d’une nouvelle installation de cheminée consiste à réaliser en traversée de mur un dispositif favorisant l’arrivée de l’air frais. Cela permettra à l’appareil d’être approvisionnée d’air frais pour bien fonctionner. S’ensuit le traitement de l’environnement où sera installée la nouvelle cheminée. Cette phase se déroule en 3 trois grandes tâches. D’abord, le professionnel va réaliser un habillage pour protéger le mur d’adossement de la cheminée. Ensuite, dans le cas où le sol du logement est combustible, il est indispensable d’y installer une plaque de protection pour éviter les projections de cendres.

Enfin, l’installateur doit procéder à l’isolation du plafond en concevant par exemple un faux-plafond.

Lire également : Braquage d’une bijouterie près des Champs Élysées

Le traitement du conduit de la cheminée

S’il n’existe pas de conduit d’évacuation de fumées dans la maison, le professionnel dans un premier temps va en créer. Il va par la suite, tuber le conduit réalisé afin d’y faciliter le passage de l’air. Cette opération est nécessaire pour renforcer l’étanchéité du conduit s’il est déjà existant. Pour finir, le chauffagiste va réaliser le chemisage du conduit. Il s’agit d’un procédé délicat qui permet de renforcer l’isolation du conduit d’évacuation de fumées de la cheminée.

La mise en place de la cheminée et son raccordement

En fonction de la configuration et du nombre de pièces à chauffer, la mise en place effective de la cheminée sera réalisée. Il faut pour cela la raccorder au conduit de fumées puis au conduit de raccordement. Ainsi, la cheminée sera positionnée à proximité de l’emplacement de ses raccordements.  Qu’en sera-t-il alors des travaux à effectuer dans le cas du remplacement d’une ancienne cheminée par un modèle plus moderne ?

Travaux de remplacement d’une ancienne cheminée

Pour avoir une cheminée plus moderne, on peut remplacer son ancienne cheminée. C’est une opération qui exige la réalisation de plusieurs travaux. Il est question de la réfection du sol, du plafond ainsi que la rénovation du mur d’adossement de la cheminée. Les travaux de remplacement d’une ancienne cheminée sont moins laborieux que ceux de l’installation d’une nouvelle cheminée.

L’installation d’une cheminée requiert un certain nombre de travaux. Quel que soit le type d’installation, il faut traiter l’arrivée d’air frais, l’environnement et le conduit de fumées avant de mettre en place l’appareil.