Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Economie / Tech > Vers l’autonomisation des Carder nouvelle génération

Relance du secteur agricole au Bénin

Vers l’autonomisation des Carder nouvelle génération

(Fatouma Djibril mobilise cadres et anciens ministres de l’agriculture pour la cause)

Par Brieux NOURENI, 25 novembre 2013 à 18:39 | 602 lectures
  

Réécrire une nouvelle page du développement agricole régional et local et ceci en relation avec la décentralisation et la déconcentration. Telle est désormais la mission assignée aux Centres d’action régionale pour le développement rural (CARDER) pour relever le défi du développement de l’agriculture béninoise face à la globalisation de l’économie mondiale. Le ministre de l’agriculture, Mme Fatouma Amadou Djibril a mobilisé, pendant deux jours cadres et anciens ministres de l’agriculture pour la cause.

Le secteur agricole a de beaux jours devant lui. L’atelier de deux jours tenu vendredi et samedi derniers à hôtel Azalai constitue un grand pas vers la concrétisation de cette vision du gouvernement. Les acteurs à divers niveau du Ministère de l’agriculture, des CADER, sociétés et Offices sous tutelle du MAEP ont réfléchi sur l’organisation et le fonctionnement à impulser désormais au CARDER afin de répondre au défi qui est de faire du Bénin une puissance agricole.
L’ atelier a permis de doter les Carder de textes de base (statuts) et d’un niveau suffisant d’autonomie. L’objectif est de créer un environnement favorable aux Carder et leur permettre de réussir la mission qui leur est assignée dans le cadre de la mise en œuvre du PSRSA et du développement local.
Créé en 1975, les Carder ont été à la base de la dynamique impulsée à l’agriculture béninoise. En 2003, sous le ministre Lazare Sèhouéto, le gouvernement du Général Mathieu Kérékou avait décidé de dissoudre les ex-Carder et de les transformer en CeRPA, pour marquer le désengagement de l’Etat de toutes activités à caractère lucratif et commercial, les CARDER n’auront pas comblé toutes les attentes. Environ dix ans après cette réforme, le gouvernement Yayi retourne à la case départ. La décision a été prise en conseil des ministres du 21 février 2013. Et ce, pour mieux répondre aux exigences du Plan Stratégique de Relance du Secteur Agricole (PSRSA). Pour Fatouma Djibril Amadou, ministre de l’agriculture, le gouvernement a pris cette décision de transformer les CerPA en CARDER pour mieux satisfaire les réalités sociopolitique du pays et surtout être en phase avec la vision qui est de faire du Bénin une puissance agricole susceptible d’assurer la sécurité alimentaire. « L’enjeu ici est de mettre un terme définitif à l’orientation bureaucratique des actuels CeRPA caractérisés par de graves dysfonctionnements qui minent l’encadrement technique du monde paysan, freinent l’élan et l’enthousiasme des producteurs, ainsi que l’organisation des filières agricole », a-t-elle souligné. Elle a indiqué qu’il s’agira à travers l’atelier des 22 et 23 novembre d’apporter une réponse aux exigences de promotion de développement économique et social intégré à l’échelle internationale, régionale et locale.

Au terme des deux jours, plusieurs décisions importantes ont été prises. Une subvention initiale de 500.000fCfa sera désormais allouée au CARDER pour assurer leur autonomie. Il s’agira désormais de Centres d’action régionale pour le développement rural (CARDER) et non Centres agricoles régionaux pour le développement rural. Ceci pour permettre aux acteurs de sortir des bureaux et travailler aux côtés des producteurs pour une meilleure rentabilité et faire du Bénin une puissance agricole conformément à la vision du Chef de l’Etat. Il sera procédé à la rationalisation des portefeuilles actifs des ministères pour promouvoir la gestion axée sur les résultats au niveau de tous les Carder. Pour ce faire, le ministère de l’agriculture doit envoyer des lettres de mission au DG/ Carder selon le besoin et selon les zones. Les collectivités locales seront impliquées dans la gestion des projets agricoles (relation entre les mairies et les Carder).

A la fin des travaux, le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Mme Fatouma Amadou Djibril se dit très satisfaite des résultats issus des réflexions. Elle ajoute qu’elle est confortée car les cadres de qualité existent encore au Bénin et se sont véritablement donnés pour l’atteinte des résultats escomptés. Elle se réjouit également de la présence de représentants du Mali et de Burkina Faso, ce qui traduit le renforcement de la coopération sud-sud. Elle s’engage à faire un plaidoyer auprès du gouvernement afin que les recommandations soient prises en compte. Un comité inclusif est mis sur pied pour le suivi de la mise en application des différentes recommandations.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [22872 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [8101 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7491 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4946 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4927 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [4104 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3138 lectures]

  Nos Contacts [3021 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [3013 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2610 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2246 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [2245 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2207 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [1976 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1962 lectures]

  La Rédaction [1867 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1838 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1750 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1705 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1666 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1631 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1625 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1568 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1565 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1556 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2725
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une