Famille

Qui a inventé l’éducation positive ?

Qui a inventé l'éducation positive ?

Lorsque l’on est parent, éduquer son enfant n’est jamais simple. On trouve de nombreux conseils sur la manière dont il faut assurer la discipline et l’accompagner dans la vie. Il peut être difficile d’y voir clair. Une façon d’éduquer ses enfants est très populaire en ce moment : l’éducation positive. Celle-ci est basée sur une discipline bienveillante. On vous en parle ici et on vous explique qui l’a inventée.

Qu’est-ce que l’éducation positive ?

La discipline de fer n’a plus la cote. Bienveillance, respect des émotions de l’enfant et pédagogie sont les maîtres mots. Pour en savoir plus, voir l’académie sur l’éducation positive vous aidera.

A voir aussi : 5 idées de cadeaux de Noël pour son mari

En quoi consiste l’éducation positive ?

L’éducation positive fonctionne sur la base d’une coopération bienveillante entre les parents et leurs enfants. Éducation bienveillante est d’ailleurs son deuxième nom. Le comportement que les parents adoptent avec leurs enfants a des conséquences sur leur développement au cours de leur vie ainsi que sur les comportements qu’ils adoptent.

Éduquer son enfant de cette manière, c’est donc comprendre l’importance de sa psychologie et l’accompagner avec bienveillance dans sa découverte de la vie.

A lire en complément : Comment ecrire une belle lettre d'amitié ?

Qui a inventé l’éducation positive ?

Plusieurs personnes sont à l’origine de cette façon d’éduquer son enfant un peu particulière. Parmi celles-ci, on peut citer Maria Montessori. C’est elle qui est à l’origine de la fameuse pédagogie Montessori, qui s’appuie sur l’éducation positive.

Avec la pédagogie Montessori, éduquer un enfant est envisagé non pas comme une transmission des savoirs, mais comme un accompagnement à son développement dès ses premiers pas dans la vie. Le développement de ses compétences sociales et relationnelles est d’une importance capitale.

Qui a inventé l'éducation positive ?

Comment appliquer l’éducation positive à l’échelle de sa famille ?

Si vous êtes intéressé par l’éducation positive et souhaitez l’appliquer au sein de votre famille, vous pourrez facilement y arriver.

Faire preuve de bienveillance plutôt que de punir

L’éducation positive laisse une place très importante à la bienveillance et au respect des émotions des enfants. Si votre enfant fait quelque chose qui vous déplaît, vous devez avant tout communiquer avec lui plutôt que de vous mettre à lui hurler dessus. Cela peut concerner plusieurs choses :

  • Un refus de manger
  • Des affaires non rangées
  • Un mauvais comportement à l’école

Par exemple, s’il est agité à l’école, vous pouvez lui dire que c’est une bonne chose qu’il aime courir et bouger, mais qu’il vaut mieux le faire pendant la récréation.

Exprimer ses émotions

Lorsque les enfants ont un mauvais comportement, il peut être difficile de ne pas s’énerver. Il faut cependant prendre le temps d’exprimer ce que l’on ressent. Votre enfant vient de piquer une colère ? Au lieu de l’imiter, expliquez-lui pourquoi son comportement vous fait de la peine.

Comprendre les motivations de ses enfants

Une discipline de fer ne permet pas de comprendre pourquoi les enfants font des bêtises : elle ne sert qu’à sanctionner. Si votre enfant fait une bêtise, vous devez essayer de comprendre ses motivations.

Les enfants essaient très souvent d’attirer l’attention de leurs parents par de mauvais comportements. Votre fils ou votre fille essaie peut-être de vous faire passer un message avec son comportement. Essayer de comprendre celui-ci peut vous permettre d’identifier la source du problème et de le régler.