Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Economie / Tech > Talon bat tous les records depuis 1990

453 012,6 tonnes pour la campagne cotonnière 2016- 2017

Talon bat tous les records depuis 1990

(Le chef de l’Etat démontre sa maitrise de la filière coton après sa reprise en main entre Avril et Mai 2016)

Par Armelle C. CHABI, 15 mai 2017 à 05:06 | 87 lectures
  

453 012,6 tonnes. C’est la production de la campagne cotonnière 2016- 2017. Une production qui bat tous les records depuis 1990. C’est la marque d’un connaisseur, la maitrise de la filière coton du chef de l’Etat qui après sa reprise en main entre Avril et Mai 2016 réalise ainsi le miracle annoncé.

Le miracle annoncé s’est réalisé. Le chef de l’Etat, Patrice Talon, avec son savoir faire, a repris en main la filière coton entre Avril et Mai 2016, malgré le retard et la suppression des subventions coton Et cette réforme a payé. Le chef de l’Etat vient de démontrer à la face du monde son savoir faire et sa maîtrise du secteur. Pour la campagne 2016- 2017, la production du coton bat tous les records avec une production égrenée de 453 012,6 Tonnes. C’est un autre record qui bat le précédent record de 427 160 de la campagne 2004/2005. Et ce, en dépit de la suppression de la subvention par l’Etat.

On se rappelle, le gouvernement du Président Talon a eu le génie de convaincre les égreneurs de prendre en charge les fonctions critiques qui étaient payées par le régime défunt. Les rencontres avec les producteurs et autres acteurs du secteur de l’or blanc ont abouti au succès. Ce sont plus de quarante milliards de Fcfa que le gouvernement Talon a réussi à faire économiser au Trésor public béninois, et ce après maintes négociations du Chef de l’Etat et son staff gouvernemental. Avec sa maitrise du secteur, le Président de la république a pesé de toute son expertise pour expliquer aux acteurs de la filière, le bien-fondé de cette mesure.

En réalité, ce sont plus de 141 milliards de Fcfa, dont près de 101 milliards au cours des deux dernières campagnes cotonnières que le gouvernement défunt a injectés au compte des subventions accordées aux égreneurs. Dans ce schéma, pour la campagne 2016-2017 de l’or blanc, sur une prévision de 350.000 tonnes, ce sont plus de quarante milliards de francs qui vont devoir être apportés aux acteurs de la filière. Ceci dans la mesure où, le gouvernement défunt qui a déjà fixé aux producteurs l’achat du coton graine à 260F/kg, alors que sur le marché international, ceci leur est vendu à 205F/Kg, le gap à ce niveau que devra combler l’Etat aux producteurs pour la campagne en cours tourne autour de 19,5 milliards de Fcfa. Le coût de revient des engrais étant estimé pour les fournisseurs à 371F/Kg, l’Etat défunt, pour aider les producteurs, a fixé le prix de session à 240F/kg. D’où un gap de plus de 9 milliards de Cfa pour la campagne cotonnière qu’il faudra dégager des caisses publiques, pour le compte de la subvention de l’Etat à la filière.
Et au moment où le Chef de l’Etat a affirmé tout confiant qu’il réussira le miracle, les saint Thomas n’avaient pas crû. Sans micro ni caméra, Talon savait où il faut taper pour obtenir le résultat. Ce sens d’anticipation l’a amené à échanger sans faux-fuyant avec les acteurs de la filière sur les réalités actuelles des finances publiques. Pour lui, l’Etat doit jouer son rôle régalien. Et dans le secteur du coton notamment, le président Patrice Talon a évoqué la réparation des pistes, la recherche dans le secteur et tout ce qui entoure la filière. A ce niveau, ce sont encore plus de 5,2 milliards de Fcfa qui seront déboursés par le Trésor public. A cela s’ajoute, la subvention pour l’achat de coton graine, soit 6,650 milliards de Fcfa. Au demeurant, c’est à l’unisson que les acteurs de la filière ont reconnu qu’ils n’auraient rien à perdre en prenant en charge les fonctions critiques qui étaient payées par le gouvernement. Une manière pour eux de contribuer à mettre au point les réformes dans le secteur et, à réaliser le miracle auquel s’attendent les citoyens.

Par ailleurs, le chef de l’Etat, Patrice Talon avait vu juste de payer les dettes des producteurs, des égreneurs et des transporteurs en début de son mandat. Il s’agit des dettes contractées par l’ancien régime. Le gouvernement du Président Patrice Talon les a épongées toutes. Ceci a pesé dans la balance et a boosté ce record actuel de 453 012,6 tonnes. Le miracle est donc réalité. Et les acteurs du coton ne peuvent qu’avoir le sourire et aborder la campagne prochaine qui promet.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [22559 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [7918 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7446 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4907 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4882 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [3963 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3044 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [2976 lectures]

  Nos Contacts [2889 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2581 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2211 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2172 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1936 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1816 lectures]

  La Rédaction [1775 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1727 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [1707 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [1659 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1645 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1640 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1596 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1594 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1541 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1538 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1535 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2625
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une