Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Société / Santé > Le maire Akakpo, un artisan de la montée du taux de réussite des collèges de (...)

En tête dans le Couffo au Bepc, session de 2017

Le maire Akakpo, un artisan de la montée du taux de réussite des collèges de Dogbo

(Prouesse du CEG1 Dogbo avec 202 admis sur 333 candidats présentés)

Par La Rédaction ( Avec Leonce HOUESSOU, 10 juillet 2017 à 05:20 | 126 lectures
  

Le maire de la commune de Dogbo a été un autre artisan de la montée du taux de réussite réalisée non seulement par le Ceg 1 de Dogbo mais aussi par les autres collèges de cette commune qui arrive en tête dans le Couffo

Sur 333 candidats présentés, 202 sont déclarés admissibles au Ceg 1 de Dogbo. Le Ceg Gbahwintou dans l’arrondissement de Lokogohoué obtient un taux de 52,94 ¨% (63 admissibles sur 119 candidats présentés).Au Ceg de Deve, sur 203 candidats présentés, 116 sont déclarés admissibles. Le Ceg Vehidji donne un taux d’admissibilité de 61,36% trandis que le Ceg 2 de Dogbo s’en sort avec un taux de 67, 75% et le Ceg Hounsa avec un taux de 60,78%.

En amont de la composition du BEPC, il est remarquable aujourd’hui que le téléphone portable malgré ses atouts indéniables, constitue un frein pour l’évolution de maints apprenants au Bénin. Et pourtant, le règlement intérieur interdit formellement son usage dans les collèges. C’est pour accompagner la mesure réglementaire violée souvent par les apprenants qu’en début de l’année scolaire 2016-2017 le maire de Dogbo, Vincent Codjo Acakpo, après autorisation du conseil communal, a pris une note circulaire pour corser les mesures répressives prévues par les dispositions réglementaires en cas de port ou d’usage du téléphone portable dans les écoles implantées sur tout l’ensemble du territoire communal de Dogbo. Cette décision fut vulgarisée. La thérapie a globalement porté ses fruits et les élèves viennent à l’école sans portable. Par ailleurs, au CEG1 Dogbo, dans le premier trimestre de l’an 2017, un soulèvement avait eu lieu. Le mécontentement des élèves du collège avait pour mobile la tenue des travaux dirigés TD.
En effet, les élèves n’étaient pas d’accord pour payer des souscriptions à utiliser pour intéresser les professeurs qui viendront les encadrer, les mouler par le traitement des exercices pendant des heures creuses où ces apprenants n’ont pas cours. Grande avait été la surprise des dirigeants du collège d’enseignement général 1 de Dogbo de voir leurs apprenants s’insurger contre la mesure pourtant salvatrice, nous apprend VILE Jeanot.
Face à cette situation, le maire n’était pas resté muet. En effet, après son déplacement au mât un lundi matin, il a sensibilisé la foule d’apprenants avec des mots bien choisis, rapporte VILE Jeanot, censeur adjoint au CEG1 Dogbo. Dès lors, le calme revient et les apprenants ont adhéré à l’organisation des travaux dirigés, se réjouit-il.

Le censeur félicite le maire, les parents et les enseignants

Il est vrai que le CEG1 Dogbo a obtenu un bon taux d’admission cette année au BEPC comparativement à l’année dernière. Pour en arriver là, les rôles joués par le maire Vincent Codjo Acakpo en empêchant les élèves de ne plus amener les cellulaires en classes et en encourageant ces âmes innocentes à participer aux séances deTD, ont été très significatifs et déterminants, analyse VILE Jeanot. Ces deux actes ont permis selon le censeur, respectivement l’écoute attentive des professeurs en classe et l’assimilation des cours par les séances de travaux dirigés de la part des apprenants. Il s’en déduit que le maire aussi est un artisan de la prouesse du CEG 1 Dogbo et de la commune toute entière qui a raflé la palme à ses pairs du Couffo. C’est pourquoi le censeur félicite le maire pour son implication dans la gestion des établissements se trouvant sur son territoire en général et du CEG1 en particulier. VILE Jeanot n’a non plus oublié les efforts des professeurs et des parents qu’il a salué parce que les actions de ces derniers sont comptables dans le taux de 60% environ obtenu par le collège, soutient-il, résout-on de signaler enfin.


Adresse du maire de Dogbo depuis Roeselare en Belgique

« Les résultats du BEPC session de Juin 2017 sont tombés. Depuis la ville de Roeselare où je me trouve ici avec quelques autres fils de la commune en quête du mieux-être pour mes populations, nous avons eu écho de la proclamation de ces résultats. Au niveau national, la barre de 50% a été franchie. Voyant cette fois-ci une nette amélioration du taux de réussite comparativement à celui de l’année passée, je félicite l’équipe du gouvernement, les enseignants et les autres parties impliquées dans l’obtention de ce taux de réussite. Par ailleurs, il ressort que ma commune de Dogbo est venue en tête dans le département du Couffo avec un taux aussi intéressant. C’est avec une immense joie que j’ai eue l’information. Et à propos, je saisie cette opportunité pour adresser mes vives félicitations aux heureux admis et tout mon soutien moral aux recalés de la commune. A ces derniers de savoir que rien n’est perdu. L’échec, je le définis comme un excitant à la réussite. C’est à cet effet, que les non chanceux de cette édition du BEPC doivent prendre la mesure de la situation et se mettre en ordre de bataille afin de pouvoir tirer leur épingle du jeu l’année prochaine. Aux heureux victorieux de savoir que le bonheur n’a pas de fin. Certes, le BEPC est décroché, c’est important mais la destinée qui les appelle veut qu’ils ne se morfondent pas dans l’autosatisfaction. Qu’ils se fixent un autre noble objectif. L’obtention du Bac par exemple. C’est aussi un défi rehaussant... Aux parents d’élèves et enseignants de la commune, j’adresse ma reconnaissance pour les sacrifices et soutiens qui ont abouti. Persuadé que toute la commune se félicite de cette victoire, j’invite les uns et les autres à maintenir le cap dans le seul souci d’éviter une régression pour notre commune les prochaines fois. Je rassure que la Mairie quant à elle, jouera sa partition dans le même élan. Ensemble nous pouvons le meilleur pour notre commune ».

Acakpo Codjo Vincent



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [22768 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [8019 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7466 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4915 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4909 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [4048 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3101 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [2992 lectures]

  Nos Contacts [2962 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2589 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2229 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2189 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [2034 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1946 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [1927 lectures]

  La Rédaction [1826 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1826 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1736 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1674 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1649 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1612 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1605 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1554 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1547 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1543 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2675
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une