Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Actualités > Conseil des Ministres > Le gouvernement veut recruter 3.681 enseignants et 80 auditeurs de (...)

Conseil des ministres du 28 septembre

Le gouvernement veut recruter 3.681 enseignants et 80 auditeurs de justice

(L’intégralité du point de presse du ministre Koupaki)

Par La Rédaction, 30 septembre 2016 à 01:48 | 208 lectures
  

Le gouvernement béninois a tenu ce mercredi 28 septembre 2016, sa séance hebdomadaire du conseil des ministres sous la présidence du Chef de l’Etat, Chef du gouvernement, Patrice Talon. Au cours de la séance, plusieurs dossiers ont été examinés dont celui relatif au renforcement des effectifs et modernisation de l’administration publique béninoise. Selon le point de presse animé par le ministre d’Etat Koupaki à l’issue du conseil, le gouvernement a autorisé le recrutement de 80 auditeurs de justice pour renforcer les effectifs des magistrats, greffiers et officiers de justice et le recrutement de 3.601 enseignants de la maternelle et du primaire.

Le point présenté par le ministre d’Etat Koupaki

Le conseil des ministres s’est réuni ce jour, mercredi 28 septembre 2016, en séance hebdomadaire, sous la présidence du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du gouvernement. J’ai retenu à votre attention, 9 points.

Le premier concerne un document de stratégie de développement à faible intensité de carbone et résilient aux changements climatiques.
L’intégration des changements climatiques dans la définition des politiques, programmes et projets sectoriels d’Etat ou du secteur privé est devenue aujourd’hui un impératif. Tous les pays doivent donc œuvrer pour un développement durable. Il convient que les politiques et mesures destinées à protéger le système climatique contre les changements provoqués par l’Homme soient adapter à chaque pays.
C’est un document de stratégie qui traite aussi bien des questions de développement que des changements climatiques et qui met l’accent sur un développement à faible intensité de carbone notamment la réduction des émissions des gaz à effet de serre. Le conseil a adopté le document de stratégie dont le plan d’action sera mis en œuvre par le ministère du cadre de vie et du développement durable, le ministère du plan et développement et le ministère de l’énergie de l’eau et des mines.

Deuxième point : création d’un fichier national admission et de nomination des cadres aux emplois de la chaîne des dépenses publiques.
Le conseil a pris acte du compte rendu qui a été fait par le ministre du travail, de la fonction publique et des affaires sociales, relatif à la mise en œuvre du décret portant création du fichier national qui constitue une mesure clé entrant dans le cadre de la dynamisation de l’administration et de sa modernisation. Il s’agit de pourvoir les hautes fonctions de la chaîne des dépenses publiques par appel à candidature.
Le ministre a fait part au conseil des tâches et actions engagées dans ce cadre. Ce fichier qui est en réalité une liste informatisée de cadres aux emplois de la chaîne des dépenses publiques sera disponible avant la fin de l’année 2016.

Troisième point : coopération entre le Bénin et l’UNESCO.
Le conseil a approuvé la signature de l’accord-cadre de coopération entre le gouvernement du Bénin et l’UNESCO. Il s’agit d’une nouvelle approche de coopération qui passe par le développement du partenariat et la mobilisation de ressources extérieures pour accompagner la réalisation des priorités de notre pays, identifiées dans cinq ministères en matière d’éducation, de science et de culture au cours des cinq prochaines années.
Les fonds qui seront mobilisés dans le cadre de ces accords auprès des partenaires au développement s’élèveront à environ 24 milliards de Francs CFA. Pour sa part, notre pays doit participer avec une contribution de 6 milliards, donc 6 milliards pour mobiliser 24 milliards.

Quatrième point : gestion intégrée des ressources en eau phase II (PANGIRE II) sur la période 2016-2020.
A l’issue de l’évaluation de la première phase du Plan d’Action Nationale de Gestion Intégrée de Ressources en Eau (PANGIRE), le gouvernement a décidé de poursuivre son action dans le secteur de l’eau par l’adoption d’une deuxième phase PANGIRE II pour couvrir la période 2016-2020.
La mise en œuvre de cette phase nécessite une approche multidimensionnelle cohérente et efficace ce qui permettra à un plus grand nombre de béninois d’avoir accès à l’eau potable. Le conseil des ministres a pris un décret portant adoption du Plan d’Action Nationale de Gestion Intégrée de Ressources en Eau pour la période 2016-2020.

Cinquième point : création de quatre universités nationales en République du Bénin.

Le conseil a examiné à nouveau la carte universitaire de notre pays à l’issue de diverses consultations. Ces consultations ont montré qu’il était devenu impérieux de revoir cette carte afin de mutualiser les ressources humaines, matérielles, pédagogiques, infrastructurelles et d’offrir aux personnels et aux étudiants de meilleures conditions de travail et d’étude tout en s’efforçant à travers les brassages de construire et de renforcer l’unité nationale.
Ainsi, il est créé quatre universités. Deux universités pluridisciplinaires (Abomey-Calavi et Parakou) et deux universités thématiques (Abomey et Porto-Novo). Le décret portant création de ces quatre universités a été adopté par le conseil. Le décret donne la liste des facultés, écoles et instituts qui sont regroupés ou rattachés à ces quatre universités.

Sixième point : création du Conseil National de lutte contre le VIH-SIDA, les infections sexuellement transmissibles et les épidémies.
La santé des béninois préoccupe le gouvernement, que ces béninois soient en bonne santé ou malade particulièrement ceux qui vivent avec le VIH-SIDA. Le conseil des ministres a décidé le 7 juillet 2016 de réorganiser le conseil national de lutte contre le SIDA en vue de rendre plus actif et performant avec une implication personnelle du chef de l’Etat. Les défis stratégiques sont en effet nombreux et il est nécessaire de sortir le conseil de sa léthargie.
Des experts béninois ont produit un rapport sur lequel le conseil a délibéré. A l’issue des délibérations, le conseil de ce jour a adopté le projet de décret portant création, composition, organisation et fonctionnement du Conseil National de lutte contre le VIH-SIDA, les infections sexuellement transmissibles et les épidémies.

Septième point : projets de décret.
Le conseil a adopté un projet de décret portant nomination des membres de la commission nationale de l’informatique et des libertés. De même, le conseil a adopté le décret portant création d’une agence de cadre de vie pour le développement du territoire en remplacement de l’agence des grands projets urbains. Il s’agit en réalité d’un changement de dénomination pour intégrer la dimension opérationnelle de la mise en œuvre de l’agenda spatial du Bénin.

Huitième point : renforcement des effectifs et modernisation de l’administration publique.
Le conseil a autorisé le recrutement de 80 auditeurs de justice pour renforcer les effectifs des magistrats, greffiers et officiers de justice. Le conseil a également autorisé le recrutement de 3.601 enseignants de la maternelle et du primaire.

Neuvième point : impacts des attaques de criquets et chenilles sur la production agricole et les effets des inondations.
Le ministre de l’agriculture de l’élevage et de la pêche a fait le point au conseil des ministres des pertes de production agricole dues aux attaques de criquets et de chenilles et aussi aux inondations. Des estimations faites, ces pertes se limiteraient à moins de 4% de la production agricole de cette campagne.
Quant au ministre des infrastructures et des transports, il a fait le point des impacts des inondations sur les infrastructures notamment les ouvrages qui ont cédé ici ou là. Le conseil a instruit les ministres concernés à l’effet d’assurer une surveillance très rapprochée dans les zones identifiées.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [20510 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7190 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [6947 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4797 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4643 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [3185 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [2794 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [2466 lectures]

  Nos Contacts [2437 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2383 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2009 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [1894 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1789 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1574 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1562 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1469 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1453 lectures]

  La Rédaction [1441 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1402 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1392 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1381 lectures]

  Sébastien Ajavon est candidat [1376 lectures]

  LOCATION DE VEHICULES POUR L’ADMINISTRATION PUBLIQUE : OPTION BONNE OU MAUVAISE ? [1334 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1306 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1297 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2175
Articles Similaires

Chronique

Electorat flexible

Les ambitions des Béninois sont difficiles à canaliser. Surtout en période électorale, leurs comportements sont à craindre. Le Béninois est de nature, imprévisible. C’est ce qui explique d’ailleurs la multiplicité des partis politiques où parce que personne ne fait confiance à son prochain, ces formations naissent et... Lire la Chronique

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  L’attentisme et le reflux , 27 octobre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une