Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Politique > Le président du tribunal rétracte son ordonnance

Crise au sein du PSD

Le président du tribunal rétracte son ordonnance

(« Le PSD peut aller au congrès sous la direction de Emmanuel Golou », dixit Me Salami)

Par Armelle C. CHABI, 21 juillet 2017 à 04:45 | 52 lectures
  

Le congrès extraordinaire décidé par le Bureau exécutif national du Parti Social Démocrate ( PSD) se tiendra les jours à venir . Ce sera « sous ma responsabilité », a déclaré ce jeudi soir à Cotonou, Emmanuel Golou, quelques heures après le verdict du tribunal de première instance de Cotonou au sujet de la crise au sein du PSD.

L’horizon s’éclaircit désormais au PSD. « Nous, avocats de Emmanuel Golou avons présenté deux demandes au président du tribunal de Cotonou. La première demande c’était de rétracter l’ordonnance qui empêchait le Parti Social Démocrate dirigé par Emmanuel Golou d’aller au congrès. La deuxième demande, c’était de reconnaître Emmanuel Golou comme étant le président du PSD. Les autres parties ont demandé que ce soit l’aile dissidente qui soit reconnue comme étant l’aile légitime et légale. Le président du Tribunal a rétracté l’ordonnance qui interdisait au PSD d’aller au congrès. A ce jour, le PSD peut aller au congrès sous la direction de Emmanuel Golou. Mais ensuite, quant à la question de savoir qui est le président du Psd, est ce que c’est Golou, est-ce que c’est Amoussou, est ce que c’est une autre aile, le juge s’est déclaré incompétent ». Voilà le point fait par Me Ibrahim D. Salami, l’un des conseils de Emmanuel Golou, à l’issue de l’audience de ce jeudi au tribunal de Cotonou.

En effet, prévu pour se tenir les 30 juin et 1er juillet 2017, le congrès extraordinaire du PSD a été finalement avorté. Par exploit de l’huissier Antoine C. Lassehin, une ordonnance du Tribunal de Première Instance de Cotonou a été adressée le 29 juin 2017 au Président du PSD, Emmanuel Golou, interdisant la tenue dudit congrès suite à une requête des frondeurs du parti.

Lors d’une sortie médiatique du Bureau Exécutif National (BEN) du Parti, le Secrétaire Général par intérim, Casimir Sossou, a fait savoir que cette interdiction est intervenue parce que la vigilance du président du tribunal a été trompée sur les prétendus risques de trouble à l’ordre public. « Nous avons rempli les formalités administratives vis-à-vis des autorités municipales et policières pendant que l’article 13 de la Charte des partis politiques nous en dispensait car le congrès était prévu pour se tenir dans une salle spécialement réservée à cet effet avec des participants bien connus », a souligné Casimir Sossou. Selon lui, le plus grand enseignement tiré de l’ordonnance est qu’à la date du 29 juin 2017, le président Emmanuel Golou est reconnu et demeure Président en exercice du Parti Social-Démocrate. C’est chose claire désormais, « le PSD peut aller au congrès sous la direction de Emmanuel Golou », selon les explications de Me Salami.

Après la décision du tribunal, le président Emmanuel Golou a laissé ses premières impressions sur sa page Facebook. Il lance un appel aux militantes et aux militants pour la remobilisation, la cohésion et la sérénité : « Cher(e)s camarades et chers ami(e)s
Le Tribunal de Première Instance de Cotonou a rendu ce jeudi 20 juillet 2017 son verdict relatif à l’ordonnance d’interdiction du congrès extraordinaire du PSD.
Le juge a donc rétracté son ordonnance et condamné les intervenants volontaires (Bintou Taro, Degbey Jocelyn, Houinnou Ebo Clément et Edaye Jean-Baptiste) aux dépens.

En conséquence le congrès extraordinaire décidé par le BEN se tiendra sous ma responsabilité dans les jours à venir. Je vous en tiendrai informés.
Je remercie tous ceux qui m’ont manifesté leur soutien durant cette épreuve judiciaire.
À présent, je lance un appel aux militantes et aux militants pour la remobilisation, la cohésion et la sérénité. Nous travaillerons pour convaincre les militants mécontents à rejoindre notre parti dans la fraternité et la sincérité de l’engagement politique. Je vous remercie Emmanuel Golou ».



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [22134 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [7671 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7379 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4859 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4811 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [3807 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [2920 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [2914 lectures]

  Nos Contacts [2728 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2533 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2153 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2110 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1881 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1768 lectures]

  La Rédaction [1683 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1681 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1593 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1545 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1530 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1527 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1491 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1485 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1482 lectures]

  Sébastien Ajavon est candidat [1455 lectures]

  LOCATION DE VEHICULES POUR L’ADMINISTRATION PUBLIQUE : OPTION BONNE OU MAUVAISE ? [1434 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2500
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une