Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Economie / Tech > Les explications du CB Port Cotonou

Arrestation d’un groupe de fraudeurs au Port de Cotonou

Les explications du CB Port Cotonou

Par La Rédaction, 5 décembre 2016 à 03:14 | 161 lectures
  

A l’origine des faits, il s’agit de 2 conteneurs de boissons alcoolisées qui ont été frauduleusement enlevés au port de Cotonou sur la base de faux documents.

« La semaine passée, le Directeur général de la Douane nous a réunis pour nous dire qu’il serait revenu au Ministre des Finances et de l’économie que des personnes se préparaient pour commettre des forfaits vers la fin de cette année. Qu’il y a des gens qui vont sortir frauduleusement des marchandises de grandes consommations pour les fêtes de fin d’année. Il y a été demandé un renforcement du système de sécurité. Le lundi 21 Novembre 2016, il nous est effectivement revenu qu’un Monsieur, spécialiste d’enlèvement frauduleux de marchandises au Port de Cotonou devrait opérer pour enlever deux conteneurs de boissons alcoolisées. On s’est dit qu’il fallait le suivre. Nous avons pris les dispositions au niveau de la douane pour essayer de mettre des embuscades à des endroits stratégiques du Port et à l’intérieur de la ville de Cotonou pour pouvoir mettre la main sur ce groupe là. Le mardi 22 novembre 2016 à 20h30, il y a un camion qui a chargé et à 20h58, un autre camion l’a imité. Ces deux camions avec chacun un conteneur de boissons alcoolisées voulaient attendre les transferts que nous nous faisons vers les ports secs pour pouvoir faufiler à l’intérieur. Mais nous avons mis une stratégie au niveau de la sortie 2. Les fraudeurs ont constaté qu’ils ne pouvaient plus sortir ce mardi là. Ils ont attendu le mercredi 23 Novembre vers zéro heure pour se présenter. Les agents des douanes ont bien causé avec eux. Quand vous prenez le premier conteneur, nous avons réellement un connaissement, une déclaration en annexe sur le Niger, le BFU qui atteste que l’intéressé s’est acquitté des droits et taxes, une quittance de la banque, les documents au niveau de l’amateur GRIMALDI, une copie de document de la SOBEMAP qui prouve que le propriétaire a enlevé les marchandises ….. C’est l’essentiel des documents qui sert à enlever les marchandises. Mais en réalité, c’est de faux documents, des documents falsifiés. Il en est de même pour le second conteneur. Si vous êtes un agent des douanes et vous trouvez ces documents eh bien vous vous dites que c’est parfait. Entre temps, les chauffeurs ont trouvé des camions dans les séries qui se rapprochent des leurs et à l’aide des scotches noirs, ils ont recomposé les numéros de leurs camions pour être en accord avec les documents falsifiés. Dans le système informatisé, nous avons constaté des choses. Il n y avait aucune formalité douanière…. Ils nous ont présenté les faux documents… Nous avons donc suivi les deux camions. Ils avaient fini de décharger le premier camion dans un magasin à Akpakpa quand nos agents se sont présentés pour exiger d’eux les documents originaux des marchandises… Le chauffeur nous a dit qu’il n’a aucun document à sa possession. Nous avons scellé en même temps le magasin. Le propriétaire n’était pas sur les lieux. Et c’est de là que le second camion qui n’avait pas démarré son déchargement a été conduit sur le site de la douane à Akpakpa. Le cerveau est en fuite, le faux propriétaire de la marchandise a fuit. Il s’est révélé que c’est une marchandise qui a été volée. Celui qui se disait propriétaire n’était pas en réalité le propriétaire des deux conteneurs. Nous avons fait des interpellations. En dehors du fait que c’est une contrebande, il y a aussi l’aspect pénal. Ils seront présentés au Procureur de la République pour que des poursuites pénales soient engagées afin que les fraudeurs puissent répondre de leur forfait. Vous savez le produit qui est sorti est un produit fortement taxé. Ces marchandises enlevées frauduleusement causent un préjudice de 80 millions au trésor Public. Maintenant avec les amendes c’est un peu plus de 200 millions de Fcfa que le propriétaire doit payer. Et pourtant le gouvernement a fait de gros efforts ces jours-ci. Pour permettre aux gens d’enlever leurs marchandises à coût réduit, il a suspendu l’application de la valeur transactionnelle pour les fêtes de fin d’année. L’année passée, ils avaient tenté de sortir frauduleusement les conteneurs et on a pu mettre la main sur eux. Nous voulons leur demander d’arrêter parce que le dispositif aujourd’hui ne permet plus de venir voler des marchandises ou de les sortir frauduleusement du Port de Cotonou. Nous allons décourager les fraudeurs à jamais et ce sera avec la dernière rigueur. Plus jamais au port de Cotonou, nous ne permettront plus aux gens de sortir frauduleusement ds marchandises. Quels que soient les moyens qu’ils vont utiliser. ….. ».



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [20510 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7190 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [6947 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4797 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4643 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [3185 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [2794 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [2466 lectures]

  Nos Contacts [2437 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2383 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2009 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [1894 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1789 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1574 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1562 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1469 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1453 lectures]

  La Rédaction [1441 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1402 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1392 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1381 lectures]

  Sébastien Ajavon est candidat [1376 lectures]

  LOCATION DE VEHICULES POUR L’ADMINISTRATION PUBLIQUE : OPTION BONNE OU MAUVAISE ? [1334 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1306 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1297 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2175
Articles Similaires

Chronique

Electorat flexible

Les ambitions des Béninois sont difficiles à canaliser. Surtout en période électorale, leurs comportements sont à craindre. Le Béninois est de nature, imprévisible. C’est ce qui explique d’ailleurs la multiplicité des partis politiques où parce que personne ne fait confiance à son prochain, ces formations naissent et... Lire la Chronique

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  L’attentisme et le reflux , 27 octobre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une