Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Politique > Sous Talon, la lutte contre la corruption n’épargne personne

Suspension de Lehady Soglo

Sous Talon, la lutte contre la corruption n’épargne personne

( Soglo, adepte de la transparence, s’oppose-t-il à la manifestation de la vérité ?)

Par Armelle C. CHABI, 31 juillet 2017 à 05:41 | 172 lectures
  

La suspension pour deux mois de ses fonctions municipales pour « fautes lourdes » de Lehady Soglo est une preuve qu’au Bénin, nulle n’épargne à la lutte contre la corruption sous la Rupture. A écouter Soglo père, pourtant adepte de la transparence, on se demande s’il s’oppose à la manifestation de la vérité dans ce dossier pour lequel il devrait plutôt laisser la justice faire son travail après l’audition de son fils à la préfecture

Le maire de la ville de Cotonou, Léhady Soglo, a été convoqué par le préfet vendredi 28 juillet dans la matinée. Plus tard dans la soirée, sa demeure a été encerclée par des policiers. Mais, des personnes insoupçonnées, dont Soglo père, ont fait obstruction à la procédure judiciaire. Sur Canal 3 ce dimanche, le conseiller spécial aux questions sécuritaires du président de la République, le général Nazaire Hounnonkpè a été on ne peut plus clair. Il s’est demandé est ce parce qu’on est président de la République ou une personnalité du pays et que votre fils tombe sous le coup de la loi, il faut faire obstruction à la procédure judiciaire. « Ce n’est pas normal que dans un pays, on crée une classe de privilégiée…Ce n’est pas normal pour l’efficacité du système judiciaire », a-t-il dénoncé

Nicéphore Soglo a toujours prôné la transparence. A le voir s’opposer aujourd’hui à la manifestation de la vérité car son fils est en cause et sous prétexte qu’il y a la présomption d’innocence il fallait pas enclencher une procédure judiciaire contre lui, là quelque chose ne va pas. Dire que les événements de ce vendredi riment avec la dictature et constituent une négation de la démocratie locale, n’est que pure diversion.

En effet, selon des experts en décentralisation, deux lois (la loi sur la Décentralisation et la loi portant organisation des communes), et plusieurs décrets permettent d’appliquer la procédure enclenchée contre Lehady Soglo. Il est vrai, c’est pour la première fois que cette procédure est utilisée au Bénin. C’est pourquoi certains pensent que c’est un acharnement du pouvoir et de son chef, Patrice Talon. Il existe trois procédures pour enlever le maire de son poste. La plus intéressante, est la procédure pour fautes lourdes. Celle qui est actuellement en cours à la mairie de Cotonou. Cette procédure permet aux collectivités locales de récupérer les fonds de ces dernières au cas où ils auraient été détournés par un maire. Ce qui n’est pas le cas lors de la destitution du maire car la destitution ne permet pas de faire la lumière sur la gestion du maire et il ne peut plus avoir de poursuite.
A analyser les reproches et soupçons qui pèsent sur le maire de Cotonou, Nicéphore SOGLO devrait plutôt œuvrer pour la manifestation de la vérité et éviter de déplacer ce sujet de gestion publique sur le terrain politique. Ceux qui gèrent les affaires publiques au Bénin devraient désormais savoir que sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargnera personne. Ceux qui gèrent les affaires publiques devraient donc se préparer à tout moment pour la reddition des comptes et surtout lorsqu’il y a des reproches et des soupçons contre eux, ils devraient se mettre à la disposition de la justice pour la manifestation de la vérité. C’est plutôt cela un état de droit. La démocratie ne saurait permettre alors une gestion peu orthodoxe de deniers publics pour se cacher sous des prétextes fallacieuses et refuser de se mettre à la disposition de la justice.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [22560 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [7919 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7447 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4907 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4882 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [3964 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3044 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [2977 lectures]

  Nos Contacts [2891 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2582 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2211 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2172 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1936 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1816 lectures]

  La Rédaction [1777 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1727 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [1708 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [1664 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1645 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1640 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1596 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1594 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1541 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1538 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1535 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2625
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une