Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > International > Purges après l’annonce de création d’un comité anti-corruption

Arabie saoudite

Purges après l’annonce de création d’un comité anti-corruption

Par Avec RFI, 6 novembre 2017 à 02:12 | 88 lectures
  

C’est une purge, apparemment sans précédent, qui est en train de s’opérer en Arabie saoudite. Onze princes, quatre ministres en exercice et des dizaines d’anciens membres du gouvernement ont été arrêtés samedi 4 novembre 2017 en soirée, selon les médias d’Etat. Une annonce intervenue juste après la création d’une commission anti-corruption.

Tout s’est passé très vite. Les forces de sécurité ont apparemment tout verrouillé. Les avions privés sont restés cloués au sol à Jeddah, pour empêcher toute fuite à l’étranger. Parmi les personnalités arrêtées pourrait figurer le prince al-Walid ben Talal, un milliardaire très puissant.

Ces arrestations ont lieu juste après l’annonce de la création d’une commission anti-corruption censée punir ceux qui auraient profité de leur position pour prendre de l’argent public. Il semble que le prince héritier, Mohammed ben Salman, nouvel homme fort d’Arabie saoudite, veuille faire le ménage autour de lui.
Les ministres de l’Economie et de la garde nationale limogés
L’objectif du prince pourrait être d’assoir son autorité. Fatiha Dazi-Héni, chercheuse spécialiste des monarchies de la péninsule arabique à l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM), estime qu’il est « très clairement en train de se débarrasser de la nomenclature de l’ancien régime ». Cette purge inédite permet à l’héritier du trône de « se départir de tous ces réseaux de princes qui avaient des positions très fortes depuis des décennies » et des hommes d’affaires auxquels ils étaient alliés.
Parallèlement à ces arrestations, deux ministres importants ont été limogés : celui de l’Economie et le responsable de la garde nationale, le prince Miteb ben Abdallah, qui fut un temps considéré comme possible prétendant au trône.

Mais on le sait depuis juin 2017, c’est Mohammed ben Salmanqui a été choisi pour succéder, un jour, à son père âgé de 81 ans, le roi Salman. Celui que l’on surnomme « MBS », 32 ans seulement, est à l’origine de nombreux changements dans le royaume. Il veut imposer sa vision des choses, quitte à se débarrasser de toute voix dissidente. Il a pour projet de s’entourer « d’une nouvelle technocratie » et d’une nouvelle génération de princes qui lui sont « complètement dévoués », explique Fatiha Dazi-Héni. Histoire d’enfoncer le clou, les autorités ont annoncé ce dimanche que les comptes bancaires des personnes arrêtées vont être gelés.

■ La plus grosse fortune du monde arabe serait parmi les princes arrêtés
Le prince et milliardaire saoudien al-Walid ben Talal, 62 ans, ferait partie des cibles de la purge en cours en Arabie Saoudite. A la tête d’une fortune personnelle évaluée à 18 milliards de dollars, ils est connu comme un homme d’affaires particulièrement entreprenant.

Le cours de Kingdom Holding Company, la société internationale d’investissement qu’il a fondé en 1979 et détient à 95 % a chuté de 9,9 % à l’ouverture dimanche 5 novembre 2017 de la bourse, au lendemain de son arrestation présumée.
L’indice Tadawul All-Shares (Tasi), la Bourse la plus importante des pays arabes, était également en baisse, de 1,6 %, une minute seulement après son ouverture, à la suite de l’arrestation de princes et ministres dans une purge sans précédent en Arabie saoudite.

Le cours de Kingdom Holding Co - société ayant des intérêts notamment dans les géants américains Citigroup et Apple, le parc d’attractions Euro Disney et des hôtels de luxe - n’ont pas chuté davantage, car selon le règlement de la Bourse saoudienne, les actions ne peuvent baisser de plus de 10 % lors d’une session.
Depuis le début de l’année, Kingdom Holding Co a perdu environ 15 % de sa valeur mais la société a annoncé plus tôt, dimanche 5 novembre, une hausse de ses profits pour le troisième trimestre et les neuf premiers mois de l’année.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [22767 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [8019 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7466 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4915 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4909 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [4048 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3101 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [2992 lectures]

  Nos Contacts [2962 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2589 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2229 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2189 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [2034 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1946 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [1927 lectures]

  La Rédaction [1826 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1826 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1736 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1674 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1649 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1612 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1605 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1554 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1547 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1543 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2675
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une