Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Politique > Talon souhaite que toutes les couches adhèrent aux réformes

Cérémonie de présentation de vœux au Palais de la Marina

Talon souhaite que toutes les couches adhèrent aux réformes

Par Présentation : La Rédaction, 17 janvier 2018 à 04:11 | 125 lectures
  

« Depuis bientôt deux ans en effet, notre pays s’est engagé dans une série de réformes intellectuelles auxquelles je souhaite que toutes les couches représentatives de la nation adhérent pleinement », a déclaré le Président de la République, Patrice Talon lors de la présentation des vœux des institutions de la république et autres corps constitués.

Patrice Talon : « Sacrifiant à la tradition, j’ai reçu successivement ce matin dans le cadre de la cérémonie de présentation de vœux, les représentants des institutions de la République, les membres du corps diplomatique accrédité au Bénin et le haut commandement militaire.
Comme je l’ai indiqué aux membres des institutions de la République, cette cérémonie s’est tenue à un moment où une partie de notre élite intellectuelle, syndicale et politique s’interroge encore et de manière vive, sur la pertinence des choix qui, quoique difficiles, concourent à la construction progressive et durable de notre cher pays.
Depuis bientôt deux ans en effet, notre pays s’est engagé dans une série de réformes intellectuelles auxquelles je souhaite que toutes les couches représentatives de la nation adhérent pleinement.
Certes, il reste des efforts particuliers à fournir par chaque citoyen, et je reste convaincu que nul ne fera à notre place, les sacrifices indispensables à consentir pour véritablement développer notre nation. C’est à cette conscience de la rigueur dans la Gouvernance à la tête de l’Etat, que je convie chacun au cours de cette année 2018.
Face aux membres du corps diplomatique, je me suis réjoui de l’intérêt qu’ils portent à la mise en œuvre des réformes structurelles en cours dans notre pays.
Cette année, nous renforcerons les offensives diplomatiques en cours pour davantage assurer le rayonnement international du Bénin et la mobilisation des ressources nécessaires à notre développement.
Aux membres du haut commandement militaire, j’ai rappelé combien je suis profondément attaché à la sécurité des biens et des personnes et aussi à la défense des intérêts de notre pays.
J’en appelle à un sens élevé de responsabilité afin que rien n’ébranle leur moralité et leur efficacité face aux missions de défense et de protection que la République leur a confiées.
Mon gouvernement et moi, mettrons à disposition de nos forces républicaines, les moyens matériels, humains et financiers nécessaires à l’atteinte de leurs objectifs.
Je renouvelle à tous les acteurs de notre nation, mes vœux de bonne année 2018 au service de notre grand et beau pays, le Bénin. Je vous invite à relire l’intégralité de mes discours lors de ces cérémonies ».

Voici le discours du Président de la République en réponse aux vœux des Présidents des Institutions de la République.

Monsieur le Président de l’Assemblée nationale,
Madame et messieurs les Présidents des Institutions de la République,

La présente cérémonie se tient à un moment où une partie de notre élite intellectuelle, syndicale et politique s’interroge encore et de manière vive, sur la pertinence des choix qui, quoique difficiles, concourent à la construction progressive et durable de notre cher pays.
Notre situation ne nous laisse aucun choix en ce moment où l’aide internationale se fait rare, où nos bras valides immigrent massivement vers l’Europe au péril de leur vie, où nos pays d’Afrique sont traités avec mépris.
Monsieur le Président,
Ainsi que vous venez de le souligner, c’est bien cette réalité qui justifie notre action dont l’objectif vise à terme, à sortir nos populations de la pauvreté, à offrir à chaque citoyen les moyens et les opportunités d’un réel épanouissement et à assurer la crédibilité de l’Etat.
Ces choix difficiles sont en effet nécessaires au redressement de notre Nation.
Au soutien de ce programme, les réformes engagées dans les domaines essentiels à notre vie commune ne suffisent pourtant pas, seules, à inscrire dans la durée le redressement entamé et le rayonnement espéré.
Il faut encore que l’Etat, dans son organisation, dans sa gestion, dans son administration et dans le comportement de ses agents, rende compétitif notre espace économique et social, de manière à assurer la réforme intellectuelle dont vous avez si justement rappelé la nécessité.
C’est le sens des réformes structurelles initiées et adoptées par l’Assemblée nationale, notamment en ce qui concerne le statut de la fonction publique.

Monsieur le Président de l’Assemblée nationale,
Madame et messieurs les Présidents des Institutions,
Je voudrais particulièrement saluer cette convergence institutionnelle dans le diagnostic et dans les solutions aux dysfonctionnements structurels de l’Etat.
Je veux espérer que cette convergence pertinente caractérisera davantage les relations entre les Institutions au cours de cette année 2018.
Chacun réalise bien que la richesse des peuples n’est pas seulement constituée des ressources du sol ou du sous-sol.
Elle résulte surtout de la pertinente et rigoureuse organisation de l’Etat.
Cette organisation est le seul terreau d’épanouissement des initiatives individuelles et collectives, ainsi que de la protection des plus vulnérables d’entre nous.

Monsieur le Président,
Vous avez parfaitement raison car, c’est bien d’une réforme intellectuelle qu’il s’agit pour assurer le développement du Bénin.
Nous devons considérer qu’à se contenter d’être une compilation de droits sans concession, aucune démocratie ne survit au temps.
En étant au service des sociétés, elle est nécessairement le reflet des exigences sociales, des contraintes convenues et des charges partagées.
Dans cet esprit, il est impérieux que nous nous concentrions sur les efforts particuliers à fournir pour conquérir, avec notre développement, notre dignité ; convenir avec réalisme, courage et détermination que nul ne fournira ces efforts à notre place.
C’est à cette conscience de la rigueur dans la Gouvernance à la tête de l’Etat, que j’appelle encore chacun au cours de cette année 2018.
En vous remerciant des vœux d’encouragement que vous venez d’adresser aux membres de mon Gouvernement et à moi-même, je forme à mon tour, à chacun de vous, aux membres de vos institutions respectives ainsi qu’à vos familles, les vœux d’une année accomplie et heureuse au service du Bénin.

Je vous remercie.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [23208 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [8364 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7560 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [5022 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4969 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [4366 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3292 lectures]

  Nos Contacts [3240 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [3086 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [3085 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2657 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2321 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2256 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [2105 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [2012 lectures]

  La Rédaction [1976 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1887 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1810 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1785 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1762 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1701 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1675 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1654 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1616 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1601 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2825
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une