Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Société / Santé > La boisson et le thé kombucha…, avantageux pour guérir certaines maladies, (...)

Santé

La boisson et le thé kombucha…, avantageux pour guérir certaines maladies, même le cancer

(Contactez nous au 96062711 ou au 95114704 pour toutes informations)

Par Réalisation : La Rédaction, 27 novembre 2017 à 04:25 | 105 lectures
  

La boisson et le thé kombucha sont très avantageux pour guérir certaines maladies, même le cancer. Il suffit d’en consommer régulièrement. Toutefois, la consommation du kombucha ne dispense pas de demander un avis médical si vous avez des problèmes de santé. La boisson et le thé kombucha sont au Bénin. Pour s’en procurer, il faut juste contactez le 96062711 ou 95114704 pour toutes informations. La boisson kombucha est conseillée pour renforcer les décences naturelles, équilibrer la flore intestinales, stimuler les fonction digestives, éliminer les toxines, améliorer la physiologie de la peau, mais aussi lutter contre les œdèmes, l’artériosclérose, hypertension arterielle, la goute, les rhumatismes, la paresse intestinale, la constipation, la diarrhée, la migraine, les hémorroïdes, les calculs, les stress, le surménage,l’asthme, l’asthénie physique et intellectuelle, la frigidité et vous renforce sexuellement.Dans ce numéro, grâce au Dr Viho Gbede Kocou, nous vous faisons découvrir le kombucha. Enquête.

I-Qu’est-ce que le kombucha ?

En fait, le terme champignon est inexact, le kombucha n’est pas un être vivant individualisé mais un ensemble symbiotique, une communauté d’être vivants, chacun satisfaisant aux besoins réciproques du fait de leur association. C’est une colonie de levures (saccharomyces, de bactéries acétique bienfaisantes ( une bactéries prédomine : un acétobacter) et de fausses levures (Mycoderme vini). Cette symbiose prend place à l’intérieur d’une galette en cellulose pure créée par certaines bacteries qu’on appellera aussi champignon ferment ou disque. Ce champignon va faire l’objet d’une lacto-fermentation sur une base de sucre et de thé lui procurant une source de sels minéraux, dont il va se nourrir.
On ne consomme pas le champignon lui-même, cependant il n’est ni toxique ni appétissant.
Le ferment kombucha ressemble à une membrane gélatineuse durcie plus ou moins épaisse et se présente sous forme de disque (dans un contenant cylindrique), il a l’aspect d’une crêpe beige un peu visqueuse et caoutchouteuse d’une épaisseur d’environ 8a 10mn. Les spécimens jeunes peuvent être bien épais.
Le champignon prend la forme du bocal ou du récipient dans lequel il vit.
Naturellement le champignon se développe par couches successives, en créant une nouvelle couche au dessus de la couche précédente. Il possède une importante vitalité et une étonnante capacité de régénération. Le milieu favorable à sa survie est une solution nutritive de thé sucré. Le kombucha est plutôt résistant. Sa structure et le milieu acide dans lequel il est conservé le mettent à l’abri des dangers des bactéries et levures concurrentes et des moisissures.

II-COMMENT PREÄRER LE THE DU KOMBUCHA ?

La boisson kombucha est vivante, rafraîchissante, acide (elle atteint un pH de 4 à 2,5) et légèrement pétillante. Elle a un gout particulier qui rappelle parfois le cidre. Sa couleur, un peu ambrée, est plus foncée si on utilise un thé noir.
C’est un thé sucré dans lequel macère le champignon. Au bout d’environ 10 jours, ce champignon a consommé le sucre en le transformant en partie ou en totalité en micro-organismes, et par la fermentation, le thé s’enrichit de molécules bénéfiques pour la santé de l’être humain, son bien être et sa beauté.
La boisson se prépare par immersion du champignon dans une solution nutritive à base de thé noir ou vert sucré. Pendant la fermentation et l’oxydation, des réactions complexes entrainent la production de substances intéressantes, se retrouvant ensuite dans la boisson : de l’acide glucuronique, de l’acide gluconique : de l’acide lactique dextrogyre, de l’acide folique, de l’acide acétique des vitamines( B1, B2,B12,C,PP etc.), des sels mineraux, des enzymes actifs, des acides aminés essentiels, des substances antibiotiques et une quantité d’alcool ( entre 0.1 et 0.5%à).
1 litre de kombucha préparé avec 100g de sucre au départ, contient après la fermentation 30g de sucre résiduel soit calories ( source : combucha de Günter W. Franck).
Trois éléments sont indispensables au bon développement du champignon : le thé noir ou vert, contenant de préférence de la théine, le sucre et l’air. Un peu de la précédente production est recommandée.
La procédure ci-dessous décrit les conditions idéales avec les précautions à suivre pour préserver au mieux le ferment.
Versez un litre d’eau dans une casserole et mettez sur le feu.
Versez environ 100g de sucre dans l’eau encore froide ou commençant à se réchauffer, et mélanger pour que le sucre soit complètement délayé. Si vous préférez utiliser du miel, ajoutez –le après refroidissement
.Lorsque l’eau boue, retirez la casserole du feu et ajoutez 2 cuillérées à café de thé sans adjuvant (noir ou vert)
Le thé noir constituerait le meilleur pour le kombucha. Ce thé permet la plus grande concentration d’acide lactique et glucoronique dans la boisson. Laissez infuser environ 10à 20 minutes. Passez le thé dans une passoire. Laisser refroidir à température ambiante pour éviter d’ébouillanter la souche.
Choisissez un récipient pour la fermentation ; par exemple un grand bocal ou un récipient en verre en porcelaine, en faïence en pyrex ou en plastique à l’ouverture aussi large que possible et versez-y le thé.
Ajoutez un peu de la précédente boisson kombucha préparée, qui va servir de starter et préserver le milieu acide. Pour la toute première préparation, ajoutez une cuillère à soupe du vinaigre de cidre pour remplacer le starter.
Placez le kombucha dans le liquide refroidi, la surface du disque la plus claire, la plus brillante vers le haut (la souche de kombucha a un sens).
Placez le bocal de fermentation à un endroit aéré, ou éventuellement un torchon, retenu par un élastique, pour éviter la visite d’insectes tout en laissant l’air circuler.
Placez le bocal de fermentation à un endroit aéré et ombrage. L’exposition à lumière du soleil lui est nuisible.
Laissez reposer 10 jours jusqu’à la transformation totale du sucre. Le temps de préparation est variable. Il est influencé par la température et la largeur du récipient. ( La boisson est préparée plus rapidement dans un bocal large et bas que dans un bocal haut étroit). Si le champignon est épais, la préparation est également plus rapide (minimum 24 heures)
Un film d’abord transparent va se former en surface, puis il va s’épaissir de plus en plus. Cette peau qui se forme au dessus de la préparation est tout à fait normale puisque la souche croît d’abord en largeur, à la surface du liquide de préparation, puis en épaisseur. On reconnait que la boisson est prête quand elle a une bonne odeur proche d’un cidre légèrement vinaigrée. On observe une certaine pétillance ; elle n’a plus la saveur du thé, on ne perçoit plus le gout sucré. La boisson est acide sans pour autant être transformer en vinaigre. Son gout rappelle quelque peu le gout du cidre. Commencez à gouter le 8ème jour en prélevant de la boisson avec une cuillère en plastique ou en plongeant une paille délicatement le long de la paroi du bocal. Si la boisson présente une odeur désagréable, ou bien si le champion présente des moisissures, il est préférable de jeter la boisson et de laver la souche dans du vinaigre de cidre et de recommencer toute la préparation.
Ensuite, retirez les champignons avec les doigts et ôtez les éventuelles traces noirâtres, ces filaments noirs sont des cellules mortes du champignon. Ils ne présentent aucun danger pour la santé. Provisoirement, déposez le kombucha sur une assiette en verre, en porcelaine, en faïence non décorée ou en plastique la face claire toujours vers le haut. Pour le garder longtemps, il convient, de lui éviter le contact avec les métaux. En général, la souche n’a pas besoin de rinçage entre deux préparations. Si vous remarquez des résidus foncés sur la membrane, rincer la souche éventuellement à l’eau fraîche non chlorée. La boisson réalisée peut se conserver dans des bouteilles de jus en verre par exemple. Remplissez la bouteille à l’aide d’un entonnoir en plastique en y versant la majorité de la boisson préparée (éventuellement à travers une passoire). Il est parfois nécessaire de la filtrer, un filtre à café permanent en nylon convient bien pour retenir les éventuels dépôts noirâtres et filaments viqueux.Environ10% de la boisson qui vient d’être préparée doit être conservé dans le récipient de fermentation pour acidifier la tournée suivante ( c’est le starter pour la préparation d’une nouvelle boisson kombucha). Le bocal peut être totalement vidé pour être nettoyé s’il y a de la boue au fond, toutes les 4 semaines environ, puis bien rincé à l’eau très chaude pour enlever toute trace de produit ménager. Si le récipient de préparation a été lavé, n’oubliez pas d’y verser 10% de la précédente boisson pour préparer la suivante. La souche peut être rincée avec précaution sous l’eau courante froide ou légèrement tiède puis replacée dans son bocal de fermentation. Le champignon retiré de la boisson peut sertir à recommencer une nouvelle préparation, pour cela reprendre les même étapes. Au fur et à mesurée des préparations, la masse du champignon augmentera en épaisseur.

III- LES EFFETS THERAPEUTIQUES ET COSMETIQUES DU KOMBUCHA
La boisson kombucha possède des propriétés fascinantes pour la santé, sa consommation régulière et efficace contre divers maux bénins et sévères. Mais ses vertus sont encore assez peu connues de nos jours, car peu d’études scientifiques ont été conduites sur le kombucha. Certains auteurs le voient comme un remède miracle capable de guérir presque toute les maladies, même le cancer. Dans tous les cas, la consommation du kombucha ne dispense pas de demander un avis médical pour vos problèmes de santé. Associé à une bonne hygiène de vie, de bons choix alimentaires, le kombucha aide à rester en bonne santé et vivre pendant longtemps. Les composants de la boisson contribuent au renforcement du système immunitaire en régénérant la flore intestinale grâce à ses levures, bactéries et macromolécules organique qui agissent sur l’équilibre général du corps détoxification et l’épuration cellulaire, à se renforce à l’assainissement du sang et ont effet antibiotique certain. Consommée tous les jours, cette préparation est efficace pour prévenir certaines maladies, les guérir ou en atténuer les symptômes. On lui attribue des propriétés fortifiantes et des vertus curatives : diurétiques, dépuratives, détoxifiantes, régénératrices et antimicrobiennes. La boisson kombucha est conseillée pour renforcer les décences naturelles, équilibrer la flore intestinales, stimuler les fonction digestives, éliminer les toxines, améliorer la physiologie de la peau, mais aussi lutter contre les œdèmes, l’artériosclérose, hypertension arterielle, la goute, les rhumatismes, la paresse intestinale, la constipation, la diarrhée, la migraine, les hémorroïdes, les calculs, les stress, le surménage,l’asthme, l’asthénie physique et intellectuelle, la frigidité et vous renforce sexuellement.
Le kombucha n’a aucun effet secondaire néfaste ; la posologie moyenne est de 0.33 litre par jour. Certaines consomment jusqu’à un litre ; les diabétiques ne doivent pas dépasser 033l /jour. La première semaine il est conseillé e ne pas boire plus d’un verre ( 100ml. Environ) par jour. En effet, l’élimination rapide des toxines, grâce aux qualités détoxiquâtes de kombucha risquerait de fatiguer le foie. Les usages cosmétiques du kombucha. La boisson kombucha est aussi utilisée pour l’hygiène, la beauté, les soins du corps et des cheveux par exemple : massages, masque, lotions ; shampooings, bains…Des exemples de préparations pour soins corporels à base de kombucha dans nos boutiques.

IV COMMENT CONSERVER A VIE SON KOMBUCHA ?

Pour jouir le plus longtemps possible de votre champignon, il faut éviter
-  De placer le récipient contenant le kombucha à proximité des moisissures ou des plantes en pot
-  L’utilisation des insectes, parfum et autres à proximité du récipient contenant le kombucha
-  Le contact avec objet en métal
-  La fumée du tabac
-  De le déranger avant la fin du cycle de production qui est de 10à20 jours
-  Le contact avec les rayons solaires

Pour toutes autres informations,
Contactez-nous au
(+229) 96 06 27 11 / 95 11 47 04
E-mail : gaetanheredia @yahoo.fr



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [22869 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [8100 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7491 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4946 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4927 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [4102 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3138 lectures]

  Nos Contacts [3020 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [3013 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2610 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2245 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [2236 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2206 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [1974 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1961 lectures]

  La Rédaction [1866 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1838 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1750 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1704 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1666 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1631 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1625 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1568 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1565 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1556 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2725
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une