Maison

Installer une cheminée : les questions à se poser

La cheminée fait partie des modes de chauffages les plus prisés pour son fonctionnement assez simple et sa grande performance. Pour installer cet appareil, il faut suivre un certain nombre d’étapes. Voici les bonnes questions à se poser pour installer une cheminée.

De quel type d’installation de cheminée s’agit-il ?

Pour installer une cheminée, on fait généralement appel à un professionnel notamment un chauffagiste. Ce dernier doit au préalable demander s’il est question d’une nouvelle installation ou d’un remplacement d’une ancienne cheminée. En effet, les étapes de  l’installation d’une cheminée varient en fonction du type d’installation. Ainsi, pour une nouvelle installation, le professionnel va réaliser des travaux spécifiques.

A découvrir également : Tout savoir sur les garanties optionnelles en assurance habitation

La réalisation de dispositif d’arrivée d’air frais et le traitement de l’environnement de la cheminée

La première étape d’une nouvelle installation de cheminée consiste à réaliser en traversée de mur un dispositif favorisant l’arrivée de l’air frais. Cela permettra à l’appareil d’être approvisionnée d’air frais pour bien fonctionner. S’ensuit le traitement de l’environnement où sera installée la nouvelle cheminée. Cette phase se déroule en 3 trois grandes tâches. D’abord, le professionnel va réaliser un habillage pour protéger le mur d’adossement de la cheminée. Ensuite, dans le cas où le sol du logement est combustible, il est indispensable d’y installer une plaque de protection pour éviter les projections de cendres.

Enfin, l’installateur doit procéder à l’isolation du plafond en concevant par exemple un faux-plafond.

Lire également : Tout ce que vous devez savoir sur la location de camion de déménagement

Le traitement du conduit de la cheminée

S’il n’existe pas de conduit d’évacuation de fumées dans la maison, le professionnel dans un premier temps va en créer. Il va par la suite, tuber le conduit réalisé afin d’y faciliter le passage de l’air. Cette opération est nécessaire pour renforcer l’étanchéité du conduit s’il est déjà existant. Pour finir, le chauffagiste va réaliser le chemisage du conduit. Il s’agit d’un procédé délicat qui permet de renforcer l’isolation du conduit d’évacuation de fumées de la cheminée.

La mise en place de la cheminée et son raccordement

En fonction de la configuration et du nombre de pièces à chauffer, la mise en place effective de la cheminée sera réalisée. Il faut pour cela la raccorder au conduit de fumées puis au conduit de raccordement. Ainsi, la cheminée sera positionnée à proximité de l’emplacement de ses raccordements.  Qu’en sera-t-il alors des travaux à effectuer dans le cas du remplacement d’une ancienne cheminée par un modèle plus moderne ?

Travaux de remplacement d’une ancienne cheminée

Pour avoir une cheminée plus moderne, on peut remplacer son ancienne cheminée. C’est une opération qui exige la réalisation de plusieurs travaux. Il est question de la réfection du sol, du plafond ainsi que la rénovation du mur d’adossement de la cheminée. Les travaux de remplacement d’une ancienne cheminée sont moins laborieux que ceux de l’installation d’une nouvelle cheminée.

L’installation d’une cheminée requiert un certain nombre de travaux. Quel que soit le type d’installation, il faut traiter l’arrivée d’air frais, l’environnement et le conduit de fumées avant de mettre en place l’appareil.

Les matériaux à privilégier pour une cheminée durable et efficace

Pour avoir une cheminée durable et efficace, vous devez faire le choix des matériaux adéquats. Les matériaux les plus utilisés pour la construction de cheminées sont :

• La brique : c’est un matériau qui résiste bien à la chaleur et aux intempéries. Elle est idéale pour les grandes cheminées.

• Le béton : il s’agit d’un matériau très solide qui peut supporter de gros poids. Toutefois, il ne convient pas pour toutes les formes architecturales.

• La pierre naturelle : cette matière donne du cachet à votre habitation. Très résistante, elle favorise aussi l’accumulation de chaleur dans la pièce où elle se trouve.

Les performances énergétiques peuvent être améliorées grâce au choix des matériaux isolants comme :

Certains propriétaires optent aujourd’hui pour des cheminées écologiques. Elles ont été créées dans le but d’améliorer les performances énergétiques, mais aussi afin de protéger l’environnement. On retrouve notamment parmi ces nouvelles installations :

• La cheminée bioéthanol : ce type de cheminée a l’avantage d’être écologique en brûlant du bioéthanol sans odeurs ni fumées.

• Le poêle à granulés : il fonctionne avec des pellets fabriqués à partir de sciure compressée, ce qui permet de limiter grandement les rejets de CO2.

Avant toute installation, une analyse minutieuse des besoins et des caractéristiques de l’habitation doit être effectuée. Cela permettra d’assurer une installation efficace et adaptée à vos besoins.

La réglementation en vigueur pour l’installation d’une cheminée : ce qu’il faut savoir

Lorsque vous souhaitez installer une cheminée chez vous, pensez à bien connaître les réglementations en vigueur. Effectivement, la mise en place d’une cheminée peut être soumise à des règles strictement définies pour garantir la sécurité des personnes et celle du bâtiment.

En premier lieu, pensez à bien vous renseigner auprès de votre mairie ou de votre préfecture sur les normes locales. Cela permettra notamment d’obtenir l’autorisation nécessaire pour effectuer les travaux. Dans certains cas, un permis de construire sera requis.

• La pose doit être réalisée par un professionnel qualifié qui a suivi une formation spécifique.

• L’emplacement choisi pour la cheminée doit respecter certaines normes (sécurité vis-à-vis du combustible solide utilisé…).

• Le conduit d’évacuation doit avoir une hauteur minimale et doit être équipé d’un chapeau pare-pluie.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le propriétaire s’expose alors à des sanctions pénales pouvant aller jusqu’à 6 mois de prison et 75 000 euros d’amende.

C’est pourquoi, pensez à bien vous renseigner. Cette démarche permettra aussi de s’assurer que l’installation soit conforme aux normes légales en vigueur.

Il est recommandé de faire entretenir régulièrement sa cheminée afin d’éviter les risques liés au feu. Effectivement, un mauvais entretien peut engendrer des problèmes tels que l’accumulation de suie ou le bouchage du conduit. Ces derniers peuvent causer des incendies et mettre en danger la sécurité dans votre maison.

Installer une cheminée nécessite donc un certain nombre de précautions à prendre pour garantir la sécurité des personnes et celle du logement. Respecter les normes légales en vigueur est essentiel pour éviter tout incident fâcheux.