Garde d’enfants : comment bien choisir sa babysitter ?

Les parents travailleurs sont souvent obligés de confier leurs enfants à une babysitter. Pour trouver la bonne professionnelle, il faut savoir choisir. Voici quelques astuces pour aider.

Vérifier les qualifications et l’expérience

Une babysitter est une professionnelle. Le profil général se résume à des étudiantes ou jeunes personnes bien organisées qui font de petits boulots pour subvenir à leurs besoins. Toutefois, certains organismes et agences comme Aladom en ont fait un travail à part. Ils ne recrutent que des professionnelles qu’ils mettent au service de leurs clients.

A voir aussi : La chasse, un loisir qui a du succès !

Dans les deux cas, l’expérience compte énormément. Si la babysitter a des années d’exercice, c’est qu’elle a eu le temps d’apprendre et de renforcer son savoir-faire. Si ce n’est pas le cas, il vaut mieux opter pour la plus qualifiée. C’est mieux de profiter des services d’une professionnelle formée dans une institution éducative spécialisée.

Surveiller les habitudes de vie

La bonne babysitter sait qu’elle s’occupe d’enfants. Elle soigne alors son environnement. L’on n’y verra ni de la drogue, ni de l’alcool, ni des objets dangereux. Son appartement doit toujours être soigné. Si c’est une personne athlétique qui aime le sport, ce serait encore mieux. Elle ne s’épuisera pas avec les enfants bruyants et débordants d’énergie. Il faut aussi contrôler ses fréquentations. Elle peut avoir de saines habitudes et côtoyer des personnes qui donneront le mauvais exemple aux enfants. Les expériences ont prouvé que les mauvaises personnes influencent plus rapidement l’éducation d’un enfant.

A découvrir également : Voyager sereinement

Choisir la professionnelle dans les environs

Une professionnelle ne peut pas chaque fois quitter une autre ville ou une autre région pour rejoindre son lieu de travail. Il faut qu’elle soit à proximité de ses clients.

Cela l’aide à être ponctuel. Les parents ne pourront pas décaler l’heure de départ pour leur boulot si elle est en retard.

Ce sera un autre casse-tête. Avec une professionnelle dans les environs, l’on peut passer soi-même lui laisser les enfants et continuer son chemin. Par ailleurs, avec ce type de profil, il y a plus de surveillance.

Prendre en compte les recommandations

Des amis ou des voisins ont certainement déjà dû faire appel à une babysitter. Il faut leur parler de son projet d’en engager une. Ils fouilleront leur répertoire pour proposer la meilleure professionnelle à laquelle ils ont eu affaire. Elle a dû les marquer positivement par la qualité de sa prestation. Pour être sûr d’avoir la bonne personne à votre tour, il faut lui faire passer l’étape de la notation par le groupe entier de proches. Si elle y réussit, elle est recommandable.

Organiser des entretiens

Il s’agit de confier son enfant à une inconnue. Cela n’est pas toujours simple. Il vaut mieux se faire une opinion personnelle de la personne. Cela passe par l’organisation de rencontres. Au cours de ces entrevues, il faut avoir la langue déliée. L’on en profite pour poser toutes les questions, parfois même jusque sur la vie privée de l’intéressée. Cela permet d’avoir une vue globale de sa personne. A la fin, l’on sait si l’on peut lui faire confiance ou pas.