Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Société / Santé > Les pharmaciens invitent le gouvernement et les députés à agir

Prolifération des faux médicaments sur le marché béninois

Les pharmaciens invitent le gouvernement et les députés à agir

(« Tant que les faux médicaments continuent d’être sur le marché, nous devons sensibiliser les populations…pour qu’elles comprennent que les médicaments de la rue tuent », dixit madame Toukourou)

Par Roméo TOSSOU, 24 octobre 2016 à 02:48 | 70 lectures
  

La commercialisation des faux médicaments se passe à la barbe et au nez des autorités béninoises. Pire, face à ce fléau, ces autorités manifestent un grand mutisme. L’ordre des Pharmaciens du Bénin a quant à lui, organisé ce dimanche 23 octobre 2016 une marche pour tirer la sonnette d’alarme. Ces professionnels de la santé invitent toutes les institutions de la République surtout le gouvernement, les députés et les autorités politico administratives à œuvrer pour éradiquer du Bénin, ce fléau.

L’Ordre des pharmaciens du Bénin appuyé par les Organisations Non gouvernementales, les associations, les syndicats… ont organisé une marche de la place de l’Etoile rouge au stade feu général Mathieu Kérékou de Cotonou ce dimanche pour dénoncer la commercialisation des faux médicaments au Bénin. Les marcheurs ont attiré l’attention des gouvernants actuels sur la vente des faux médicaments en République du Bénin. Des mesures diligentes doivent être prises contre ce fléau qui tue à petit coup les populations béninoises. Du moins, les sanctions doivent être prises à l’encontre des auteurs.

Pour information, les médicaments génériques font 10% de mal et 90% de bien à l’organisme humain. Alors, qu’en dira-t-on des faux médicaments ? C’est du poison en perspective que prennent les consommateurs des médicaments de la rue.
Depuis la place de l’Etoile rouge jusqu’au stade général Mathieu Kérékou, les pharmaciens et autres ont dénoncé ce fléau qui ruine la santé publique. Les messages inscrits sur leur pancarte invitent entre autres, le gouvernement, les députés, les autorités administratives à divers niveaux à s’engager aux côtés de l’Ordre des Pharmaciens du Bénin pour lutter efficacement contre les criminels pharmaceutiques. A ne pas en douter, cette marche répond aux décisions finales prises à l’issue de la 12ème journée africaine organisée à Cotonou contre les faux médicaments il y a sept (7) ans.

Plusieurs messages de soutien ont été lus par les acteurs de la société civile et autres à l’issue de cet événement. Sur l’esplanade, le président de l’Ong ALCRER a indiqué que cette marche n’est pas seulement celle des pharmaciens, « c’est une marche de tout le peuple béninois ». Pour Martin Assogba, la sensibilisation doit continuer dans les maisons, dans les villages, dans les quartiers… Aussi, doit-on « continuer à sensibiliser les populations à payer les médicaments génériques qui coûtent moins chers » a-t-il conclu.
Même son de cloche pour la présidente de l’Ordre des Pharmaciens du Bénin. Pour Dr Toukourou, le gouvernement en premier le président de la République, les députés à l’Assemblée nationale, les institutions de la République doivent aussi orienter leurs actions dans la lutte contre les faux médicaments. Car, ailleurs ajoute-t-elle, « tant que ces médicaments continuent d’être sur le marché, nous devons sensibiliser, marcher… ».
Le Directeur National de la santé publique, présent à l’occasion a déclaré que ces différents cris de cœurs trouveront bientôt leur solution à travers les différentes actions que projettent les nouveaux dirigeants du pays notamment le ministère de la santé. « Je voudrais vous dire que le ministre adhère à cette lutte. Il a donné les instructions pour que la lutte contre les faux médicaments soit une réalité », a souligné Dr François Kossouho. Et si l’acte est joint à la parole, c’est dire que les vendeurs de faux médicaments auront bientôt des jours sombres.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [22154 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [7684 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7383 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4862 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4815 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [3813 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [2930 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [2917 lectures]

  Nos Contacts [2733 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2535 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2155 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2112 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1885 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1770 lectures]

  La Rédaction [1687 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1682 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1595 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1548 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1534 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1533 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1493 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1486 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1485 lectures]

  Sébastien Ajavon est candidat [1457 lectures]

  LOCATION DE VEHICULES POUR L’ADMINISTRATION PUBLIQUE : OPTION BONNE OU MAUVAISE ? [1435 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2525
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une