Santé

DMLA : comment prévenir cette maladie oculaire dégénérative ?

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) touche de plus en plus de personnes, en particulier les plus de 50 ans. Cette maladie oculaire dégénérative, qui peut entraîner une perte de la vision centrale, soulève des préoccupations quant à la qualité de vie des individus affectés.

Pourtant, plusieurs mesures peuvent être mises en place pour prévenir cette affection. Adopter un régime alimentaire riche en antioxydants, oméga-3 et vitamines peut jouer un rôle fondamental. Protéger ses yeux des rayons UV et éviter le tabagisme sont des gestes simples mais efficaces. Une visite régulière chez l’ophtalmologue permet aussi de détecter toute anomalie à un stade précoce.

A lire en complément : Taxi conventionné, les avantages d’un transport à portée sociale

Comprendre la DMLA et ses facteurs de risque

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une maladie de la rétine qui touche principalement les personnes âgées de plus de 50 ans. Cette affection multifactorielle affecte la macula, zone centrale de la rétine, riche en photorécepteurs. Deux formes principales de la DMLA existent : la forme néovasculaire (exsudative ou humide) et la forme atrophique (sèche avancée).

Les facteurs de risque de la DMLA sont divers. Parmi eux, le tabagisme se distingue par son impact négatif sur la progression de la maladie. Les antécédents familiaux jouent aussi un rôle non négligeable. D’autres facteurs incluent :

A lire également : À quel moment faut-il consulter un dentiste ?

  • L’âge, principal facteur de risque
  • Les antécédents familiaux
  • Le tabagisme

La DMLA se caractérise par la présence de drusens, des débris qui s’accumulent entre l’épithélium pigmentaire rétinien (EPR) et la choroïde, un tissu très vascularisé. Ces drusens peuvent évoluer en deux types de DMLA :

  • Forme néovasculaire (exsudative ou humide) : caractérisée par la prolifération de nouveaux vaisseaux sanguins dysfonctionnels sous la rétine.
  • Forme atrophique (sèche avancée) : les photorécepteurs de la macula disparaissent progressivement.

Les macrophages, cellules du système immunitaire, sont recrutés pour éliminer ces drusens. Lorsque ce processus échoue, la DMLA progresse, entraînant une perte de la vision centrale.

Pour plus d’informations sur la prévention et les traitements, maaf.fr offre des ressources et des conseils adaptés.

Adopter une hygiène de vie adaptée

Pour prévenir la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), adoptez une hygiène de vie adaptée. Une alimentation équilibrée riche en antioxydants et en oméga-3 peut réduire le risque de développer cette maladie. Consommez des fruits, des légumes verts à feuilles, des poissons gras et des noix. Ces aliments contiennent des nutriments essentiels pour la santé visuelle.

  • Alimentation équilibrée : privilégiez les aliments riches en antioxydants et oméga-3, comme les légumes verts, les poissons gras et les fruits.
  • Exercice physique : une activité physique régulière réduit le risque de développer la forme humide de la DMLA. Marchez, courez ou pratiquez un sport pour maintenir une bonne circulation sanguine et une santé oculaire optimale.

Évitez le tabagisme, car il multiplie par trois le risque de développer une DMLA. Le tabac réduit la circulation sanguine dans la rétine, accentuant les dommages causés par la maladie. Réduisez aussi votre consommation d’alcool et maintenez un poids de forme pour minimiser les risques.

Compléments alimentaires

Dans certains cas, les compléments alimentaires peuvent être envisagés pour compenser les carences nutritionnelles. Consultez votre médecin avant d’en prendre pour éviter les interactions médicamenteuses et les effets indésirables. Les compléments contenant de la lutéine, de la zéaxanthine, des vitamines C et E, ainsi que du zinc, sont souvent recommandés pour soutenir la santé oculaire.

Complément Effet
Lutéine Protège la macula
Zéaxanthine Renforce les photorécepteurs
Vitamines C et E Antioxydants puissants
Zinc Favorise la santé rétinienne

Suivez ces recommandations pour prévenir la DMLA et maintenir une bonne santé visuelle.

dmla prévention

Suivre des mesures de prévention et de dépistage

Pour limiter les risques de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), suivez des mesures de prévention et de dépistage régulières. L’examen ophtalmologique permet de détecter des signes précoces de la DMLA. Cet examen inclut souvent un fond d’œil, une tomographie par cohérence optique (OCT) et parfois une angiographie à la fluorescéine.

  • Examen ophtalmologique : permet la détection précoce des signes de DMLA.
  • Tomographie par cohérence optique (OCT) : technique d’imagerie pour visualiser la rétine en coupe.
  • Angiographie à la fluorescéine : permet d’observer la circulation sanguine dans la rétine.

Considérez ces examens comme des outils essentiels pour un dépistage efficace. Florian Sennlaub, directeur de recherche à l’Inserm et membre de l’Institut de la vision, souligne l’importance de ces mesures pour ralentir la progression de la DMLA. La fréquence de ces examens dépendra de vos antécédents familiaux, de votre âge et de la présence éventuelle d’autres facteurs de risque comme le tabagisme.

Au-delà du dépistage, prenez des mesures préventives. Utilisez des lunettes de soleil pour protéger vos yeux des rayons UV, évitez de fumer et surveillez votre santé cardiovasculaire. La recherche menée par l’Institut de la vision montre que ces habitudes de vie jouent un rôle fondamental dans la prévention de la DMLA. Des études récentes confirment que la réduction du stress oxydatif et une bonne hygiène de vie peuvent atténuer les risques.

Suivez ces recommandations pour mieux gérer et prévenir la DMLA.