Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Economie / Tech > Le bien fondé des mesures de la douane

Saisie des stocks de boissons et autres produits de contrebande

Le bien fondé des mesures de la douane

(La douane béninoise déterminée à protéger les opérateurs économiques nationaux et lutter contre la contrebande et ses conséquences sur les recettes douanières)

Par Jean-Louis KOGBEDJI, 27 septembre 2016 à 21:18 | 124 lectures
  

Les recettes sont en baisse à la douane béninoise. Et pour cause, le commerce de contrebande et la concurrence déloyale auxquels font face les entreprises nationales. Dans sa mission régalienne de collecte des recettes douanières et de protection des opérateurs économiques, la douane a pris d’importantes mesures. Les éléments du service d’intervention rapide de la douane béninoise sont instruits de saisir tout produit de brasserie de la contrebande et autres en faux avec les conditions pour l’exercice des activités commerciales au Bénin.

Les conséquences macroéconomiques de consommation de produits de contrebande ne sont plus à démontrer. Le choix de consommation incontrôlés de produits venus d’ailleurs au nom de la mondialisation et/ou du libre échange alourdit les effets de la crise économique. Les recettes douanières sont en baisse et il devra falloir parer au plus pressé.

Le Directeur général des douanes et droits indirects, Pierre Claver Tossou et son équipe ont pris des mesures pour protéger les opérateurs économiques nationaux et sont déterminés à lutter contre la contrebande et ses conséquences néfastes sur les recettes douanières. Le service d’intervention rapide de la douane béninoise a été instruit pour réprimer ces produits de contrebande. Les services de renseignement ont été mis à contribution pour toute opération de saisie des produits de brasseries de pays étrangers.

En effet, au nom de la mondialisation et/ou du libre échange dans l’espace Cedeao, des importateurs envahissent les marchés béninois de ces produits qui, apprend-on ne respectent pas certaines conditions. Le produit le plus en vogue et donc moins cher est la bière Goldberg. Plus est, les contrebandiers utilisent des casiers de la SOBEBRA pour tromper la vigilance des autorités. Aussi, certains opérateurs font entrer sur le territoire béninois ces produits de la contrebande sans le respect des règles dans l’espace Cedeao.
L’opération de la douane béninoise ne rentre pas seulement dans le cadre de la lutte contre la contrebande. De sources officielles, il s’agit également d’une lutte contre la concurrence déloyale, faisant ainsi référence aux produits de la SOBEBRA. "L’un des rôles de l’administration de la douane c’est de protéger les entreprises nationales (...) L’entreprise chargée de la fabrication des boissons au plan national, qui a la licence et qui paie les impôts, nous devons la protéger pour qu’il n’y ait pas de dérives" indique un colonel des douanes.

Ces produits de brasseries de la contrebande jouent aux concurrents déloyaux contre les sociétés de brasseries légalement installées au Bénin et respectant les exigences des structures compétentes de l’Etat béninois. La bière Goldberg met ainsi en difficulté les sociétés de brasseries légalement installées au Bénin dont la Sobebra et la société en charge de la distribution de la bière Libbs. Cette bière mieux les importateurs qui la déversent sur le territoire national ou l’importent ne rempliraient pas toute les conditions pour bénéficier de la totale protection de la douane béninoise.

La conséquence de l’invasion de ces produits de brasseries est la baisse drastique des redevances de la Sobebra vis-à-vis de la douane. De 1 milliard de nos francs, ces redevances sont aujourd’hui estimées à 300 millions de francs. Par ailleurs, la Sobebra face à cette situation de concurrence déloyale a fermé ses installations de Parakou tandis que la société en charge de la mise sur le marché de la bière Libbs serait dans l’obligation de fermer. Face à cette situation qui interpelle, la douane béninoise a pris ses responsabilités.

La douane béninoise dans ses actions vise aussi à garantir au consommateur des produits de qualité, en lui évitant des produits dont la composition chimique ne peut être vérifiée. On s’interroge en effet sur la qualité de ces produits de brasseries qui envahissent le territoire national et aussi le manque à gagner énorme que leur invasion occasionne à l’économie béninoise.

La douane béninoise dans sa lutte est en phase avec sa mission régalienne et les prescriptions en vigueur dans l’espace Cedeao. C’est dire que l’opération de la douane béninoise ne saurait créer un quelconque problème ou différend entre le Bénin et le grand voisin de l’est. D’ailleurs, de sources concordantes, les mesures de la douane béninoise rencontrent l’assentiment des autorités de la douane nigériane. Le Dg douane Pierre Claver Tossou et toute son équipe ont alors vu juste en prenant ses mesures compte tenu des exigences budgétaires et la protection des opérateurs économiques nationaux.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [22150 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [7679 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7380 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4860 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4813 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [3808 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [2929 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [2916 lectures]

  Nos Contacts [2731 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2534 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2154 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2111 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1884 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1769 lectures]

  La Rédaction [1686 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1681 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1594 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1547 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1532 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1531 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1492 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1485 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1483 lectures]

  Sébastien Ajavon est candidat [1455 lectures]

  LOCATION DE VEHICULES POUR L’ADMINISTRATION PUBLIQUE : OPTION BONNE OU MAUVAISE ? [1434 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2525
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une