Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Opinions > Chronique > L’attentisme et le reflux

L’attentisme et le reflux

Par Man Soph !, 27 octobre 2015 à 03:34 | 755 lectures
  

Les grandes formations politiques du Bénin n’ont pas encore libéré les pensées et les énergies, en donnant le nom de leur porte-étendard pour l’élection présidentielle de février prochain. En dehors de certains renégats, les vrais candidats restent toujours inconnus, à environ quatre (04) mois de l’échéance. La Renaissance du Bénin (RB), les Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE), l’Union fait la Nation (UN) et même le Parti du Renouveau Démocratique (PRD) conjuguent le même sort et partagent les mêmes difficultés à désigner le cheval gagnant.

A la RB, on ne semble pas pressé ; il y a comme un mutisme malgré les soubresauts justificatifs de la viabilité des uns et des autres. Pas de rassemblement, pas de réunions pour donner au moins l’impression d’un intérêt à la chose.
Le PRD par contre a, et ce grâce à son université de vacances, offert des instants de jaser, de réfléchir sur sa position qui ne fixe cependant sur rien. Là, au moins, on peut oser quelques analyses et commentaires qui situent sur son statut permanent de faiseur de roi.
Chez les verts, tout est vert, sans action probante. C’est plutôt l’heure du grand rassemblement et de rappel de la troupe qui, aux dires de ses caciques, se met en ordre de bataille pour la joute électorale. Mais jusque à quand ? se demande-t-on. Parce que le chef ne libère pas les actions en fixant plus tôt les esprits sur son potentiel successeur, certains se sont affranchis, clamant leur intention de briguer contre vents et marrées et le gré du leader, la magistrature suprême.
Le trop grand attentisme a ceci de négatif qu’il jette le doute même sur des valeurs, sur la qualité du processus du choix et les inquiétudes qui embrasent les cœurs lorsqu’on est au bout du souffle.
Le rappel de la troupe qui a été la première stratégie aux FCBE avait suscité grand intérêt au point d’inquiéter les forces adverses. Mais aujourd’hui que l’ardeur s’émousse, les espoirs aussi s’évanouissent et les esprits écartelés. L’effort de la reconstitution de la grande famille se mue en réceptacle de musèlement et d’embrigadement des volontés. Ceci a pour conséquence la perte de la confiance et de conviction.
A terme et si rien n’est fait au plus tôt pour rassurer les uns et les autres, le grand mouvement de retour peut s’inverser, et les enfants prodigues pourraient être « définitivement perdus » ou récupérés ailleurs. La grande tendance à la visibilité absolue peut pousser à faire des options à contre cœur, contre nature et contre sa conscience.
La farouche volonté affichée par les uns de ratisser le plus largement possible pourrait provoquer la fibre sympathique et renforcer le flair à tout ce qui bouge mais pas à ce qui dort du sommeil, peut-être de la mort certaine.
Le trop grand attentisme peut pousser au reflux des forces unies pour la cause commune. Et le désespoir n’est plus loin, qui profite aux autres forces en présence.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [21154 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [7375 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7309 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4831 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4733 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [3563 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [2860 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [2725 lectures]

  Nos Contacts [2569 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2484 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2089 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2043 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1836 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1689 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1631 lectures]

  La Rédaction [1555 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1549 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1498 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1454 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1448 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1445 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1439 lectures]

  Sébastien Ajavon est candidat [1420 lectures]

  LOCATION DE VEHICULES POUR L’ADMINISTRATION PUBLIQUE : OPTION BONNE OU MAUVAISE ? [1399 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1357 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2375
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une