Santé

À quel prix fixer vos premières consultations en tant que naturopathe

Au nombre des principaux casse-tête liés à l’exercice d’une profession libérale figure la fixation du tarif. Pour rester compétitifs, les avocats, les architectes, les experts immobiliers et compagnie doivent rester dans une certaine fourchette de prix. Les naturopathes n’échappent point à cette contrainte. Vous venez d’avoir votre diplôme de fin de formation en naturopathie ? Voici le prix auquel vous pourriez fixer vos premières consultations.       

Naturopathe et naturopathie : définitions

La naturopathie est une pratique à but thérapeutique qui vise à équilibrer l’activité de l’organisme par le biais de méthodes jugées naturelles. Il peut s’agir d’une réorganisation complète de l’hygiène de vie, d’un changement d’alimentation, de la pratique d’une activité physique, de jeûnes, de massage, de phytothérapie, etc.

Lire également : Quel est le prix d’un produit au CBD en pharmacie?

Celui qui pratique la naturopathie à titre professionnel est appelé naturopathe. C’est un thérapeute qui se sert de remèdes naturels dans l’objectif de soigner les patients qui le consultent. En fonction de son cadre d’exercice (cabinet personnel ou institut spécialisé), son tarif peut varier.      

Que répondre à la question de la facturation ?

Comme nous venons de le souligner, le prix de la consultation chez un naturopathe varie selon le cadre où il exerce, mais pas seulement. La durée de la consultation et la région sont également d’autres données qui font fluctuer le coût. À Nantes par exemple, le tarif varie entre 50 et 80 euros pour 1h ou 1h30 la première consultation. En région parisienne, le patient pourrait prévoir jusqu’à 100 voire 200 euros la séance. Certains naturopathes appliquent parfois des dépassements d’honoraires, ce qui peut faire grimper le coût de la consultation.

Lire également : Insomnie : la mélatonine peut-elle vous aider ?

Il faut noter aussi l’expérience du naturopathe. Les chiffres indiqués plus haut sont ceux proposés généralement par des naturopathes expérimentés. Pour des néo-diplômés qui doivent se faire un nom et acquérir de l’expérience, la facturation sera tout autre. Un naturopathe débutant qui désire se mettre à son propre compte considérera plusieurs facteurs pour fixer son tarif :

  • La région d’implantation de son cabinet de soin ;
  • Le budget de ses clients et le montant limite couvert par les mutuelles ;
  • La qualité de sa formation et le prestige de son diplôme.   

L’autre chose à l’avantage des débutants, c’est que c’est un domaine qui commence juste à émerger ; la concurrence y est donc très faible.

Où se faire former pour devenir naturopathe ?   

Devenir naturopathe n’est plus chose difficile de nos jours. En effet, de nombreuses écoles de naturopathie pullulent dans les régions, mais s’y inscrire pour suivre un cursus nécessite un investissement parfois hors de portée.

La meilleure option pour devenir naturopathe aujourd’hui est de procéder à une autoformation. Ça tombe bien, puisque la plateforme « S’autoformer » est experte en la matière. Partant du postulat que les seuls lieux pour se former ne sont guère les établissements scolaires ou universitaires, S’autoformer propose un apprentissage d’un nouveau type. Particulièrement en naturopathie, cet outil intuitif et pédagogique met à votre disposition des enseignements en réflexologie, phytothérapie, biologie et autres disciplines pour une formation complète. Des spécialistes expérimentés et avisés vous accompagneront également dans cette aventure.