Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Société / Santé > Lettre ouverte des organisations d’étudiants au Président Patrice (...)

Bénin

Lettre ouverte des organisations d’étudiants au Président Patrice Talon

Par La Rédaction, 27 septembre 2017 à 00:52 | 194 lectures
  

Les organisations estudiantines, la FNEB, l’UNEB et l’UNSEB viennent d’écrire au chef de l’Etat béninois, Patrice Talon. "Depuis le 05 Octobre 2016, date à laquelle le Conseil des Ministres a suspendu les activités des organisations faitières d’étudiants, les étudiants des Universités Publiques souffrent le martyre", font-elles remarquer....Les présidents de ces organisations estudiantiçnes invite le Chef de l’Etat a les libérer ...Lisez plutot

Abomey-Calavi, le 25 septembre 2017
Le Bureau Exécutif de la FNEB
Le Bureau Exécutif National de l’UNEB
Le Bureau Exécutif Universitaire de l’UNSEB
A
Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement
Objet : Lettre ouverte
Monsieur le Président de la République, Nous venons respectueusement attirer votre attention sur ce qui suit :
Votre Excellence, depuis le 05 Octobre 2016, date à laquelle le Conseil des Ministres a suspendu les activités des organisations faitières d’étudiants, les étudiants des Universités Publiques souffrent le martyre car « n’ayant personne pour les défendre ». Ces derniers sont soumis dès lors à des conditions de vie et de travail dégradantes, qui n’offrent aucune garantie pour la formation des élites de demain.
Nous vivons tout ceci dans un silence qui ne traduit pas notre incapacité à agir. Nous avions pensé qu’il serait bon de laisser le gouvernement faire. Mais le temps semble nous n’avoir pas donné raison. Malgré l’intervention de la Cour Constitutionnelle qui a montré les limites de votre décision vis-à-vis de notre constitution, rien n’a changé.
Les autorités universitaires à divers niveaux profitent de cette situation pour nous écarter. Elles répètent à l’unisson qu’elles n’attendent que le gouvernement qui, devra prendre un nouveau décret pour permettre la collaboration entre organisations estudiantines et elles.
Dans le même temps, des violations flagrantes des droits et acquis de l’étudiant, des oppressions financières de tout genre (mesure sélective des nouveaux bacheliers, frais de formations, frais de délivrance d’actes administratifs, etc.) sont observées.
Aussi, importe-t-il de souligner que ce sont les institutions spécialisées à caractère culturel, sportif, éducatif et journalistique qui sont les plus touchées. Aujourd’hui ces institutions spécialisées ne reçoivent plus d’accompagnement du Centre des Œuvres Universitaires et Sociales, ceci à cause de la suspension des activités des organisations faitières.
En effet, cet appui permet à ces institutions de réaliser leurs différentes activités de formation à l’endroit des étudiants qui, en dehors de la formation académique, ont choisi d’avoir une autre corde à leur arc. Cet état de chose risque de précipiter la chute de ce grenier qui participe depuis plusieurs décennies à la formation des élites de ce pays.
Monsieur le Président,
Convenez avec nous que la méthode que votre Gouvernement a adoptée n’arrange point la jeunesse estudiantine qui, pourtant a placé son espoir en vous. Le silence observé jusque-là est préjudiciable à l’épanouissement de la communauté estudiantine. Il est donc souhaitable que votre Gouvernement pose des actes concrets pour nous sortir de cette situation qui a déjà trop duré. Certes, nous avons appris la sortie du décret qui, désormais va réglementer notre collaboration.
Mais dans le même temps, nous faisons l’amer constat qu’il est impossible de mettre la main sur ce dernier. Nous sommes donc tentés de dire que ce n’est qu’un effet d’annonce. Nous vous prions de ne pas abuser de ce semblant accalmie sur le campus car s’il y a une chose qui pourrait conduire les Universités Publiques dans une éventuelle crise, c’est le silence de votre gouvernement par rapport à la situation dans laquelle il a laissé le mouvement étudiant.
Nous étions loin de penser que sous votre règne, la liberté d’expression et d’association serait mise à rude épreuve et que la couche estudiantine servira de cobaye. Il ne serait pas inutile de vous rappeler le rôle combien important que nous avons joué pour votre élection. Nous ne demandons pas une faveur pour ça ; mais que les choses se fassent dans les normes.
Excellence Monsieur le Président, restant ouverts aux dialogues, recevez nos salutations distinguées.
Pour le BE/FNEB, le Président Alimi GOUNOU
Pour le BEN/UNEB, le Président Alain NOUHO
Pour le BEU/UNSEB, le Président Olympass R. DAH-KINDJI



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [22871 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [8100 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7491 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4946 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4927 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [4104 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3138 lectures]

  Nos Contacts [3021 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [3013 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2610 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2245 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [2241 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2207 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [1974 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1962 lectures]

  La Rédaction [1867 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1838 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1750 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1704 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1666 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1631 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1625 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1568 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1565 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1556 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2725
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une