Tech

Conseils pour se lancer le prototypage?

Le prototypage

Au moment de façonner un objet, le constructeur est souvent amené à effectuer divers tests avant de concrétiser la version finale. Pour ce faire, le prototypage rapide est maintes fois sollicité. Cette pratique commence même à devenir cruciale dans les industries manufacturières. Quelques conseils devront cependant être suivis à la lettre pour sa réussite.

Qu’est-ce que le prototypage ?

Avant de lancer la production massive, une entreprise doit s’assurer que les défauts de conception soient infimes pour l’article en question. Il arrive en fait que les clients ne soient pas attirés par l’élément pour diverses raisons. Il est possible d’alléguer un problème au niveau du design. Cela aura un impact certain d’un point de vue marketing. Pour éviter cela, il est recommandé de fabriquer des prototypes physiques et tangibles en interne. Pour aider dans cette tâche, il est concevable de compter sur l’impression 3D. Les pièces conçues seront ensuite partagées auprès des utilisateurs cible. En contrepartie, ils remonteront leurs feedbacks et ressentis. Les créateurs réforment alors la pièce en adéquation avec les remarques et les points négatifs soulevés.

A lire également : Est-ce que la clé digitale BNP est obligatoire ?

Valider votre concept avec des clients potentiels

Une entreprise a besoin que les clients achètent son produit pour garantir sa pérennité. En lançant un concept, les responsables de vente connaissent déjà en principe les consommateurs susceptibles d’être intéressés. Pour cela, ils puisent dans leurs fichiers clients. Ces derniers sont néanmoins difficiles à convaincre. En effet, ils veulent voir de manière concrète le produit et toucher avec leurs mains. Sachez que les croquis deviennent désormais insuffisants pour appuyer les arguments marketing. Il faut aussi s’initier aux prototypages rapides. Une fois le produit validé, les parties peuvent signer un contrat de production.

Tester et modifier

Parmi les avantages du prototypage, il réduit les risques en rapport avec l’ergonomie. La raison est qu’une pièce conçue à la base d’impression 3D Bordeaux peut faire l’objet d’un test. Il sera même envisageable de le manipuler à volonté afin de comprendre son mode de fonctionnement. En remarquant une lacune quelconque, la pièce reste modifiable jusqu’à ce que sa validité soit effective. Par la même occasion, il minimise les problèmes liés à sa faisabilité.

A lire également : Deepfake : c'est quoi exactement ?

Création du produit final

Le gain de temps constitue aussi un atout considérable de l’impression 3D d’un prototype. Puisque l’opération est réalisée le plus tôt possible, vous écourter alors les délais de production. Il s’agit en fait d’une mauvaise idée de mettre sur le marché un produit non testé. Le problème est qu’il faut les retirer du marché en se heurtant à quelques imperfections. Si cela s’avérait le cas, les risques budgétaires pourraient affecter l’entreprise. En créant un modèle à calquer au préalable, le département production ne rencontra pas cette difficulté, car toutes les modifications sont déjà entamées à l’avance. Le produit sera alors parfaitement opérationnel et répondant aux exigences.

En conclusion, le prototypage rapide reste un moyen à privilégier pour garantir que le produit correspond aux attentes des consommateurs. Il sera mis en place avant la production en série. Il peut se fabriquer en se fiant à l’impression 3D. Il sert pour orienter la décision d’un client. Enfin, il réduira le délai nécessaire à la production. 

Choisir les outils de prototypage les plus adaptés

Lorsque vous choisissez des outils de prototypage, pensez à bien prendre en compte un certain nombre de facteurs tels que la précision et l’exactitude nécessaires pour votre produit final. Pour cela, optez pour des outils qui sont capables de répondre à vos besoins spécifiques en termes d’échelle et de complexité. Il existe plusieurs types d’outils disponibles sur le marché : certains sont conçus pour les prototypes simples tandis que d’autres sont plus adaptés aux projets complexes.

Dans le cas où vous travaillez avec une équipe ou si vous avez besoin d’un feedback régulier au cours du processus de prototypage, il peut être judicieux d’envisager l’utilisation d’un outil collaboratif. Celui-ci permettra à tous les membres impliqués dans le projet de travailler ensemble simultanément et ainsi faciliter la production finale. Prenez soin aussi de vérifier que ces logiciels respectent les normes ISO 9001 afin que la qualité soit garantie.

En effet, la sélection des bons outils est essentielle pour réussir votre prototype car elle impactera directement sur sa qualité finale. Faites attention à choisir ceux qui conviennent le mieux aux exigences spécifiques liées à votre projet tout en restant vigilant quant au budget alloué pour ce dernier.

Les erreurs à éviter lors du processus de prototypage

Lorsque vous vous lancez dans le processus de prototypage, vous devez éviter des erreurs courantes qui peuvent être évitées pour assurer la réussite de votre projet. L’une des erreurs les plus fréquentes consiste à sous-estimer l’importance du feedback et du testing durant toutes les phases du prototypage. Vous devez impliquer les utilisateurs finaux afin de vous assurer que celui-ci répond bien aux besoins et attentes de ces derniers.

Un autre piège commun que beaucoup d’entrepreneurs tombent dans lorsqu’ils se lancent dans la création d’un prototype est d’avoir une vision trop étroite ou restrictive. En effet, il peut être facile de se focaliser sur une seule fonctionnalité ou caractéristique clé au détriment des autres aspects critiques liés à cette dernière. Vous devez consulter des designers industriels ou des ingénieurs mécaniques afin qu’ils puissent apporter leur expertise spécifique sur certains domaines techniques relatifs au prototypage.