Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Société / Santé > Les autorités invitées à une lutte implacable contre les trafiquants et éviter (...)

Lutte contre les faux médicaments au Bénin

Les autorités invitées à une lutte implacable contre les trafiquants et éviter le cinéma

(Alassane Seidou était absent le 12 octobre 2016 à la conférence de l’Ordre des pharmaciens du Bénin et présent au Forum sur la qualité des médicaments et le circuit parallèle le 28 octobre 2016 en même temps que Atao…)

Par Jean-Louis KOGBEDJI, 13 décembre 2017 à 03:24 | 103 lectures
  

Une vidéo circule actuellement sur les réseaux sociaux à propos de la lutte contre les faux médicaments. Diffusée sur une chaine de télévision béninoise en novembre 2016 puis en mars et en octobre 2017, les images de ladite vidéo parlent d’elles-mêmes. Telle une prophétie, des acteurs de l’Ordre national des pharmaciens du Bénin ont montré le chemin, invitant les autorités à aller sur le terrain pour mener une lutte implacable contre les trafiquants et cesser ces conférences et forums anachroniques au cours desquels trafiquants et autorités politico-administratives cohabitent.

Quelques jours après la conférence de presse du 12 octobre et la marche de sensibilisation de l’Ordre national des pharmaciens du Bénin le 23 octobre 2016, d’autres pharmaciens ont organisé le 28 octobre 2016 un forum sur la qualité des médicaments et le circuit parallèle au Palais des congrès de Cotonou. Il y avait à ce forum des autorités politico-administratives, des représentants d’institutions internationales, des pharmaciens et autres invités. Le comble à ce forum est la présence du ministre de la santé, Alassane Seidou qui quelques jours plus tôt était absent aux manifestations de l’Ordre national des pharmaciens du Bénin auxquelles étaient pourtant présents des représentants de la société civile et d’Ongs comme Alcrer. On n’oubliera pas les propos de Jean-Baptiste Elias qui a déclaré en ces moments : « Nous avons un grand marché de vente de faux médicaments à Cotonou ici. J’entends souvent parler d’un président du marché d’Adjégounlè qui serait un honorable député. Ca veut dire que tout le monde est conscient qu’il y a ce danger à Cotonou. Il n’y a jamais de trafic de faux médicaments sans la corruption ».

L’actuel ministre de la santé a donc préféré le forum du 28 octobre 2016 à laquelle était présent le député Atao et un autre député. Dans la vidéo, on peut voir l’actuel ministre de la santé et Atao Mohamed Hinnouho, tout sourire, échanger une poignée de mains. L’ex ministre de la santé, Kindé Gazard était aussi bien installée au forum du 28 octobre 2016. Il y avait aussi des pharmaciens épinglés dans des dossiers de faux médicaments, dossiers toujours pendant devant les juridictions du pays, selon Dr Goncalves.
Ce forum du 28 octobre 2016 est qualifié « d’anachronique, inopportun, inapproprié et révélateur ». Selon Dr Arthur Goncalves, depuis des décennies, le Bénin organise des assises, des foras, des conférences de presse contre les faux médicaments. Le sommet de tous ces foras a été l’Appel de Cotonou. « Après l’Appel de Cotonou, il nous faut changer de fusil d’épaule. Normalement, nous devions aller sur le terrain pour faire face réellement à ce fléau. Et c’est ce que l’Ordre national des pharmaciens du Bénin a commencé par faire depuis trois ans. Ca a le mérite d’éveiller la conscience de la population et de nos dirigeants. Aujourd’hui, il faut que nous passions aux actions pour éradiquer vraiment ce fléau. Il ne sert plus à rien de faire les grandes messes », a-t-il indiqué.
Au forum du 28 octobre 2016 sur la qualité des médicaments et le circuit parallèle au Palais des congrès de Cotonou, il y a eu des invités de marque dont le Professeur Marc Z. qui était avec Jacques Chirac à l’Appel de Cotonou le 12 octobre 2009. Quel a été le résultat de cet Appel de Cotonou depuis sept ans ?, s’est demandé Dr Arthur Goncalves.

« Nous avons eu la chance d’avoir dans ce forum la présence de deux grands députés. C’est révélateur. Il nous faut franchement cesser de faire la comédie, aller de l’avant et prendre des mesures idoines et éradiquer ce fléau », a plaidé Dr Goncalves.

Autorités et policiers désormais fixés

Parlant de l’Appel de Cotonou le 12 octobre 2009, avec la présence de chefs d’Etats, de sommités internationales, de pharmaciens, Falilou Adebo trouve que « nous nous sommes rendu compte que c’était un vrai cinéma, un cirque. On ne doit plus se prêter à du cinéma. Sept ans après, je vois que d’autres confrères continuent à distraire encore les gens. Nous ne devons pas tromper le peuple, de telles manifestations n’apportent rien. Ceux qui étaient là en 2009, sept ans après, on retrouve les mêmes personnes presque. On a vu des autorités, des trafiquants de faux médicaments, des pharmaciens dont de faux médicaments ont été retrouvés dans leurs officines. On a vu des pharmaciens qui ont été poursuivis pour trafic de faux médicaments pour avoir alimenté le marché Dantokpa. On a donc vu des acteurs de trafic de faux médicaments, des honorables avec nos autorités. Nous sommes encore dans la continuité au ministère de la santé car c’est les mêmes qui étaient là, qui ont facilité le développement de la vente illicite de médicaments qui sont autour du nouveau ministre (ndlr : Alassane Seidou) pour parler de faux médicaments. Le peuple est pris à témoin avec ces images. J’ai honte, parce qu’on a instrumentalisé des institutions de renommée. Il faut faire attention pour que de telles manifestations, pour distraire le peuple, ne continuent plus ».
La hiérarchie de la police avait été précise : « vous allez constater que dans quelques semaines nous irons à l’essentiel. C’est le directeur adjoint de la police judiciaire qui pilote ce dossier », a promis le Dgpn. « Le trafic de faux médicaments n’est pas que trafic mais une criminalité parce que ces médicaments que les populations utilisent ne sont pas des produits pour se faire guérir mais des produits pour les faire tuer », a déclaré le Directeur adjoint de la police judiciaire qui pilote le dossier de faux médicaments. Autorités et policiers sont désormais fixés. La balle est dans leur camp pour éradiquer le fleau.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [23079 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [8208 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7513 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4977 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4937 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [4208 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3200 lectures]

  Nos Contacts [3139 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [3038 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2624 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [2586 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2274 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2225 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [2034 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1976 lectures]

  La Rédaction [1914 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1854 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1776 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1739 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1706 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1659 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1637 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1606 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1586 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1572 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2800
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une