Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Société / Santé > L’examen se déroule bien sur l’ensemble du territoire national

Bepc 2017

L’examen se déroule bien sur l’ensemble du territoire national

(Echos du démarrage dans les départements)

Par Sélection ABP, 12 juin 2017 à 22:37 | 102 lectures
  

Ce lundi 12 juin, comme le prévoit le calendrier national des examens, les enfants des classes de 3ème et autres candidats libres affrontent les épreuves écrites de l’examen du Brevet d’Études du Premier cycle (BEPC), session de juin 2017. Une pluie drue s’est abattue sur presque tout le Bénin.

7.801 candidats planchent dans le département de l’Alibori

Le préfet de l’Alibori, Moussa Mohamadou, a procédé au lancement officiel des épreuves écrites du brevet d’études de premier cycle (BEPC) dans le département de l’Alibori où composent 7.801 candidats répartis dans dix centres de compositions ouverts dans les six communes du département.
Le lancement officiel des épreuves écrites du Brevet d’études de premier cycle (BEPC) dans le département de l’Alibori a eu lieu au collège d’enseignement général de l’arrondissement de Toura dans la commune de Banikoara, l’un des trois nouveaux centres qui accueille 407 candidats dont 258 garçons et 149 filles.
« La réforme en cours permet aux élèves de composer dans de très bonnes conditions. Nous voulons marquer la rupture. Je rends un vibrant hommage aux enseignants qui font de grands efforts pour l’encadrement des élèves », a affirmé le Préfet de l’Alibori, Moussa Mohamadou.
Pour le maire de Banikoara, Bio Sarako Tamou, c’est un honneur de voir les autorités au plus haut niveau du département venir dans un village situé à plus de 7 kilomètres du centre-ville de Banikoara pour procéder au lancement d’un tel évènement. C’est la preuve, a-t-il indiqué, que le développement du secteur de l’éducation tient à cœur aux autorités.
Et pour le directeur départemental de l’enseignement secondaire, Tomo Amadou, le choix de ce collège n’est pas anodin car depuis un moment, les autorités communales de Banikoara font des efforts au profit de l’enseignement secondaire.
« Et au nom de l’équilibre, cet arrondissement rural doit être encouragé », a signifié M. Tomo Amadou.

Lancement du Bepc session de juin 2017 à Tayakou pour le compte de l’Atacora

Le préfet du département de l’Atacora, Mme Lydie Déré Chabi Nah, en présence du directeur départemental de l’enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle, Denga Sahgui et des représentants de la direction des examens et concours, a lancé ce lundi au centre de composition de Tayakou, commune de Tanguiéta, les épreuves écrites de l’examen du Brevet d’études du premier cycle (Bepc) session de juin 2017 pour le compte de son territoire de compétence.
Avant le lancement des épreuves à 8 heures, madame le préfet de l’Atacora Lydie Déré Chabi Nah a rappelé aux candidats qu’il ne s’agit pas d’un concours, mais plutôt d’un examen où il sera simplement question de tester leurs connaissances. Invitant les candidats à se convaincre de leur réussite et à être décrispés pour un 100% de succès, elle les a exhortés à éviter des comportements et attitudes qui pourraient les compromettre.
Abondant dans la même dynamique que le préfet, le directeur départemental de l’enseignement secondaire, Denga Sahgui a appelé les candidats à la sérénité, avant de souligner que 11.474 candidats, dont 4193 filles répartis dans 19 centres de compositions vont à l’assaut de cet examen dans le département.
Après la Communication écrite, la lecture et l’Histoire-Géographie lundi, les candidats composeront mardi les épreuves d’Anglais et de SVT dans la matinée. Dans l’après-midi, ils seront jaugés en Physique ou Allemand et Espagnol selon qu’ils soient en modèle long où court. L’examen prend fin ce mercredi par l’épreuve des Mathématiques.
Au total 310 candidats composent dans ce nouveau centre de Tayakou.

Démarrage effectif des épreuves du BEPC 2017 dans l’Atlantique

Le préfet du département de l’Atlantique, M. Jean-Claude Codjia accompagné d’une forte délégation, a procédé ce lundi, au lancement des épreuves écrites de l’examen du Brevet d’études du premier cycle (Bepc) session 2017 au Ceg 1 d’Allada où composent 1.270 candidats.
Après un bref rappel des règles à observer durant l’examen, le préfet de l’Atlantique a donné le top des compositions avant de visiter certaines salles sur les 42 ouvertes dans ce centre d’examen où planchent 714 candidats pour le Moderne long (Ml) et 556 candidats en Moderne court (MC).
« Je vous souhaite bonne chance et courage. Mon souhait est d’avoir 100% de réussite au niveau de l’Atlantique », a exhorté le Préfet.
Le maire de la commune d’Allada, Michel Acléhinto se dit très honoré de constater que sa commune abrite officiellement le lancement du Bepc dans le département.
Pour l’autorité communale, c’est une fierté et un défi à relever dans la mesure où il espère un fort taux de réussite pour Allada.
44.525 candidats sont inscrits pour prendre part aux épreuves écrites de l’examen du Bepc au niveau du département de l’Atlantique, a rappelé Maurice Podanho, directeur départemental de l’enseignement secondaire, avant de préciser que ces candidats sont répartis dans 57 centres de composition dans les huit (08) communes de l’Atlantique.

Le préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé appelle les surveillants de salles à plus de professionnalisme

Le préfet du département du Borgou, Djibril Mama Cissé a appelé ce lundi au Collège d’enseignement général (CEG-Hubert Maga) de Parakou, les enseignants surveillants de salles à davantage de professionnalisme durant les trois examens de fin d’année en accomplissant de façon loyale et sans reproche leur mission.
Procédant au lancement de la phase écrite du Brevet d’études du premier cycle (BEPC), session de juin 2017 en présence du maire de Parakou, Charles Toko et de plusieurs acteurs du secteur éducatif, le préfet du département du Borgou a invité les surveillants de salles de compositions à suivre les candidats avec rigueur, à éviter les tricheries et fraudes et à respecter surtout les consignes données par la direction des examens et concours.
« Le gouvernement du Président Patrice Talon attache un grand prix à la qualité des ressources humaines et de ce fait, les candidats doivent pouvoir s’affirmer après l’obtention de ce diplôme », a martelé le Préfet Djibril Mama Cissé.
Et le directeur départemental en charge de l’enseignement secondaire, l’Inspecteur Ayouba Garba, de souligner que toutes les dispositions pratiques sont prises pour procéder de façon systématique au remplacement du surveillant de salles qui serait auteur d’un acte de fraude ou de tricherie. Il a rassuré le préfet de ce que tout est mis en place pour que l’examen se déroule sans faille dans les huit (08) communes du Borgou.
Après le lancement des épreuves au CEG Hubert Maga, les autorités politico administratives se sont rendues dans les centres de composition du CEG Titirou et au Lycée Mathieu Bouké de Parakou où aucune difficulté n’a été signalée.
Selon les statistiques, 20.952 candidats dont 8.759 filles planchent dans 24 centres de composition dans le département du Borgou. 1.531 candidats sont inscrits à Parakou.

11.126 candidats planchent pour l’examen du BEPC dans le Couffo

Le préfet du département du Couffo, Christophe H. Mègbédji, accompagné pour la circonstance du directeur départemental de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle du Couffo, Jean Houngbélagnon et quelques cadres de la préfecture, a procédé lundi au centre du CEG 1 d’Azovè, au lancement de l’examen du Brevet d’études du premier cycle (BEPC), session de juin 2017.
Procédant au lancement au niveau départemental de la phase écrite de cet examen au centre du CEG 1 d’Azovè, le Préfet du Couffo a invité les candidats au calme et à bien lire les épreuves avant toute composition avant de visiter plusieurs centres d’examen dans les cinq autres communes pour s’assurer du bon déroulement dudit examen.
A l’occasion, le directeur départemental de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle du Couffo, Jean Houngbélagnon a exhorté les candidats à considérer cet examen comme des évaluations ordinaires.
Dans le Couffo 4.185 filles sont régulièrement inscrites soit 37,61% de l’effectif total contre 6.941 garçons soit 62,38%, tous répartis dans 22 centres de composition.
Pour cette première journée, les candidats ont composé dans la matinée en communication écrite et lecture et l’histoire-géographie dans l’après-midi. Quelques absences ont été signalées dans certains centres.

BEPC 2017 : Les épreuves officiellement lancées dans la Donga

Le directeur départemental des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle (DDESTFP) de la Donga, Dramane Slassifi a lancé officiellement au Collège d’enseignement général 2 de Djougou, les épreuves écrites du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) session de juin 2017 en présence des autorités communales et préfectorales.
« Restez sereins, concentrés, combattants et toujours actifs jusqu’à la fin de l’examen », a conseillé le directeur départemental des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle (DDESTFP) de la Donga, Dramane Slassifi avant de donner le top de la composition de l’épreuve de communication écrite, la première épreuve écrite de cet examen.
Au CEG 2 de Djougou où le lancement officiel a eu lieu pour le compte du département de la Donga, 753 candidats dont 280 en série Moderne long (ML) et 473 en série Moderne court (MC) sont répartis dans 25 salles de composition.
Alassane Zoumarou, maire de la commune de Djougou et Eliassou Biao Aïnin, préfet de la Donga, ont conseillé aux candidats de restituer sereinement les connaissances acquises en classe tout en prenant soin de lire correctement les épreuves.
Dans le département de la Donga, 7.288 candidats sont repartis dans 14 centres de compositions. Le plus jeune est âgé de 11 ans et le plus âgé, 48 ans.

Le ministre Lucien Kokou donne le top du BEPC 2017 depuis Athiémé

Le Ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, Lucien Kokou, a présidé ce lundi au CEG 1 d’Athiémé, la cérémonie officielle lançant sur toute toute l’étendue du territoire national, la phase écrite de l’examen du Brevet d’étude du premier cycle (BEPC), session de juin 2017.
Au centre du CEG1 d’Athiémé dans le Mono où étaient très tôt, plusieurs autorités et acteurs du monde éducatif, le ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, Lucien Kokou a d’abord rappelé les consignes aux surveillants de salles et prodigué des conseils aux candidats avant de distribuer à 08h03 minutes, l’épreuve de communication écrite donnant ainsi le top des compositions dans les 296 centres d’examen ouverts à cet effet.
Deux sujets au choix ont été proposés aux candidats pour l’épreuve de composition française. Le premier sujet porte sur la tricherie en milieu scolaire et le second sur les comportements vestimentaires.
Durant trois jours, 224.995 candidats dont 96.645 filles répartis dans les 296 centres, vont composer en communication écrite, lecture, histoire-géographie, anglais, science de la vie et de la terre, science physique, chimie et technologique, et les mathématiques.
Le centre du Collège d’enseignement général 1 d’Athiémé qui a abrité le lancement officiel, accueille pour sa part, 890 candidats répartis dans 26 salles de composition.

Le Ceg1 de Bonou a accueilli le lancement officiel du Bepc pour le département de l’Ouémé

Les autorités de l’enseignement secondaire du département de l’Ouémé, sous la houlette du préfet Joachim Apithy ont officiellement lancé ce lundi au centre d’examen du Ceg1 de la commune de Bonou, les premières épreuves écrites du Bepc, session de juin 2017.
Au total 511 candidats sont inscrits dans ce centre d’examen du Bepc a raison de 311 hommes et 200 femmes. Le préfet Joachim Apithy a pour la circonstance invité les candidats à éviter la tricherie et à prendre le temps de bien lire les épreuves avant de s’engager.
Aux examinateurs et superviseurs, il a demandé de faire preuve de responsabilité en permettant aux candidats de travailler en toute quiétude. Il a aussi formulé le souhait que le premier du département au titre du Brevet d’études du premier cycle édition 2017 provienne du centre du Ceg1 de Bonou.
La délégation préfectorale s’est ensuite rendue dans les centres d’examen du Ceg Affamey, Ceg Adjohoun et au centre père Paul Rival des jeunes déficients visuels d’Adjohoun pour s’assurer du bon déroulement dudit examen et s’enquérir des difficultés éventuelles.

Les épreuves écrites du BEPC lancées dans le département du Plateau

Le préfet du département du Plateau, Daniel Valère Sètonnougbo a procédé au lancement officiel des épreuves écrites du Brevet d’études du premier cycle (BEPC), au centre du collège d’enseignement général de Banigbé–Lokossa dans la commune d’Ifangni en présence des acteurs du système éducatif.
Malgré la pluie matinale, aucun cas de retard n’est enregistré au niveau des trois centres sillonnés dans de la commune d’Ifangni au démarrage.
Des irrégularités ont été constatées par contre au niveau de certains candidats en ce qui concerne la carte d’identité dans certains centres. Au centre du CEG Tchaada, deux surveillantes de salle ont été éconduites pour avoir porté des noms identiques (mêmes noms et les mêmes prénoms) mais en provenance de différents collèges de l’Ouémé sur la liste de surveillance.
Au total 9.525 candidats dont 5.599 garçons et 3.926 filles, répartis dans quinze centres composent pour le BEPC session de juin 2017 dans le département du Plateau.
Au lancement, les membres de la délégation conduite par le Préfet ont appelé les candidats à la sérénité durant toutes les compositions.
Le directeur départemental de l’enseignement secondaire, technique de la formation professionnelle du Plateau, Bertin Djossè a demandé aux surveillants de salle de s’investir pour exécuter convenablement leur mission afin d’éviter toute faute pouvant entacher le bon déroulement de cet examen dans le département du Plateau.
Rappelant que leur rôle fondamental est d’empêcher la tricherie dans les salles, il les a invités à suivre rigoureusement les consignes des chefs centres pour éviter toute erreur.
Autorités départementales et élus locaux ont émis le vœu de voir le département du Plateau parmi les meilleurs du pays à l’annonce des résultats du Brevet d’études du premier cycle (BEPC).



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [22518 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [7906 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7443 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4905 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4879 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [3948 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3039 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [2974 lectures]

  Nos Contacts [2877 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2579 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2209 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2169 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1934 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1815 lectures]

  La Rédaction [1767 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1726 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [1694 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1640 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1638 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1594 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1592 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [1557 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1539 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1537 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1534 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2625
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une