Immo

Que faire si vous héritez d’un bien immobilier locatif ?

Que faire si vous héritez d'un bien immobilier locatif ?

Lorsque vous héritez d’un bien immobilier locatif, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez bien sûr continuer l’activité de location ou arrêter pour habiter le logement. Sinon, vous pouvez opter pour la revente, mais assurez-vous de revendre dans les meilleures conditions.

Comment faire si vous héritez seul ?

Dans le cas où vous seriez héritier unique de la succession de votre défunt parent, vous avez 3 options :

A découvrir également : Frais d’agence immobilière vente qui paie ?

  • Continuer la location
  • Habiter le bien
  • Vendre le bien

Si vous poursuivez l’activité, il faudra remplir une nouvelle déclaration d’activité pour que le bien soit à votre nom ainsi que toutes les affaires liées. Néanmoins, cela ne vous empêche pas de prendre un gestionnaire en immobilier ou de confier le bien à une agence immobilière pour revendre aux meilleures conditions. Après un décès, vous ne serez peut-être pas en mesure de gérer le bien. Sinon, vous pouvez transformer le logement et en faire votre résidence principale ou secondaire.

De plus, cette succession pourrait avoir une valeur sentimentale. Vous seriez propriétaire de votre logement sans avoir à faire d’emprunt. Mais dans le cas où vous retireriez le bien de la location, il faudra suivre les règles de la défiscalisation. Sinon, vous aurez des impôts bien trop importants à cause de l’entrée du bien immobilier dans votre patrimoine.

Lire également : Assurance habitation, comment résilier ?

En revanche, si vous voulez le vendre, ce peut être un bon moyen de payer les frais de notaire, car plus la succession est importante, plus ses droits sont élevés. Il faudra vérifier la durée du bail en cours et prévenir les locataires que vous êtes le nouveau propriétaire.

Ensuite, vous pouvez leur demander de partir. Ils ont cependant un préavis de trois mois pour dégager le logement et se trouver un nouveau domicile.

Malgré toutes ces règles, comme nouveau propriétaire, vous avez l’entière disposition de votre héritage comme le souhaitait certainement le défunt. Sauf s’il a inclus une dernière volonté impliquant une gestion particulière du bien immobilier.

Que faire si vous héritez d'un bien immobilier locatif ?

Comment faire si vous héritez à plusieurs ?

Lorsque la succession est adressée à plusieurs personnes en revanche, l’héritage peut encore être préservé comme bien locatif, comme logement ou être vendu. Mais, concrètement, plusieurs héritiers impliquent que le bien soit divisé en plusieurs parts égales. Ce qui veut dire que pour chaque option, il faudra l’accord de toutes les parties. Tous les héritiers disposent des mêmes droits.

S’il y a des désaccords, par exemple, l’un veut vendre, l’autre veut conserver le bien. Vous pouvez soit céder et vendre le bien. Soit, vous rachetez les parts de vos parents (frères, sœurs, cousins, cousines, etc). Pour cela, vous devez vous mettre d’accord sur le prix et les clauses d’un contrat. Le montant peut être inférieur au marché immobilier actuel puisque vous êtes directement en négociation avec l’acheteur et que c’est la famille, les enfants parfois.

Toutefois, si vous êtes tous d’accord pour conserver la maison, vous pouvez continuer la location et laisser le bail du locataire en place. À ce moment-là, vous pouvez former une SARL de famille qui vous aidera donc à gérer le bien locatif et par ailleurs à supporter conjointement les charges pour que tout le monde y gagne.

Finalement, vous pouvez juste conserver le bien en indivision. Ainsi, chacun possède sa part de la maison et vous pouvez y habiter ou y séjourner en accord avec les autres indivisaires comme pour une maison de vacances de famille.

Un autre avantage de l’héritage à plusieurs est que malgré l’agrandissement de votre patrimoine et le prix du bien, vous n’aurez pas à payer seul les frais de notaire et les impôts du bien immobilier. Ce qui est un vrai bonus.